Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2015

La France de Charlie se réveille

.

        La France dormait. On entendait le ronflement continu des actes de violence, des faits divers, des paroles désespérantes ou des propos désabusés. Et puis, il y a eu la tragédie, les tragédies : la mort et la haine, exposées aux regards du monde entier.

 

        Cela a commencé le 7 janvier, lorsque des hommes armés ont  "vengé le Prophète", selon leurs termes (précisément : "le Prophète est vengé"), au siège du journal Charlie Hebdo. Aujourd'hui, dimanche 11, la riposte du peuple, la riposte de la France n'a pas été un appel à la vengeance. La riposte de la France a été l'affirmation du courage, mais aussi, surtout même, l'affirmation de la fraternité. On a vu des larmes et des embrassades, on a vu des chefs d’État ou de gouvernement (une cinquantaine de chefs d’État ou de gouvernement étaient venus nous soutenir) se prendre par le bras en défilant dignement, on a vu les contraires s'assembler, les rivaux se réunir. On a vu des citoyens applaudir, voire embrasser des policiers, et l'on a vu des juifs, des musulmans se réconforter mutuellement, des responsables des trois religions monothéistes parler du même amour fraternel, de la même citoyenneté, de la même France républicaine et laïque. La haine assassine a provoqué dans le peuple français des millions de déclarations d'amour dans la rue, sous la forme de "manifs" très particulières, sans haine, sans revendications, au vu et au su du monde entier qui nous a encouragés . La résistance de la France est une résistance spirituelle, laïque, à la hauteur du meilleur de nos potentialités et de notre histoire. 

 

        La France a rassemblé aujourd'hui ses enfants, mais la France a rassemblé aussi des peuples qui l'aiment et l'admirent ; enfin et plus encore, la France a triomphé de la mort matérielle par la vie de l'esprit, son esprit à la fois bien français et universel. 

        Que les fauteurs de division et d'appels à la haine raciale ou xénophobe se le tiennent pour dit : ils sont étrangers au mouvement historique qui vient de naître. Désormais, la France résiste de Paris à Toulouse, Lyon, Berlin et jusque dans les pays ou sur les continents lointains. 

 

 

        Ce sont l'amour et la fraternité

qui viennent de se lever.

 

Ayant pour armes la laïcité, la liberté, les Lumières,

voici que l'amour et la fraternité

ont déjà fait en ce jour le tour du monde.

 

A nous, peuple français,

de continuer le combat,

avec nos frères les peuples du monde entier.

Vive la France !

France résiste !

.

26/10/2014

Aimer l'étranger

.

        A. Ils sont venus pour étudier en France, ils sont donc étudiants parmi nous, étudiants français. L'Association des Villes Universitaires de France fête ces étudiants venus d'ailleurs, c'est ce qu'on appelle la "Nuit des étudiants du monde". Elle était annoncée, et s'est tenue le 23 octobre. Fêter, accueillir, échanger, apprécier, mieux connaître, n'est-ce pas là un début de fraternité universelle, une pierre pour la paix, un véritable acte d'amour ? Contre la xénophobie, la vérité de la vie ! Lire les informations fournies par Matteo Maillard in Le Monde, 21 10 2014. Lien : AIMER ÉTUDIANTS ÉTRANGERS

 

 

        B. Et lorsqu'un français épouse une étrangère, ou inversement, le maire est prié de bien vouloir célébrer leur mariage. C'est la loi, c'est aussi la simple application des Conventions internationales, c'est surtout conforme à, et exigé par la Constitution de notre pays. Mais cela ne plaît pas à tout le monde. Il est vrai que l'amour n'a pas grand-chose de xénophobe, il tend à être universel, fraternel, ouvert de cœur et d'esprit !  Et c'est ce que rappelait l’association "Les amoureux au ban public", le 24 04 2014. Lien : AIMER ÉPOUSER ÉTRANGER.  

 

        Aimer ne plaît pas à la Bête. Aimer est un acte de résistance par simple humanité, par simple fidélité à la nature humaine, à la vérité de la nature humaine. Xénophobie s'abstient d'aimer, hélas...

        Quant à elle, France résiste !

.

 

05/08/2013

France belle ou France hideuse ?

.

        La France est belle des droits de l'Homme. La France est belle du Conseil de la Résistance. La France est belle de toutes les conquêtes de sa Révolution et de son histoire. La France attire, la France séduit. La France mérite-t-elle toujours l'admiration que beaucoup lui portent ? 

        Ci-desous, neuf liens hypertextes renvoient le visiteur vers des pages qui nous semblent pouvoir étayer nos jugements... Ces liens sont annoncés au fur et à mesure (de "1." à "9."). 

 

 

    Etrangers ou pas, ils ont quelque chose d'étrange, et souvent d'étranger qui fait que l'on pourrait trop facilement oublier de s'indigner devant leur souffrance. Ne laissons pas la banalisation gagner nos coeurs !

 La France, encore sous le joug de la loi Besson, les expulse rondement ("1.") !

Les audiences que leur accorde la justice présentent quelques particularités assez pénibles à constater ("2.").

Le droit d'asile serait-il devenu, en France, le droit de souffrir ("3.) ? 

Un témoignage poignant exprime la consternation d'une personne qui, dans la souffrance, s'étonne de voir que des gens, en France puissent "agir ainsi" ("4.").

 

 

    La France cependant n'accepte pas qu'il en soit ainsi.  

 Que se soit le gouvernement ("5.") ou la Cimade ("6."), on propose, on réfléchit, on décide dans le sens de ce qui est humain et qui fait honneur à la France.

 

 

    Le racisme, la xénophobie, l'antisémitisme, les propos ou les gestes dirigés contre la population musulmane ou contre la religion musulmane, ou encore les propos tendant à dire que telle personne n'est pas française depuis longtemps, tous ces mots, tous ces gestes ne sont pas de vagues approximations, mais des faits, des actes, des prises de responsabilité devant l'histoire et devant l'âme de la France ! Les porter à la connaissance du public, les dénoncer, les traiter comme ils le méritent c'est là une partie de la lutte d'une France qui résiste à l'infâme. 

Le gouvernement y travaille ("7."). 

La Commission nationale consultative des droits de l'homme, aussi ("8.") ! 

Le parti socialiste n'est pas en reste ("9.").

 

 

Trzzzzr1003.gif

 

Liens vers articles et documents

 

1. Très nombreux sont les étrangers que la France expulse sans leur laisser le temps de voir le juge "des libertés et de la détention, seul garant de la liberté individuelle". Le rapport Fekl fait le point, et c'est assez instructif, hélas ! Il est urgent d'abolir les reculs encore liés à une certaine loi dite loi Besson. Cimade, 06 06 2013. Lien : FRANCE ET LOI BESSON

2. Huit organisations écrivent à Madame la Garde des Sceaux pour s'insurger contre l'organisation, dans des conditions inacceptables, d'audiences concernant le "sort d'étrangers en situation de grande précarité juridique et psychologique". Site de la Cimade, 18 07 2013. Lien : AUDIENCES DéLOCALISéES PRèS AéROPORT.  

3. Le droit d'asile est, en France, un droit ! Le droit d'asile est, en France, un véritable "parcours du combattant". On peut même parler de "la résistance des autorités à appliquer" des normes qu'il est pourtant envisageable de considérer comme "minimales"... cf. le rapport établi par une vingtaine d'associations que compte la coordination française pour le droit d'asile (CFDA). Voir Amnesty international, 13 02 2013. Lien : DROIT D'ASILE LE RAPPORT CFDA

4. C'est un témoignage. Entre autres, on y trouve des petits morceaux de souffrance du genre "Enfermés". "Petite pièce". "Le bébé tombe". Et entre autres également l'impression générale de la personne en souffrance avec son bébé : "Je ne pensais pas qu'en France la police avait le droit d'agir ainsi et de nous traiter aussi mal". (...) Il convient de prendre connaissance intégralement du témoinage apporté par Stéphane Fréchou, bénévole de la Cimade, sur le site de la Cimade. Lien : POLICIERS DANS NOTRE CHAMBRE

5. Un arrêt du Conseil d'Etat a amené notre pays à se montrer plus humain et à respecter le droit. En effet, l'allocation temporaire d'attente sera désormais accordée aux demandeurs d'asile qui relèvent de la procédure dite de Dublin. Site de la Cimade, 06 06 2013. Lien : Demandeurs d'asile en attente

6. Texte intégral des "propositions de la Cimade pour une réforme du droit d'asile en France". Site de la Cimade. Lien : CIMADE RéFORME DROIT D'ASILE

7. Soixante dix membres de "Génération identitaire" s'étaient livrés à une opération d'occupation des lieux sur le chantier de construction d'une mosquée. Harlem Désir avait vivement réagi. Le Monde, 17 01 2013. Lien : OCCUPATION D'UN CHANTIER

8. Les "préjugés racistes, xénophobes ou antisémites" devraient être combattus plus vigoureusement par le gouvernement, juge la CNDH (Commission nationale consultative des droits de l'homme), qui constate une aggravation de la situation et souligne la forte progression des actes commis "contre les musulmans". Au regard des faits, on verra que le plan gouvernemental paraît d'une modestie surprenante... Lire Elise Vincent, in Le Monde, 21 03 2013. Lien : ACTES ANTISéMITES ANTIMUSULMANS

9. Le tout dernier "dérapage" d'un monsieur extrêmement à droite vient à point éclairer nos lanternes. cf. Le Monde, 04 08 2013. Lien : FRANçAIS LA REMISE EN CAUSE.

 

        Nous sommes en 2013 et comme depuis longtemps déjà, la laideur raciste, xénophobe, antimusulmane ou antisémite ou autre anti- l'Autre n'est pas la bienvenue : face à l'innommable laideur, (la) France résiste, il faudra bien s'y faire ! 

          

 

    

 

 

22/07/2013

Des uns, des autres, et des Rroms

.

        a/  Devant un campement de 120 personnes, une voix du Front national se fait entendre : expressions, vocables, style, on lira ce que nous en révèle Charlotte Rotman in Libération, 25-26 04 2013. Lien : UNE VOIX AUTORISéE DU FRONT NATIONAL

        b/  Au bidonville de Ris, au bord de la nationale 7, une petite communauté de fortune avait vu le jour. Les difficultés posées à la ville étaient réelles. Réelle également, la situation exécrable de ces personnes en situation très difficile. Les politiques, les habitants, les associations et d'autres encore adoptèrent des attitudes et des comportements fort variés... La ligne d'horizon, c'était le 3 avril 2013 à 4 heures du matin, point de rebondissement dans le tragique ! Lire Agathe Logeart in Nouvel Observateur, 24-27 04 2013. Lien : BULLDOZER à RIS

        c/  Présence de la présidente du Front national devant un campement de personnes. Son attitude est mise en perspective avec celle d'autres acteurs politiques, ainsi qu'avec la façon dont la presse fait grand cas de certains faits et peu de cas de certains autres faits. Pourquoi, par exemple, ignorer les paroles, les actes, le courage et l'exemplarité de telle personne, Rrom, alors que rien ne semble justifier un tel traitement, un tel silence, un tel manque d'engagement ne serait-ce qu'intellectuel, informatif ? L'article est assez sévère, et malheureusement ce n'est pas forcément à tort, loin de là ! Lire Laurent Ott, instituteur, in Rue89, 27 04 2013. Lien : Roms, médias, vérité humaine

 

        d/  Pour des personnes bien définies, et de façon renouvelée, le tragique s'est montré capable d'acharnement. Incendie d'une usine où elles s'étaient réfugiées, plusieurs décès à déplorer dans cet incendie, puis logement provisoire dans un gymnase avant un nouveau retour à la rue ! Un député réagit dans le même sens que le MRAP, des associations s'expriment... Un enfant ne doit pas être mis à la rue comme si ce n'était rien ! On parle même de "honte" : car la résistance à la bête cruauté n'a pas disparu de la France, pardi. Hier encore, dans la France en guerre, un cardinal déclarait qu'un enfant juif qui souffre est un enfant : de même pourrait-on dire aujourd'hui qu'un enfant Rrom qui souffre, c'est un enfant qui souffre...  Mais revenons aux faits de la période actuelle. Lire Delphine Roucaute in Le Monde, 29 05 2013. Lien : ENFANT à la RUE UNE HONTE

        e/  Dans un communiqué, la Ligue des droits de l'Homme dénonce des propos tenus à Nice par le "président d'honneur du Front national", propos jugés scandaleux. La LDH lance un véritable cri d'alarme : le Front national montre là son "racisme" et sa "xénophobie", sa "haine de l'autre". Site de la Ligue des droits de l'Homme, 05 07 2013. Lien : RACISME XéNOPHOBIE HAINE DE L'AUTRE.

        f/  Les diverses attitudes d'hostilité envers l'étranger, ou celui qui est différent de nous, ou celui qui nous gêne, la haine de l'autre, toutes ces choses et d'autres encore ne relèvent pas stricto sensu de l'appellation de "racisme". Mais tout cela existe et il nous faut le voir en face si nous voulons essayer de nous comprendre nous-mêmes, et de comprendre aussi notre histoire, pour faire face plus lucidement aux problèmes présents et à venir.  Une solide culture historique et critique au sujet du racisme, notamment, ne fait jamais que du bien à l'intelligence et au coeur, et ne peut que fonder et éclairer la conduite de l'action sous diverses formes. C'est pourquoi, dans la mesure où tout cela est pris en compte à merveille dans un ouvrage qui nous est cher et qui approfondit les préoccupations que nous venons d'exprimer, nous aimerions signaler une nouvelle fois à nos lecteurs la parution du "Dictionnaire historique et critique du racisme", par et sous la direction de : Pierre-André Taguieff. Voir la présentation faite sur le site de France culture. Lien : P.-A. TAGUIEFF DICTIONNAIRE HISTORIQUE CRITIQUE RACISME.

 

acteurs politiques,écho médiatique,enfant rom à la rue,front national,haine de l'autre,ldh contre président d'honneur du front national,logement gymnase,racisme,rom exemplaire,roms,xénophobie

        Il n'est pas question de faire ici une élégante synthèse des informations diverses, voire disparates que le lecteur pourra puiser dans les référneces données ci-dessus par des liens hypertextes. Mais on constatera, tout particulièrement si on se plonge dans le bel ouvrage de Pierre-André Taguieff, que les mots ont un sens, que notre histoire est d'un intérêt passionnant, qu'elle est riche en enseignements, et que les horreurs du présent ne paraîtraient pas totalement nouvelles, encore moins inédites, à nos parents, grands-parents et même plus loin dans le passé. 

        On verra aussi, à la lecture des informations au présent, comme à celle du "Dictionnaire" cité, que des discours et des théories abominables peuvent s'installer de façon dominante et dominatrice dans une population à une période donnée de l'histoire. Des discours et des théories abominables peuvent se glisser dans l'air du temps. Dans ces moments-là, même des chercheurs, des écrivains, des artistes peuvent être corrompus par l'erreur en vogue. Erreur du sens, erreur du coeur, erreur commise par chaque personne ou par des peuples entiers ? L'histoire nuance ses propres vérités et les combine à l'extrême. Il faut vraiment se plonger dans la lecture de ce "Dictionnaire", sans oublier de lire le quotidien, l'aujourd'hui, cette préparation de demain. Chères lectrices, ou lecteurs, bonnes lectures, bonnes vacances peut-être !

 

Estival.

.

23/09/2012

"Néonazi" : France, passants, retraités, laïcité, mentalités, mépris, racisme, xénophobie

.

        Le néonazisme n'est pas en France. Le néonazisme, cependant, possède en France des atouts, des éléments favorables à son instauration. Cela va du simple vent d'opinions et d'émotions qui peut souffler sur les mentalités jusqu'à la systématisation de la xénophobie, de l'intolérance, autant de faits petits ou grands qui peuvent devenir des signes précurseurs au fil du temps.

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Mentalités

        1Un éboueur nous débarrasse de ce qui pour nous est à la fois sale et encombrant. Il le fait dans des conditions de travail souvent particulièrement pénibles. En guise d'admiration, de remerciements et de considération, il lui arrive souvent, trop souvent de recevoir moqueries, agressions verbales, agressions physiques. Il lui arrive souvent, trop souvent, de devoir "...faire face à la méchanceté et au mépris..." (ce sont les mots de l'un d'entre eux). La France n'est pas un régime néonazi. L'élévation spirituelle de quelques français en présence d'un éboueur peut cependant éveiller quelque inquiétude. Des français, de simples passants... On lira, pour des exemples dans la ville de Paris, l'article de Willy Le Devin, in Libération 21 09 2012. Lien : MéCHANCETé MéPRIS.

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Passage à l'acte

        2.  Des français, des retraités, à Aigues-Mortes en France, quoi de plus doux, quoi de plus sympathique ? Ils n'aiment pas les arabes, à ce qu'il semble. Si des arabes offrent de renseigner des automobilistes, et si ces automobilistes récompensent ces arabes à coups de plomb de chasse, les retraités font connaître leur sentiment : éloquent ! On peut se demander si les pensées sont indifférentes, si la pensée raciste ne risque pas de favoriser le passage à l'acte raciste, même lorsqu'il est susceptible d'entraîner la mort. Il est bon de lire Alice Géraud, in Libération, 16 08 2012. Lien : PENSéES PAROLES ACTES.

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Fierté sans complexes : la banalisation

    3.  Un homme, un adulte, un français adulte, ça n'est pas du genre qui pourrait ignorer le sens et la portée des insignes nazis qu'il porte sur son "tee-shirt". Si vous rencontrez un adulte qui porte ce genre de signes extérieurs visibles (non religieux), ne manifestez pas trop vite, ni trop fort votre indignation. Surtout, ne le giflez pas : ce serait imprudent de votre part, la violence n'étant pas admise par la loi française. Et vous désirez plus que tout respecter la loi de notre pays, pas vrai ? L'épisode, qui n'a rien de comique si l'on y pense, est présenté par Vincent Coquaz, Le Point 13 07 2012. Lien : INSIGNES NAZIS

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Fraîcheur, vigueur : c'est la jeunesse. 

Mais leurs couteaux, leurs barres de fer, 

Que peut-on faire ? 

    4.  Jeunesses, c'est beau. Nationalistes, c'est séduisant, non ? Rassemblement, c'est rassurant, convivial, social, on dirait presque fraternel. Rassemblement interdit par le préfet du Rhône? Les "Jeunesses nationalistes" ne sont pas désarmés pour autant, ni moralement, ni matériellement ! Ils sont fiers de leurs opinions. Pour de plus amples informations les concernant, lire Catherine Coroller in LibéLyon, 23 06 2012. Lien : JEUNESSES RASSEMBLEMENT BARRES DE FER COUTEAUX

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

 

Parole publique, partis politiques d'extrême droite

    5.  Ont-ils fait leur rédaction ensemble ? Le professeur s'apercevra-t-il que pour dire à peu près la même choses ils ont utilisé à peu près les mêmes mots ? Toujours est-il que le Bloc identitaire et le Front national laissent voir publiquement des ressemblances flagrantes, si l'on en croit la façon dont ils s'y sont pris pour mentionner Harlem Désir... C'est dans Le Monde, 12 09 2012. Lien : FN BLOC IDENTITAIRE HARLEM DéSIR.

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Propos, sentiments : une synthése politique

comme un début de systématisation ? 

    6.  La loi de 1905 a défini la laïcité, c'est notre histoire, y compris en ceci : tous les essais que l'on fit à l'époque pour la rendre intolérante aux signes religieux dans la rue furent repoussés ! La laïcité à la française sépare l'Etat des religions, mais ne se permet pas de refuser que, dans la rue, on puisse porter un signe visible qui évoque une religion. Malgré cela, madame Marine voudrait interdire le port du voile comme celui de la kippa. Elle voudrait... Elle voudrait aussi être au pouvoir, dans la mesure où elle pourrait alors faire cette autre chose qu'elle voudrait : mettre "à la porte tous les intégristes étrangers. Tous". Pour savoir si le FN est toujours le même, ou bien s'il a changé au point de devenir doucement anodin, lire Le Monde, 22 09 2012. Lien : FRONT NATIONAL PAS SI NOUVEAU.

    Nous reprenons donc le refrain :

la France est un simple terrain,

terrain propice ou favorable,

dans certains cas, aux dérapages.

La France : un grand enfant bien sage,

qui de xénophobie s'enrage.

Je me dérobe ou je m'engage ? 

. 

19/08/2012

"Néonazi" : en Hongrie, en Grèce, Aube dorée, gouvernement, populations

.

        a/  Nous sommes en Hongrie. Le gouvernement sévit en matière d'impôts, de menées contre la liberté d'expression et la presse, de tentatives de contrôle des pensées et des mentalités, d'écoles, de droits des femmes : la haine est présente, elle se porte bien, le racisme est présent dans l'administration, dans la population, dans la jeunesse. Un mauvais exemple à connaître et à démasquer ! A lire, article de Mihaly Csako in L'Humanité, 29 05 2012. Lien : NéONAZI VOIR HONGRIE.

        b/  Mais voici un exemple concret de ce qui peut apparaître dans ce beau pays qu'est la Hongrie : où il est question d'un "test de pureté génétique". Le contexte est rappelé, et il compte ! Lire Charlotte Chabas, in Le Monde, 15 06 2012. Lien : HONGRIE TEST PURETé GéNéTIQUE

        c/  Salut hitlérien, vote en faveur du parti "Aube dorée", fierté d'être "extrêmes", ferveur et xénophobie : non, ils ne se disent pas nazis, mais seulement nationalistes, c'est en Grèce que cela se passe. Le Point, 16 06 2012. Lien : ÊTRE NéONAZI GRèCE.   

        d/  Tournons notre regard vers le parti grec "Aube dorée" et quelques autres réalités xénophobes ! Nous apprenons ainsi comment certains en Grèce font du "travail social" en éloignant les étrangers comme on éloignerait de la saleté pour faire le ménage, et comment le salut hitlérien peut revendiquer une origine antique ô combien respectable. Ah oui ? Tiens ? Mais voyons donc plutôt Rue89, 08 06 2012. Lien : NéONAZI GREC PRAXIS

        Apparemment, le néonazisme, l'extrême droite, la xénophobie ne sont pas seulement des mots mais également des actes : et c'est ainsi que nous apprenons à mieux connaître gouvernements, partis politiques, mouvements d'opinion, mentalités. Ce qui se passe ailleurs en Europe est-il sans conséquence pour la France ? Notre pays est-il sur une autre planète ?

. 

11/05/2012

La honte continue, la résistance aussi !

.

    Oui, la honte continue ! La résistance, aussi : une liste de cas difficiles (c'est le moins qu'on puisse dire) fait apparaître clairement que le vote du 6 mai n'a pas mis fin aux expulsions, sans qu'aucun compte ne soit tenu de la destruction ainsi facilitée de la vie de ces personnes ! Dans une autre page du site cité ci-dessous, on voit la course aux expulsions de pères de familles, mais cette page est apparemment devenue difficile d'accès et nous renonçons à y renvoyer le lecteur. Toujours est-il que  RESF tient bon, la liste des situations contre lesquelles Resf s'insurge a été mise à jour le 10 05 2012 ! Lien : EXPULSIONS DéVASTATRICES

    Et avec tout ça, le moment est sans doute venu de considérer les années qui viennent de s'écouler, marquées par la xénophobie, l'injustice, l'inhumanité, la banalisation de la xénophobie ; et par ailleurs nous pouvons nous permettre d'accueillir un souffle d'espoir renouvelé grâce à un changement de président de la République : même s'il est vrai que la nécessité de changer est urgente, pour que notre société progresse dans le vivre ensemble, la pratique des droits humains, et la concrétisation de l'hospitalité. Site et communiqué de la Cimade, 07 05 2012. Lien : CHANGEMENT PLUS HUMAIN

    Ce message s'inscrit dans la continuité de notre effort pour saluer le courage et l'intelligence de celles et ceux qui ont résisté, et qui résistent à l'esprit de division, de dénigrement et de dépersonnalisation (autrement dit de déshumanisation). Toutefois, cela ne suffira bientôt plus : il nous va sans doute falloir porter le fer sur un autre terrain, en tout cas par d'autres moyens. Merci aux lectrices et aux lecteurs qui acceptent de perdre quelques minutes de temps précieux pour lire ce blog, Estival.

.