Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2011

Crise européenne et mondiale : comment identifier les bonnes décisions ?

.

    Les leçons de la crise ont été tirées. Sans aucun résultat. Pourquoi ? Allons-nous continuer de toujours parer au plus urgent, tout en évitant les mesures profondes qui, seules, laissent un espoir à l'avenir ? 

 

croissance européenne,crise financière,dette souveraine,gouvernance européenne,projet socialiste europe,régulation banques,régulation marchés,solidarité européenne

 

    Martine Aubry a récemment précisé quelles étaient les mesures à prendre : certaines de nature urgente, d'autres plus fondamentales et absolument incontournables cependant ! On en trouvera une présentation agréablement concise dans Le Point, 06 08 2011. Lien : AUBRY PROPOSE.  

    On préférera peut-être la déclaration de Martine Aubry dans le texte. On y verra comment les propositions sont inscrites dans la perspective de ce qui a déjà été fait avec succès, et de ce qui n'a pas été fait ; on constatera que les propositions de Martine Aubry prennent place dans le contexte plus large qui comprend non seulement l'euro, la dette, l'économie, mais aussi le gouvernement (ou la "gouvernance") politique et économique de l'Europe, donc la solidité de l'Europe comme la solidité de l'euro. Tout cela fait partie d'une dynamique européenne de projets, d'emplois, de ressources et de financements. Voir Libération 05 08 2011. Lien : TEXTE AUBRY

 

croissance européenne,crise financière,dette souveraine,gouvernance européenne,projet socialiste europe,régulation banques,régulation marchés,solidarité européenne

 

    Il serait trop facile de prétendre présenter la candidate Aubry (à la candidature socialiste, autrement dit "les primaires") comme si ce qu'elle dit n'engageait qu'elle ! Tout au contraire, on pourra constater la profonde convergence de vues qui existe entre ses récentes déclarations (ci-dessus) et le point de presse du porte-parole du parti socialiste :

    en effet, Benoît Hamon proposait, il y a moins d'un mois, au nom de son parti, des mesures de régulation des marchés boursiers, la séparation des banques selon leur champ d'activité, et le prélèvement de la richesse non plus pour augmenter le profit, mais pour favoriser "l'économie réelle". Il recommandait surtout  la mise en place d'un financement plus approprié de l'Europe par elle-même. Et, ce qui est aussi important, les préconisations de Benoît Hamon étaient placées sous le signe de celles des socialistes européens qui sont à l'origine, comme il le rappelait, du projet de taxe sur les transactions financières à l'échelon de l'Europe. 

    On verra ainsi que les propositions Aubry 05 août 2011 sont bien dans le droit fil des choix du parti socialiste.

    A propos du financement de l'Europe par elle-même, donc de son indépendance et de sa capacité à se protéger ainsi que les pays membres, on méditera particulièrement ceci, qui figure dans le point de presse B. Hamon dont lien ci-après : 

 

"(...), la zone européenne est le seul endroit au monde où les état se financent uniquement auprès des marchés financiers,

ce qui les fragilise,

 

leurs dettes et leurs déficits étant totalement dépendants des conditions fixées par ces marchés,

 

donc des agences de notation et de la spéculation sur la dette publique des états".

 

C'est dans PS sur Facebook, point de presse du 18 07 2011. Lien : HAMON POUR PS

 

croissance européenne,crise financière,dette souveraine,gouvernance européenne,projet socialiste europe,régulation banques,régulation marchés,solidarité européenne

 

 

    Enfin on pourra constater la convergence de vues de Martine Aubry et Benoît Hamon avec un véritable projet socialiste de société pour l'Europe en prenant connaissance (ou en la relisant) de la déclaration commune de Martine Aubry et Gabriel Sigmar (du SPD allemand) : une déclaration aux dimensions d'une Europe solidaire et véritablement humaine. Ce texte, très riche, figure dans notre catégorie "déclarations, discours et documents", mais vous pouvez y accéder directement par ce lien : PS et SPD POUR EUROPE. Les analyses sont précises, les ambitions dignes des enjeux, les moyens réalistes et la volonté politique bien affirmée, dans une orientation socialiste sans concessions sur la base d'actes forts. 

 

 

    Oui, c'est bien en travaillant ensemble que l'Allemange et la France pourront donner la mesure de ce que l'Europe, solidaire, socialiste, humaine, est capable de faire pour elle-même et, par voie de conséquence, pour le monde. 

 .