Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2013

Prison. Droits. Droit du travail

.

        En prison, il faut que le droit du travail s'applique !

 

        A.  Sonya Faure a recueilli les propos de Marie Crétenot, de l'Observatoire international des prisons, au sujet d'une première victoire pour que le droit du travail soit appliqué lorsqu'il s'agit du travail des détenus en prison. Le combat, qui a été mené par une détenue, ouvre un nouvel espoir. Libération, 08 02 2013. Lien : PRISON DROIT DU TRAVAIL.

 

        Le détenu et ses proches doivent connaître les droits et les procédures

 

        B.  L'OIP (Observatoire international des prisons) a fait paraître en décembre 2012 la quatrième édition du Guide du prisonnier : un livre très documenté sur les droits des détenus pour leur vie en prison, et pour préparer leur sortie et leur réinsertion.  Un outil extrêmement utile également pour les personnes en relation avec un détenu. Précisions sur le site de :  Observatoire internation des prison. Lien : GUIDE DU PRISONNIER

 

        L'aide aux détenus existe, il importe de la connaître

 

        C.  Au service de la réinsertion après la période d'incarcération, de nombreuses associations travaillent en lien avec le Ministère de la Justice. Elles constituent le "réseau partenarial de l'AP". Les domaines et les modalités de leur action sont variés, et restent (pour beaucoup d'entre nous) à découvrir. Site du Ministère de la Justice, 05 02 2013. Lien : PRISON ASSOCIATIONS AIDE DéTENUS ET SORTANTS.

 

        Tout ce qui contribue à faire vivre le respect des droits de l'Homme est par nature une forme de participation à la résistance contre l'immonde !

.

 

07/04/2012

Trois recettes au détriment de la vérité

.

chat12.jpg

           La vérité est un grand mot. Et le mot, pas plus que la réalité qu'il évoque ne font partie des gadgets à la mode ces temps-ci. La vie publique, les moeurs démocratiques ne s'en trouvent pas grandies. 

        a)  Si l'on me dit "Voici le plan de Paris", et que l'on me donne un plan de Grenoble, je dirai que l'information (Grenoble pour Paris) est inexacte.

        Si Marine candidate semble indiquer qu'en France, même pour les crimes les plus atroces, on ne fait pas de peines de prisons plus longues que 27 ans, ses propos au sujet de cette réalité sont inexacts : trois ou quatre mises en défaut lui sont opposées dans un article qui met en quelque sorte les pendules à l'heure. Lire Cédric Mathiot, Libération 28 03 2012. Lien : INEXACTITUDE.

 

     bret90.jpg   b)  Si l'on me dit "Voici le plan de Paris" et que l'on me tende un plan où ne figurent que les rues commerçantes, si donc dans ce plan manquent les places, les squares, les musées, les jardins, les monuments, les voies d'eau, je dirai que l'information est incomplète : elle est inexacte parce qu'incomplète. On parle aussi de "vérité incomplète". Ou encore de mensonge par omission.

Si les statisticiens de l'Education nationale ont réalisé dans l'année une cinquantaine d'études demandées officiellement, et si en l'espace de quelques mois une seule de ces études a été publiée, l'image que cela donne de leur travail est inexacte, car partielle (incomplète). Ce qui, au demeurant, n'est pas sans quelques conséquences sur l'image de l'Education nationale. C'est précisément pour cette raison que des statisticiens, soutenus par des syndicats, ont créé un collectif dont le but est d'oeuvrer pour que les études qu'ils réalisent soient publiées. Article de M. P., Libération, 29 03 2012. Lien : VéRITé INCOMPLèTE.

 

 bret164.jpg                             c)  Si je demande un plan de Paris et qu'on me tende un petit fascicule intitulé "Plan de Paris" ; si, une fois ouvert, cet objet ne contient que la liste des bureaux de poste de Dresden, en Allemagne, liste parfaitement exacte : le problème n'est pas la liste elle-même, puisqu'elle est excellente ; le problème, c'est que le fascicule annonce "Paris" et me fournit en réalité autre chose, à savoir les bureaux de poste, ceux de Dresden dans ce cas précis ! Il y a inexactitude de l'étiquette, ou encore annonce erronnée. On peut dire aussi que c'est une façon de m'obliger à voir la liste des bureaux de poste de la ville de Dresden, dont je me fiche complètement : on m'impose cette liste, c'est une sorte d'imposition de contenu. Le célèbre coup du cheval de Troie est un exemple de cette astuce : on reçoit un cheval, et finalement ce sont des guerriers ennemis qu'on a reçus chez soi, dans la ville ! Et on se fait trucider gaiement... Il y a eu imposition du contenu du cheval, à savoir les guerriers.

Si un institut de réflexion présente ses idées sous la forme d'une campagne publicitaire télé-radio, l'annonce est celle d'un acte de publicité, le contenu imposé est la présentation des idées. Et lorsque les idées sont proches des conceptions d'un candidat à des élections, cela donne lieu à une décision de la part du CSA : l'institut Montaigne cessera de faire sa campagne à partir du lundi 9 avril 2012. Nabil Touati évoquait récemment le problème et nous incitions à le lire ; il nous tient au courant de cette toute dernière évolution du dossier, in NouvelObs, 06 04 2012. Lien : IMPOSITION DE CONTENU.

        Voilà comment, parmi bien des manoeuvres possibles, on peut choisir l'une ou l'autre pour mettre la main sur la tête (le cerveau) de la population. On peut évoquer à ce sujet la grande question du conditionnement des esprits. Et la proximité d'une élection n'y change rien (tout au contraire, qui sait ?). Amie lectrice, ami lecteur, bonne fête de Pâques, ou tout ce que vous voudrez, mais attention : n'anoncez pas trente oeufs en chocolat pour ne donner que quatre roses fanées. Merci d'avance pour les gourmands que vous convaincrez !

.

01/02/2012

Justice indépendante et Pouvoir : des tensions !

.

        Justice indépendante et Pouvoir sont souvent en état de tension.

 

        1./ La justice vient de condamner l'Etat pour les conditions de détention dans l'une de nos prisons. Il est question, à cette occasion, de fautes graves du genre : "atteinte à la dignité humaine". La justice, qui mène le bon combat, vient de remporter une victoire. En toute liberté, sérénité et indépendance comme cela se doit. Lire Libération, 30 01 2012. Lien : PRISON FRANCE DIGNITé.

 

    Les exemples qui suivent

semblent pouvoir entrer dans notre Catégorie

"Le Pouvoir à l'assaut des pouvoirs". 

 

        2./ Le Pouvoir doit s'abstenir de toute mesure qui pourrait ressembler à de la "basse politique" en matière de rapports avec la justice et surtout son indépendance. Le fait de favoriser une tendance, un ensemble idéologique ou politique, voire quelque chose qui ferait vaguement penser à un clan, constitue pour le Syndicat de la magistrature une véritable aberrration, si nous avons bien compris le message : site du Syndicat de la magistrature, 19 01 2012. Lien : QUELS POIDS QUELLES MESURES ? 

        3./ Qu'un ministre ou un député UMP soient en désaccord avec la justice, c'est possible. Mais dans le cas qui nous occupe, il n'est pas sans intérêt de préciser l'enjeu, les propos de chacun et même la connaissance de personnes qui se disent offusquées. Les magistrats sont-ils tenus de rendre la justice, ou doivent-ils encore plaire ? Les magistrats sont-ils libres ? Les magistrats sont-ils tenus de prendre des précautions pour ne pas heurter certains affleurements de l'extrême droite dans notre pays ? Doivent-ils plier sous un "vent mauvais", pour reprendre en partie le titre du message auquel nous renvoyons ci-après ? La réponse, claire et circonstanciée, est de nouveau donnée par le Syndicat de la magistrature, 21 01 2012. Lien : JUSTICE LIBRE OU SERVILE.

        4./ Une certaine "politique de nominations" est dénoncée, qui aurait apparemment donné à l'"actuelle majorité" de quoi ne PAS se plaindre ! Est-ce donc là une bonne façon de respecter l'indépendance de la justice ? Surtout si l'on regarde dans quelles conditions les juges et procureurs ont été amenés à exercer leurs compétences ces cinq dernières années : des conditions qui "ont constitué une régression", nous dit Benoist Hurel, secrétaire national du Syndicat de la magistrature, dans un blog de Libération intitulé Activistes 2012 ; message daté 29 01 2012. Lien : POUVOIR JUSTICE PROBLèMES.

bettencourt,conditions de détention,dignité humaine,enregistrements pirates bettencourt,indépendance justice,juge,justice pressions politiques,ministre justice,nomination procureurs,politique nominations justice,prison,procureur,woerth affaire

        5./ L'affaire Bettencourt, partie de l'affaire dite Woerth-Bettencourt,n'a pas été, elle non plus, à l'abri de quelques menées du Pouvoir contre l'indépendance de la justice.  L'actualité vient de braquer ses feux sur les "enregistrements pirates", dans la mesure où ils viennent d'être validés, ce qui rend possible un approfondissement de la procédure. Mais l'article auquel nous renvoyons le lecteur constitue également un petit rappel simple, clair et bref qui passionnera tel ou tel d'entre nous qui n'aurait pas eu vent de cette "affaire"... Nouvel Obs, 31 01 2012. Lien : WOERTH BETTENCOURT ENREGISTREMENTS.

        6./ Précisément, alors que nous rédigeons le présent message, nous apprenons que monsieur Eric Woerth est convoqué par les juges d'instruction. Il serait question de "financement illégal de parti politique", notamment. L'article est à lire dans le JDD, 01 02 2012. Lien : FINANCEMENT PARTI POLITIQUE.

        Les tensions qui se sont manifestées

entre le Pouvoir et la justice

ont donné à cette dernière

l'occasion

de faire preuve d'une remarquable

résistance dans l'adversité, en somme...

 .

07/12/2011

Aujourd'hui c'est la fête à Bonheur

.

Il s’appelait Bonheur,

C’était un bambin parasite

Qui jouait des tours aux bourgeois

En leur rendant visite.

Il les volait tout en les regardant.

Et puis, plus tard, il leur rendait leur bien

Et même, à l’occasion,

Pouvait rendre service

Sans se faire payer, pour le plaisir, gratis :

Personne ne pensait à le mettre en justice,

On le connaissait bien,

On l’aimait, comme un fils !

 

Aujourd’hui, c’est sa fête

Et tous, autour de lui,

S’affairent vaillamment, préparent des gâteaux,

Des cadeaux, des bonbons, des chants et des merveilles

Car, voyez-vous, on l’aime bien, Bonheur !

On aime ses façons, son petit air narquois,

Sa fausse délinquance

Et son vrai dévouement. 

 

C’est l’heure maintenant, le bambin se présente

Et tous comme un seul homme

L’accueillent en chantant.

 

Le Malveillant Sournois, qui surveille toujours,  

Voit Bonheur qui choisit un gâteau et, furtif,

S’en va dans un coin sombre le déguster, tranquille.

Comme il ne comprend rien à la psychologie,

Il croit être témoin d’un délit de larcin.

Aussitôt le grand Monstre s’empare du gamin,

L’enlève à ses amis,

Et le jette en prison.

 

Il fait fort bon, chez nous, voler de grandes sommes,

Mais on n’a pas de cœur pour un petit bonhomme*…

 

£

 

* Lien vers France résiste, Perle du jour : MADAME C’EST COMBIEN 

 .

07/09/2011

Protéger le petit et le faible en France, aujourd'hui

.

       

Sommaire

        Fouilles au corps systématiques et multipiliées, en prison : la France s'est encore fait remarquer. Un détenu, en effet, s'est adressé à la Cour européenne des droits de l'homme.

         Enfants à scolariser : tout va bien, a dit le ministre. La FCPE n'est pas exactement du même avis !

       Citoyens à informer : dormons tranquilles ! Mais LeMonde se défend et le PS s'enflamme par la voix de son porte-parole qui envisage même que puisse être demandée, le cas échéant, la démission du ministre de l'Intérieur.

        Etrangers qui demandent asile à la France, et pourquoi pas durcir encore un peu plus les conditions dans lesquelles ils vivent l'attente et l'espoir, souvent en vain du reste ? Leurs défenseurs n'apprécient guère l'attitude et les "ambitions" de l'UMP.

        Etrangers sans-papiers, comment les accueillir sinon en les expulsant, aussi nombreux que possible, hommes, femmes, enfants ? Là encore, France s'indigne, ce qui veut dire résiste...

 

        Voyons d'un peu plus près

 

. . . Education nationale

        a/ La FCPE s'indigne : professeurs en nombre insuffisant, postes non maintenus,  professeurs stagiaires placés devant les élèves sans avoir reçu la formation absolument, totalement indispensable, mesures de soutien scolaire encore possibles sans qu'on puisse en attendre une réelle efficacité : c'est une pluie de dénonciations ! Nouvelobs, 06 09 2011. Lien :  LA RENTRéE MAUVAISE.

        b/ Vaste question : les socialistes et l'Education nationale... Rappel des grandes orientations du projet socialiste pour 2012, puis examen des spéficités des divers candidats aux "primaires socialistes". De nombreux liens hypertextes renvoient vers des documents et permettent d'approfondir l'enquête. C'est dans Libération, 05 09 2011. Lien : Parti socialiste Education.

 

. . . . . . . Démocratie, journalisme, secret des sources

        c/ L'Etat a-t-il participé à une recherche illégale de documents pour prendre connaissance des "sources" de journalistes (du Monde) dans l'affaire Bettencourt ? Le Monde se défend (et défend en même temps notre liberté d'être informés), et comment ! Et le porte-parole du parti socialiste, Benoît Hamon, envisage la possibilité que soit demandée la démission du ministre de l'Intérieur. Allusion est même faite à un comportement "délictueux". Et peut-être une affaire d'Etat ! Rappelons qu'il s'agit du droit des journalistes au "secret des sources", droit sans lequel il n'y aurait plus guère de journalisme au sens que ce mot a encore, de par le monde, dans les pays dits de liberté ! Le Point, 05 09 2011. Lien : SECRET DES SOURCES.

 

. . . . . . . . . . . . Prison en France

        d/ En prison, en France. Fouilles au corps. Dans certains cas, elles sont multipliées de façon incroyable, les conséquences peuvent être considérables en termes de dignité humaine. Monsieur El Shennaoui a eu le courage de s'adresser à la Cour européenne des droits de l'homme. Et "la France a été condamnée". Rappelons que la France s'était déjà fait remarquer pour ses prisons... Lire l'article de Noémie Buffault, journaliste ; in Rue89, 07 09 2011. Lien : FRANCE DIGNITé PRISON.

 

. . . Droit d'asile, expulsions, UMP

        e/ La Coordination Française pour le Droit d'Asile (CFDA), le Groupe d'Information et de Soutien des Immigrés GISTI,  sont au coude à coude pour défendre le droit d'asile. Cependant que l'UMP semble bien vouloir encore durcir, si possible, les conditions pour les demandeurs... Lire Jonathan Bouchet-Petersen in Libération, 05 09 2011. Lien : DROIT D'ASILE.

        f/ Il est des êtres dont le zèle doit faire l'objet de l'admiration de tous. C'est ainsi que seront récompensés des membres de l'Administration particulièrement "obéissants" pour expulser des sans-papiers étrangers en grand nombre. Il leur sera décerné un prix de la part de RESF, Cimade, Sos racisme, Sans-papiers Cugnaux, Case santé, LDH : le prix intitulé Prix Attribué Pour Obéissance Notoire. Voir LibéToulouse, 07 09 2011. Lien : EXPULSONS DONC 

Trzzzzc2009.gif

 Comme il est bon de vivre en France, n'est-ce pas !

Et de défendre la France, avec ses "racines" de fraternité,

d'attention aux petits...

       

06/06/2011

La justice respectueuse des droits ou une justice sans juges ?

.

        Même si la CEDH amène la France à de meilleures pratiques (garde à vue), il peut encore se trouver qu'un juge dépasse légèrement les bornes en ne supportant pas tel couvre-chef dans la salle d'audience. Il existe par ailleurs des membres d'un parti qui soutient le Pouvoir pour rêver d'un durcissement de la pratique judiciaire (soyons sécuritaires, mes bons amis!) et de l'agrandissement de l'importance du parquet ! Europe, avocats, le droit sait se défendre mais il ne faut point chanter victoire alors que nous sommes en plein combat !

        A/ Elles seront annulées, ces gardes à vue "menées sans assistance de l'avocat avant le 15 avril 2011". Il est désormais obligatoire que l'avocat soit présent lors de la garde à vue, et il doit pouvoir accéder au dossier. C'est ainsi que la France, beau et grand pays de droit, se met en conformité avec la Convention européenne des droits de l'homme. cf. Le Monde 31 05 2011.

        B/ Il est coiffé d'une kippa et comparaît devant son juge. Celui-ci lui exige que la kippa soit ôtée. Et ce d'une façon qui soulève quelques difficultés. Indigné par l'attitude du juge, l'avocat du prévenu le défendra et fera en sorte que les choses se déroulent, en France, en conformité avec "la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme". Il a déjà précisé : "C'est la première fois depuis plus de 65 ans qu'un juge français ose appeler les gardes pour faire sortir un juif d'une salle d'audience". Pour bien comprendre comment ce juge était, semble-t-il, dans l'erreur, alors que domine actuellement (dans notre beau pays ) l'impression que les signes religieux sont des menaces graves, il faut lire en détail Augustin Scalbert in Rue89 01 06 2011. Pour l'auteur de ce blog (France résiste) une question se pose : existerait-il un risque, chez nous, de laïcité mal comprise

        C/ Dans une perspective sécuritaire qui ferait presque honneur au discours de Grenoble (voir dans ce blog la catégorie  "déclarations, discours..."), une voix s'élève pour que les peines de prison s'appliquent plus vite, plus fermement, pour que les aménagements de peine soient moins automatiques (en réalité, il ne sont pas automatiques, mais est-ce la peine de le rappeler ?), pour que la mise en oeuvre des peines, c'est à dire leur "exécution", soit mise "sous l'autorité du parquet" (lequel dépend de la Chancellerie, encore un détail et il fait bon le rappeler !)... 

        La voix qui s'exprime dans ce sens vient du côté d'un parti proche du Pouvoir. Ne nous laissons pas habituer à une justice sécuritaire avec plus de parquet et moins de juges : cela est une pente qui mène loin, très loin. Mais cela est une autres histoire : ah! l'histoire ! Elle s'écrit peut-être sous nos yeux, nous sommes éclairés par Bérénice Rocfort Giovanni in Nouvelobs 06 06 2011. C'est qu'elle n'a pas dit son dernier mot, la fameuse tendance sécuritaire !  

.

04/12/2010

Ont-ils tous pour destin d'être livrés au froid ?

.

    Fenêtres cassées, vent et neige qui s'introduisent depuis l'extérieur : et il faut tenir bon dans la cellule, "22 heures sur 24", et la réparation ne se fera pas d'urgence, et les ouvertures sont le fait des prisonniers qui avaient trop chaud l'été et ont cassé pour respirer... C'est à Fleury-Mérogis. Voir nouvelobs en ligne 04 12 2010. Alors ? On s'habitue à de telles prisons qui sont "nos" prisons ? Ou on s'indigne ? 

    Abri de fortune, bidonville, tente, caravane : vous êtes une personne délinquante si vous vivez dans de telles conditions. C'est Loppsi 2 qui le dit. C'est donc la loi qui le dit. Vous pouvez donc être expulsé. Votre misérable abri peut faire l'objet d'une destruction. Et en vitesse, s'il vous plaît. Et "sans passer par la justice". C'est elle, la justice, qui est la grande absente dans cette affaire. En lieu et place de jugement, de juge, de réflexion et d'intelligence avant l'action, c'est le règne de l'automaticité. Autrement dit, nous devenons de plus en plus les citoyens d'une cité de l'automate, qu'on pourrait baptiser, un peu à l'anglaise (ça fait si bien!) : Automat-City ! Non, vous ne rêvez pas. Lisez donc Laurent Conreur (ladepeche.fr) dans la revue de presse de dal-info.org datée 29 11 2010. Alors ? On s'habitue à de telles façons de faire ? Ou on s'indigne ? 

Sahizzc1001.gif

    On s'indigne ! "Indignez-vous" (titre du dernier petit livre de Stéphane Hessel), et en attendant écoutez ceci : vu l'état de certaines cellules à Fleury-Mérogis, vu le traitement réservé par Loppsi 2 aux occupants ou propriétaires de pseudo-logis non conformes, ne faudrait-il pas sanctionner les prisonniers en les jetant dehors ? Bien douce punition, qui leur rendrait la liberté, donc punition difficile à envisager ! Bon, c'était pour blaguer, ça réchauffe... D'ailleurs, ce serait un comble, car il faudrait détruire des cellules, donc les considérer comme tentes ou bidonville, et les détruire peut-être sans passer par la justice ? Un comble tout de même.

Sahizzc1002.gif

    Les prisonniers ont (en principe) des torts (mais 'prison' ne signifie pas 'frigidaire', nota bene). Ils ont froid. Les mal logés ont-ils des torts ? Ils ont froid. Quand l'humanité était encore archaïque (?), au temps de la Grèce et de l'Antiquité, on parlait de destin. Aujourd'hui, le mot paraît bête. Le christianisme y a mis fin. En vain. Quand verrons-nous de ces malheurs la fin ? Demain ?*

Sahizzr2003.gif

 * Demain mes poules auront des dents,

Mêm' mes amis seront dedans !

Blottis au chaud, ah, bien vivants !

Mais comme nos poules auront des dents...

__Ah oui, vraiment ? Pas pour l'instant !  

.