Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2014

Haine et solidarité active, au choix !

.

        A.  De nombreux organismes nous invitent à participer à la vingt-huitième Journée mondiale contre la misère.

Ce sera le 17 octobre 2014.

A la lecture de cette longue et joliment pédagogique invitation, on regarde en face la crise (depuis 2008), les souffrances qu'elle a provoquées et provoque encore, mais aussi les solutions qui sont concrètement mises en œuvre et qui créent du bonheur, de la richesse, de l'espoir, de la vie. Une "pensée nouvelle" est en train de naître, éloignée à la fois du repli sur soi, des préjugés paralysants et de la résignation facile. C'est bien peu et vraiment dérisoire que de parler de ce texte qu'il convient de lire en détail, sur le site de ATD QUART MONDE FRANCE. Lien : CRISE ESPOIR

 

        B.  Un "rassemblement néo-fasciste", "l'appel à la constitution d'une milice privée", "l'exhibition de symboles et de propos nazis", tels sont quelques uns des traits sous lesquels le MRAP évoque un récent événement qui s'est déroulé dans une ville de France ! L'association dénonce avec vigueur le "laxisme des autorités" à cette occasion. Le MRAP mène le bon combat : il y a chez nous, en France, une France qui résiste, aujourd'hui comme hier. Elle résiste à la haine, à la violence de la pensée et des actes, à l'erreur intime et profonde par laquelle notre nature humaine elle-même est dévoyée. Cette France qui résiste fait preuve d'une vie saine de l'esprit et du cœur, et reste fidèle au monde de valeurs que nous avons construit par des sacrifices et des efforts de plusieurs siècles. Voir sur le site du MRAP. Lien : laxisme versus événement néo-nazi.

 

        La politique est une question de choix d'une immense importance, mais le bruit des petits mots, des hésitations, des vraies ou fausses disputes encombre notre perception et nous distrait des problèmes réels.

        La vie de la France est, elle aussi, une question de choix d'une immense importance, mais le bruit des paroles qui incitent à la haine, au doute, au mépris, au sarcasme facile encombre nos médias et cache à nos yeux la beauté d'un pays merveilleux : le nôtre. Que France résiste ! 

.

 

 

03/02/2013

"Pauvreté" : gouvernement, acteurs engagés, ATD Quart Monde, Forum contre la misère

.

        A/  Des millions de personnes sont très démunies, au point que bon nombre d'entre elles renoncent à se soigner. Comment cela est-il possible ? Pourquoi ? Il s'agit de souffrances concrètes, de vies ou de survies à raison de mille euros de revenus par mois. Et, pour un étudiant, le revenu peut 'atteindre' (vers le bas, s'entend) : 320€ par mois ! C'est à tout cela que fait notamment écho l'article de Marie Piquemal, in Libération, 10 12 2012. Lien : PAUVRETé AU CONCRET.

        B/  Avec la nomination d'un gouvernement socialiste, bien des choses ont changé, et heureusement dans le bon sens, par rapport à la période précédente. C'est en tout cas ce dont témoignent des assocations et des acteurs de la lutte contre la pauvreté en France. Mais ces acteurs-là ne se contentent pas d'un "mieux" : ils souhaitent, ils exigent mieux encore ! Par fidélité au combat qui est le leur. Nombreux exemples précis dans l'article de Fanny ROUX, site de YOUPHIL, 12 12 2012. Lien : PAUVRETé GOUVERNEMENT ATTENTES.   

        C/  Les trois premiers jours de mars se tiendra, à la cité de la Villette, le "Forum contre la misère". Quels sont les objectifs, et les moyens envisagés ? On s'attend à ce que soient extrêmement utiles ces journées organisées par ATD Quart Monde "en partenariat avec la Cité des Sciences et de l'industrie". Des éclaircissement en consultant le site ATD Quart Monde France, 01 02 2013. Lien : AGIR CONTRE LA MISèRE

 

 

associations,forum contre la misère,gouvernement socialiste,misère,pauvreté,soins médicaux

 

 

        On constate que les acteurs de la solidarité, les associations, les militants engagés sont sans doute plus convaincants, plus concrets, d'une efficacité plus visible que celle du gouvernement. 

        Pourtant, il faut bien reconnaître que la période qui s'est ouverte en mai et juin 2012 constitue un énorme changement, non seulement dans l'orientation et l'état d'esprit des responsables élus ou nommés, mais également dans les actes posés. 

        Il est logique qu'une grande impatience habite le citoyen témoin de la misère, du chômage, de la souffrance ! Mais cette juste impatience ne doit pas nous faire oublier que l'action gonvernementale, qui peut aider les associations par des subsides, un soutien et des perspectives de grande ampleur, consiste aussi, et avant tout à travailler pour l'avenir. Restaurer la confiance en milieu économique, et sur le front des affaires, des banques, de la finance, est peu visible dans l'instant, mais indispensable pour l'avenir. Europe, euro, stabilité monétaire, mesures en faveur de l'emploi, de l'entreprise, des salariés, le gouvernement Ayrault travaille en profondeur le champ qui, au premier rayon de soleil, sera à même de révéler toute sa fécondité. Ne reprochons pas à un excellent laboureur de ne pas nous faire, en plein hiver, des bouquets avec les belles fleurs du printemps..  

        Et les miitants, les acteurs sociaux, les associations resteront toujours indispensables, voire irremplaçables dans les domaines qui sont les leurs. Tous ces aspects de la lutte contre la pauvreté révèlent à nos yeux de véritables résistants dans la lutte contre la bête effroyable qui nous menace. Si bien que leur engagement, parfois bien plus visible que celui des politiques, ne manque pas non plus de profondeur !

 

 

associations,forum contre la misère,gouvernement socialiste,misère,pauvreté,soins médicaux

.

 

11/03/2012

La France en progrès passé, présent et futur ! Tu parles !

.

    Attention, jour de grand rassemblement et discours du candidat sortant. On pourrait croire que le Président sortant, après avoir sauvé la France et l'Europe, serait sur le point de nous apporter de nouvelles améliorations, de nouveaux progrès une fois que nous l'aurions élu pour un nouveau mandat. A ce genre de croyance, il faut reconnaître qu'on peut opposer des faits, des prises de position et des observations objectives : souvent en forme de bilan.

        aaa...   A propos du rôle joué par le procureur de Nanterre Philippe Courroye, dans l'affaire dite des "fadettes", on croit comprendre qu'il aurait cherché à connaître jusqu'au contenu de certains SMS. Pour en avoir le coeur net, lire Le Point 20 02 2012. Lien : FADETTES SOURCES SMS

bbb...   Un ancien procureur général près la Cour de Cassation, répondant aux questions d'Agathe Logeart, parle quant à lui en matière de justice d'un "sentiment de corruption publique". La justice, dit-il, "tout a été fait pour la réduire, la contourner, la dévaloriser". Qui donc a "tout fait" ? Devinez ! NouvelObs 07 et 08 03 2012. Lien : JUSTICE RéDUITE.

    ccc...  Le groupe de réflexion Terra Nova a réalisé un travail consistant à comparer les promesses du candidat victorieux en 2007 et le bilan tel qu'il se révèle en 2012. Chômage, dette, pauvres, emplois industriels détruits, au total cela donnerait "un contraste saisissant". On lira la présentation que nous devons à Donald Hebert dans NouvelObs, 15 02 2012. Lien : CONTRASTE PROMESSES BILAN

ddd... Quittons la France pour la Grèce, ce pays phare de la démocratie qui nous indique aussi vers quels lendemains paradisiaques nous sommes peut-être en route : sauver les apparences comptables, paupériser un pays et sa population, ne pas miser sur la relance qui pourant est seule capable d'assurer des rentrées durables d'argent pour l'Etat, cela donne lieu, parfois, à des conséquences fâcheuses quoique inattendues. Mais après avoir lu ce qui se passe en Grèce, on sera mieux à même de se prévenir contre le danger d'une montée du néonazisme qui, poussant sur le fumier fertile de la misère, pourrait apporter la peste à un plus grand nombre de pays européens. Allez ! En route vers ce quartier d'Athènes où pauvreté et néonazis se rejoignent : suivons le guide, Zineb Dryef in Rue89, 09 03 2012. Lien : PAUVERTé NéONAZISME

    Franchement, on est en droit de se demander si les électeurs pourront reconduire un champion des politiques évoquées ci-dessus. A noter que DSK aurait sans doute essayé d'infléchir le FMI vers des positions plus proches de ce que souhaite le parti socialiste, en commençant par une aide à la Grèce plus franche, voire totale, et bien plus rapide. Mais il est tombé dans son propre piège, bien entendu. La France, elle, est à l'abri : ni pauvreté, ni néonazis, pardi ! Ah, ouf : quelle chance ! Merci... Merci qui ? .