Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2012

"Musulman" : islamophobes, précédente majorité, nouvelle majorité

.

     1./ Pour les auteurs de certaines inscriptions, une mosquée ou une tombe musulmane n'ont pas de place dans le langage du beau ou du sacré, il n'y a pas lieu d'admirer, de se recueillir, de prier, d'aimer, de comprendre, de faire la part des choses... Cela, et bien d'autres attitudes sans doute, ne fait pas partie du langage (si l'on peut dire) de ceux qui s'autorisent ce qui revient à des "profanations" ! Leur langage, c'est cette forme de violence bien particulière, ce sont des actes symboliques, des actes qui rendent à nouveau présents les méfaits d'une autre période de notre histoire ! Cela existe encore chez nous, un exemple en a été fourni en mai de cette année, pratiquement au moment où le pouvoir changeait de mains. Voir Libération, 17 05 2012. Lien : ISLAMOPHOBIE

    2./ Mais une grande mosquée vient d'être inaugurée à Cergy. Il est intéressant de voir comment elle a pris corps, on pourrait dire comment elle a pris corps devant nos yeux mais aussi dans les esprits. Prenant la parole lors de l'inauguration, Manuel Valls a en quelque sorte tourné la page d'une ère politique désormais révolue. Et c'est tant mieux ! On pourra lire Bernadette Sauvaget dans Libération, 06 07 2012. Lien : DROIT D'ÊTRE MUSULMAN

    3./ Les actes anti-musulmans ont-ils diminué depuis les dernières élections ? Oui, si l'on en croit le président du CFCM ; et même si l'on doit se contenter d'un optimisme prudent, suivant la formule bien connue. Mais tout de même, là encore nous avons peut-être le signe qu'une page vient d'être tournée. Au moment où il relève ce motif d'espoir, le président du CFCM s'exprime aussi sur d'autres points d'actualité. Voir NouveObs, 20 07 2012. Lien : SOCIALISTES APAISEMENT

    On est parfaitement en droit de se demander si, par hasard, la présence des socialistes à l'Elysée, à Matignon et dans les deux Assemblées ne serait pas tout simplement propice à une vie apaisée ; plus que ne l'était, semble-t-il, l'influence de la précédente force de Pouvoir... On peut se le demander ; on a le droit de se poser la question...      

 

actes anti-musulmans,cfcm,islamophobie,mosquée cergy,musulman,profanation mosquée,profanation tombes

 

.

13/03/2011

Le Pouvoir s'intéresse à l'islam, aux musulmans, à la laïcité, à la liturgie

. .

    Tout cela fait beaucoup, mais le Pouvoir est généreux ! L'essentiel est d'occuper les esprits. On fixe l'attention des gens, on leur désigne un sujet de débat. Le mot "musulman" fait désordre ? Qu'à cela ne tienne, on parlera donc de la "laïcité". Marine se frotte les mains de joie et promet à qui veut l'entendre que son rival juré agit envers elle comme le plus aimable des alliés : en faveur de son élection (à elle !) à la présidence de la République ! 

    Tout cela divise. Tout cela agite, inquiète, trouble aussi bien dans le domaine des idées que dans celui, plus essentiel, des émotions. 

    Les mots disent "laïcité", mais les émotions retiendront : la peur de l'islam, la division entre citoyens français, ainsi qu'un sentiment d'insécurité au niveau politique. Tout cela décrédibilise la parole publique, et fragilise l'exercice de la démocratie.

     Tout cela est lamentable. 

    A quelque chose malheur est bon : l'indignation s'exprime, et pas seulement chez les vilains gauchistes, progressites et autres partisans des droits, du Droit, de la Constitution : l'indignation est partagée par des membres de l'UMP, des proches du Pouvoir, des musulmans engagés à droite et même aux côtés du Pouvoir. C'est pourquoi nous faisons ici quelques suggestions de lectures :

text[1].gif

  Le grand débat : laïcité, ou musulmans, prière etc... !

 

    1. Annuler le débat, tel est le souhait de Mohammed Moussaoui, président du CFCM : le monde en ligne, 09 03 2011

    2. Un bon et salutaire rappel des prises de position de l'homme au Pouvoir : sur la laïcité, la religion, les racines chrétiennes, comme sur sa propension à cajoler l'électorat musulman et plus souvent catholique par des déclarations, discours, démarches... La rétrospective et le sens à lui donner, c'est à lire dans l'article de Tristant Berteloot dans nouvelobs en ligne 06 03 2011

    3. Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris ; Abdallah Zekri, militant UMP, en situation de responsabilité aussi bien à la Grande mosquée de Paris qu'au sein du CFCM, aumônier musulman; Abderrahmane Dahmane (voir ci-dessous n° 6) ; madame Chefia Mentalechta (s'exprimant au nom d'une association) : ils ont pris position, et c'est clair ! Cela va de "Ne touchez pas au sacré de notre religion" (il faut dire que le Pouvoir commençait à toucher à la liturgie, donc à un élément central de la religion) jusqu'à la destruction publique, par un musulman UMP, de la carte de son parti, en passant par des appels à ce que, dans ce blog, nous appellerions volontiers une certaine forme de résistance. Si vous ne devez lire qu'un seul article, s'il vous plaît choisissez celui-ci, qui figure dans libération en ligne 11 03 2011

    4. Laurent Wauquiez mérite lui aussi une place prioritaire dans le choix des articles à lire... On le croyait si proche du Pouvoir, mais ce qu'il dit est parfaitement clair, c'est même incisif quoique sans agressivité déplacée, et la découverte de ses déclarations est réconfortante pour la démocratie. Il prend position : laïcité, front national, islam, élections, tout y passe, c'est de la lumière, c'est la révélation d'un Laurent Wauquiez clair et précis qui ira jusqu'à voter PS si c'est le seul choix qui lui reste dans quelques jours. A ne pas manquer : nouvelobs en ligne 11 03 2011.

    5. Nathalie Kosciusko-Morizet fera le même choix au second tour des élections cantonales, si nécessaire. Car elle place les valeurs fondamentales de la République plus haut que le seul succès électoral d'un parti politique. Elle n'essaiera pas de gagner en disant que "tout se vaut" : elle fait donc preuve d'une belle capacité d'indignation, en pensée et en actes. C'est dans marianne2.fr du 09 03 2011

    6. Abderrahmane Dahmane, qui fut secrétaire national chargé de l'immigration à l'UMP ; puis, à l'Elysée, conseiller technique chargé de la diversité, s'exprime au sujet de la façon dont les choses se sont passées tout récemment pour lui... Et surtout il indique comment il perçoit le paysage politique autour de lui, et plus particulièrement comment il a observé chez le détenteur du Pouvoir des évolutions qu'il a trouvées regrettables, décevantes. Il répond aux questions de Mathieu Deslandes pour rue89 12 03 2011.  

Bonnes et saines lectures ! 

blocnot5.jpg