Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2012

Une UMP caritative, perle rare de l'activisme politique

.

        Utiliser les militants UMP comme

"force de frappe caritative"

et faire faire par des militants et adhérents du parti un travail habituellement considéré comme relevant d'associations, de professions (pédagogique, juridique...), voilà une perle rare dans l'histoire politique mondiale.

        Des historiens pourraient peut-être dire dans quelle mesure exactement des partis politiques récents ou anciens auraient, ou n'auraient pas, par hasard, cherché parfois à conquérir les coeurs et les esprits par des actions de gentillesse, d'entr'aide au profit de la population... Mais dans le cas de l'UMP, il s'agit sans doute simplement d'une idée-perle, reluisante de bonté généreuse pour le peuple français. C'est sans arrières-pensées, du moins nous aimerions le croire. Au fait, c'est bon pour nous tous de nous savoir aimés à ce point, n'est-ce pas ? Et puis, le passage au pouvoir des forces propres à (__ou proches de__) l'UMP, ces dernières années, nous a donné la mesure de la bonté généreuse de cette tendance politique à l'égard de l'Education, de la Justice, des petits et des pauvres... Alors ? Peut-on croire ?   

        Et si le bilan des années du précédent quinquennat servait de sombre écrin sur lequel serait sertie l'actuelle perle UMP  des actions caritatives ? Bilan de ruines dans les rangs des professeurs non nommés, des RASED estropiées, des juges d'instruction inquiets quant à leur indépendance, voire leur nombre : bilant foncé, sombre, ténébreux tout en contraste avec la perle de bonté caritative poliique d'un parti tout entier Lumière, Amour, Bonté...    

action caritative,action civique,activisme politique,domaines de compétence,force de frappe caritative,ump

        Au demeurant, on pourrait aussi considérer ce genre de projet comme relevant de ce que nous avons appelé dans ce blog "Le Pouvoir à l'assaut de l'opinion", ou encore "Le Pouvoir à l'assaut des coeurs", ou enfin "Le Pouvoir à l'assaut des pouvoirs". En effet, on peut considérer que le but de l'opération est peut-être bien de gagner des voix pour les élections qui s'annoncent (voir les articles de presse cités en liens hypertexte ci-dessous) ; on pourrait aussi considérer que le but de l'opération est de conquérir la sympathie par la tendresse, la proximité, la familiarité, autrement dit de conquérir les coeurs ; on pourrait enfin considérer que ("last but not least") l'effet secondaire de l'opération consiste à faire faire par un parti politique le travail qui ne lui revient pas en propre. Et sur ce point, on retrouverait alors la tendance que nous observions chez le précédent Président de la République, tendance à occuper le terrain dans des domaines aussi variés que la Justice, l'Education nationale... : tentatives de prise de direction, de consignes, d'influences exercées par le Pouvoir à l'égard de ces institutions qui doivent, en démocratie, rester indépendantes et souveraines dans le champ de leurs compétences. 

        Le vieux démon qui se manifestait durant le précédent quinquennat est donc encore à l'oeuvre. S'il revient au pouvoir, il pourrait, peut-être, tenter une nouvelle fois de diriger aussi efficacement que possible les domaines qui ne sont pas ceux de la politique, ni du gouvernement... Il pourrait peut-être essayer, de nouveau, de se lancer à l'assaut de l'opinion, des pensées, des émotions, et même des diverses compétences et des diverses institutions qui font le tissu et l'âme de notre démocratie.

        Une perle sert au moins à faire réfléchir, à l'occasion, ne trouvez-vous pas ?

        A.  Mais rien ne vaut la fréquentation des sources et de l'information. Pour la proposition d'actions caritatives, on lira Laure Equy dans Libération du 03 10 2012. Lien : POLITIQUE CARITATIVE.

        B.  Pour l'existence ou l'absence de parenté entre deux personnalités éminentes de l'UMP, sachant que monsieur F. Fillon a semblé insister davantage sur le recours aux figures intellectuelles de grande envergure, le débat d'idées haut de gamme, cependant que son rival (de ces temps-ci, en tout cas) privilégie l'action de proximité : lire de nouveau Laure Equy dans Libération du 29 09 2012. Lien : UMP INTELLECTUELLE ET PRATIQUE.

 

La France n'étant pas une dictature,

il importe, et il convient de considérer et

examiner librement ce qui précède.

.

16/03/2012

Identifier le péril qui monte

.

    Attaquer l'indépendance de la justice, s'en prendre à des journalistes et menacer la protection de leurs sources, traiter l'école aussi mal que ce fut le cas en France ces dernières années, dévaloriser la parole publique, faire la guerre aux pauvres plutôt qu'à la pauvreté, tenter de faire croire au peuple français que les effets d'annonce sont un projet politique, cela et bien d'autres faits regrettables posent à nos consciences des questions angoissantes sur la nature de ce que l'on nous prépare.

    Nous voudrions dans ce message attirer l'attention sur l'aversion de l'actuel Pouvoir à l'égard des corps intermédiaires ; mais aussi sur ce qui se passe en Hongrie où la dérive droitière semble nettement affirmée et cependant n'est pas sans évoquer la France telle que nous la vivons.

    Les corps intermédiaires sont bien gênants, le Pouvoir ne les aime guère. Dans l'article que nous recommandons, le chef de l'Etat candidat sortant est replacé dans l'histoire des corps intermédiaires en France, ainsi que dans l'actuelle perspective politique qui l'entoure. Des faits, des mots, tout un ensemble très documenté, nous aident à saisir à quel point, pour citer l'article, les corps intermédiaires peuvent être mal aimés lorsque l'exécutif les prend pour des "contre-pouvoirs qui vous empêchent de réformer comme vous l'entendez", et alors cela devient "horripilant". Article de Mathieu Deslandes, Rue89, 14 03 2012. Lien : CORPS INTERMéDIAIRES.

 

dscf4569.jpg

 

    Harlem Désir en Hongrie, ce n'est pas neutre ! Mais le plus surprenant, et angoissant, c'est ceci : plusieurs choses qu'il nous apprend sur ce pays pourraient presque être dites de la France. Par moments, on se frotte les yeux. Et certains faits, propres à la Hongrie, sont encore plus atterrants, et nous indiquent la voie du précipice. L'Europe, dans ce contexte, revêt une importance extrême : pour la Hongrie, pour la France, et pour sa propre survie ! Etonnant  ? Lire Harlem Désir, Rue89 15 03 2012. Lien : HONGRIE FRANCE EUROPE

    Bien sûr, on peut croire tout cela accidentel, passager, sans fondements ni causes profondes. On peut tout aussi bien, au contraire, rapprocher les événements et relire, encore une fois, les alinéas 1.// à 7.// de notre message du 14 06 2011 : "Quelles forces s'en prennent à la France ?". Histoire de ne pas dormir tranquilles quand, nous semble-t-il, rien ne nous y autorise ! En ce qui concerne le début (avant les alinéas 1.// à 7.//), le candidat de droite que nous attendions ne s'est pas déclaré. Nous continuons malgré cela à lui reconnaître une valeur intellectuelle et un poids considérables, dans un contexte qui, lui, nous inquiète. Mais revenons à nos moutons, à Saint Eloi et autres saints dont Saint-Projet, et à la violence d'une extrême droite drapée dans de jolis dogmes. France résiste 14 03 2011. Lien : FANATIQUES PARMI NOUS

    Enfin, par fantaisie, on peut broder sur les notions de dictateur, poète, saint, au vu de leurs identités respectives, non pas dans la réalité, mais dans la transposition en mode de personnages. "Le dictateur, le poète et le saint",  France résiste, 01 12 2009. Lien : DICTATEUR IMAGINAIRE

    Mais voici que, tel le saint, votre incorrigible blogueur bavard se met, dès cet instant, à se taire. Fini pour aujourd'hui ! Bonne nuit à nous tous, citoyennes et citoyens ! 

.

21/02/2012

Justice, police et dangerosité : alertes démocratiques !

.

    1.  Dans une circulaire datée du 18 janvier 2012, le ministre de l'Intérieur recommandait aux préfets de bien veiller à associer "en tant que de besoin" les procureurs de la République... Or, il était question précisément de mesures d'ordre pénal ! Certains, du côté de la justice, s'en sont vivement offusqués, ayant depuis toujours considéré qu'en France les procureurs ont notamment pour tâche la mise en oeuvre des instructions que leur donne le garde des Sceaux ! Y aurait-il débordement du pouvoir d'un ministère, celui de l'Intérieur, sur un autre qui serait en quelque sorte lésé ou sous-estimé, à savoir le ministère de la Justice ? La réaction, en tout cas, n'a pas manqué. Lire Augustin Scalibert in Rue89, 11 02 2012. Lien : INTéRIEUR JUSTICE.

 

circulaire guéant 18 01 2012,dangerosité,politique pénale,primat du judiciaire,primat du policier,sécurité,société de la peur

 

    2.  Sur le même sujet, on appréciera un rappel important : il existe une  hiérarchie des tâches et des institutions dans une optique démocratique ; rappel également de certains faits précis et inquiétants. Lire Matthieu Bonduelle (pour le Syndicat de la Magistrature) sur le site de Rue89, 13 02 2012. Lien : JUSTICE POLICE DéMOCRATIE

    3.  Pour ce qui es de l'exécution des peines, un projet de loi a suscité bien des inquiétudes : la notion de dangerosité, appliquée à des êtres humains, est-elle en train de grandir hors de toutes proportions ? Elle avance à grands pas, semble-t-il : à grand renfort de méthode, de visées sécuritaires, de prévention de plus en plus systématique en direction d'une "société de la peur". Pour plus de précisions, on lira les propos recueillis par Sonya Faure auprès de "Christine Lazergues, présidente du Club droit justice et sécurité" (club DJS) : in Libération, hier (?). Lien : LOI DANGEROSITé PEUR.

4.  Pour faire plus ample connaisance, lien vers le CLUB DJS

   

01/02/2012

Justice indépendante et Pouvoir : des tensions !

.

        Justice indépendante et Pouvoir sont souvent en état de tension.

 

        1./ La justice vient de condamner l'Etat pour les conditions de détention dans l'une de nos prisons. Il est question, à cette occasion, de fautes graves du genre : "atteinte à la dignité humaine". La justice, qui mène le bon combat, vient de remporter une victoire. En toute liberté, sérénité et indépendance comme cela se doit. Lire Libération, 30 01 2012. Lien : PRISON FRANCE DIGNITé.

 

    Les exemples qui suivent

semblent pouvoir entrer dans notre Catégorie

"Le Pouvoir à l'assaut des pouvoirs". 

 

        2./ Le Pouvoir doit s'abstenir de toute mesure qui pourrait ressembler à de la "basse politique" en matière de rapports avec la justice et surtout son indépendance. Le fait de favoriser une tendance, un ensemble idéologique ou politique, voire quelque chose qui ferait vaguement penser à un clan, constitue pour le Syndicat de la magistrature une véritable aberrration, si nous avons bien compris le message : site du Syndicat de la magistrature, 19 01 2012. Lien : QUELS POIDS QUELLES MESURES ? 

        3./ Qu'un ministre ou un député UMP soient en désaccord avec la justice, c'est possible. Mais dans le cas qui nous occupe, il n'est pas sans intérêt de préciser l'enjeu, les propos de chacun et même la connaissance de personnes qui se disent offusquées. Les magistrats sont-ils tenus de rendre la justice, ou doivent-ils encore plaire ? Les magistrats sont-ils libres ? Les magistrats sont-ils tenus de prendre des précautions pour ne pas heurter certains affleurements de l'extrême droite dans notre pays ? Doivent-ils plier sous un "vent mauvais", pour reprendre en partie le titre du message auquel nous renvoyons ci-après ? La réponse, claire et circonstanciée, est de nouveau donnée par le Syndicat de la magistrature, 21 01 2012. Lien : JUSTICE LIBRE OU SERVILE.

        4./ Une certaine "politique de nominations" est dénoncée, qui aurait apparemment donné à l'"actuelle majorité" de quoi ne PAS se plaindre ! Est-ce donc là une bonne façon de respecter l'indépendance de la justice ? Surtout si l'on regarde dans quelles conditions les juges et procureurs ont été amenés à exercer leurs compétences ces cinq dernières années : des conditions qui "ont constitué une régression", nous dit Benoist Hurel, secrétaire national du Syndicat de la magistrature, dans un blog de Libération intitulé Activistes 2012 ; message daté 29 01 2012. Lien : POUVOIR JUSTICE PROBLèMES.

bettencourt,conditions de détention,dignité humaine,enregistrements pirates bettencourt,indépendance justice,juge,justice pressions politiques,ministre justice,nomination procureurs,politique nominations justice,prison,procureur,woerth affaire

        5./ L'affaire Bettencourt, partie de l'affaire dite Woerth-Bettencourt,n'a pas été, elle non plus, à l'abri de quelques menées du Pouvoir contre l'indépendance de la justice.  L'actualité vient de braquer ses feux sur les "enregistrements pirates", dans la mesure où ils viennent d'être validés, ce qui rend possible un approfondissement de la procédure. Mais l'article auquel nous renvoyons le lecteur constitue également un petit rappel simple, clair et bref qui passionnera tel ou tel d'entre nous qui n'aurait pas eu vent de cette "affaire"... Nouvel Obs, 31 01 2012. Lien : WOERTH BETTENCOURT ENREGISTREMENTS.

        6./ Précisément, alors que nous rédigeons le présent message, nous apprenons que monsieur Eric Woerth est convoqué par les juges d'instruction. Il serait question de "financement illégal de parti politique", notamment. L'article est à lire dans le JDD, 01 02 2012. Lien : FINANCEMENT PARTI POLITIQUE.

        Les tensions qui se sont manifestées

entre le Pouvoir et la justice

ont donné à cette dernière

l'occasion

de faire preuve d'une remarquable

résistance dans l'adversité, en somme...

 .

28/12/2011

Collègue TALENTUEUSE, prends la porte ; et vite !

.

    Arnaud Lievin, ingénieur, écrit à Monsieur le Premier Ministre après avoir licencié une collègue au seul motif qu'elle est étrangère. En la licenciant, il a appliqué la circulaire Guéant. L'ingénieur dénonce cette circulaire, et s'insurge contre la mise en pratique d'une "règle simpliste, inhumaine, détestable".

    Cette règle vient en quelque sorte interférer dans le déroulement d'un entretien d'embauche qui s'appuie sur la prise en compte "des compétences et des motivations de chacun".

    L'auteur de la lettre exprime clairement d'autres raisons pour lesquelles il regrette aujourd'hui de ne pas être resté aux Etats-Unis où il pouvait exercer ses compétences, et d'avoir préféré revenir dans son propre pays, notre pays.

   Le témoignage est éloquent, il fait entendre la voix de cette France-résiste qui nous est si chère. Voir Rue89, 26 12 2011. Lien : TALENTS DE TOUS PAYS.

.

18/12/2011

L'inhumanité à l'honneur

.

        Qui sont-elles, ces soixante mille personnes dont nous savons qu'en 2010 elles ont passé un certain temps dans un CRA (centre de détention administrative) ? Comment s'est déroulé leur "séjour" ? Que deviennent-elles par la suite ? Non seulement il est répondu à ces questions, mais il nous est précisé aussi que "davantage d'étrangers sont expulsés rapidement sans que la procédure n'ait pu être contrôlée par un juge".

        Ce qui signifie que le pouvoir administratif s'assied sur le trône de la justice : le Pouvoir serait-il à l'assaut des pouvoirs ? Juste par inadvertance, comme ça, disons sans que ce soit le but recherché, enfin...

        Voir tout cela en détail dans Libération, 13 12 2011. Lien : RETENUS POUR éLOIGNEMENT.

 

atteinte au droit d'asile,centres rétention administrative,contrôle par juge,enfermement enfants,étrangers,expulsions,fichier identité,inhumanité,ofpra,rétention administrative,surveillance policière

 

      La France enferme des migrants et, parmi eux, des enfants. "Mais, derrière les chiffres, il y a des visages, des noms, des histoires, que les pouvoirs publics n'ont guère envie de montrer puisque (...)" ! Et l'exemple d'une famille tchétchène expulsée vers la Pologne est particulièrement "éloquent", si l'on peut oser ce terme trop flatteur. A lire sous la plume d'Agathe Logeart, NouvelObs 15 et 18 12 2011. Lien : TRAGIQUE RéTENTION CRA.

 

atteinte au droit d'asile,centres rétention administrative,contrôle par juge,enfermement enfants,étrangers,expulsions,fichier identité,inhumanité,ofpra,rétention administrative,surveillance policière

 

       L'OFPRA est "l'Office français de protection des réfugiés et apatrides". Mais son directeur général vient d'être condamné pour atteinte au droit d'asile", nous apprend la Cimade. C'est qu'en France, on résiste à l'inhumanité, voyez-vous... Site de la Cimade, 07 12 2011. Lien : PROTéGER L'éTRANGER.

 

atteinte au droit d'asile,centres rétention administrative,contrôle par juge,enfermement enfants,étrangers,expulsions,fichier identité,inhumanité,ofpra,rétention administrative,surveillance policière

 

      Un "fichier centralisé des nouvelles cartes d'identité dotées de puces électroniques", tel est le projet que chérit une certaine majorité chez nous. Le Syndicat de la magistrature résiste à ce qui, nous semble-t-il, fleure bon le contrôle par fichage de toute la population, ou pour le moins "la politique de surveillance généralisée des citoyens". En prime, et de façon extrêmement succincte, un petit bilan tout vif de dix années pendant lesquelles la droite a produit des mesures sécuritaires. Site du Syndicat de la magistrature, 16 12 2011. Lien : SURVEILLANCE DES CITOYENS.

 

atteinte au droit d'asile,centres rétention administrative,contrôle par juge,enfermement enfants,étrangers,expulsions,fichier identité,inhumanité,ofpra,rétention administrative,surveillance policière

 

        Que l'on soit français, enfant, adulte, étranger, il est toujours opportun de se souvenir que la France est le pays des Droits de l'homme et qu'elle a signé la Convention internationale des droits de l'enfant (consultable dans notre catégorie "Textes fondateurs", à la lettre E pour Enfant, dans ce blog).

La France n'étant pas une dictature,

il importe et il convient de considérer

et examiner librement

ce qui précède.

.

12/12/2011

Dégâts infligés à la France

.

    La mauvaise direction est prise.

?

VIOLENCE DANS LES MOTS ET VIOLENCE CONTRE LES FAIBLES

1. Un ministre s'adresse à l'Assemblée nationale et crée le scandale chez les socialistes, mais aussi auprès de Philippe Bilger. (Nouvelobs)

2. On ne sait si le personnage refuse de présenter des excuses par un entêtement excessif ou mladroit. (Libération)

3. Merci à Marie Piquemal in Nouvelobs de nous montrer comment les malades sont amenés à ne pas prendre le congé maladie qui leur permettrait de bien se soigner : car ils ne sont pas assez riches pour faire face aux initiatives du Pouvoir en matière de Sécurité sociale. (Libération) 

4. Les expulsions de roms de l'été 2010 sont condamnées par le Conseil de l'Europe comme "une violation aggravée des droits de l'homme" (Le Monde)

5. En situation régulière, les étrangers doivent subir les affres d'un traitement procédural étrange. Attente, nuit, froidt, sentiment de l'absurde font un curieux mélange qu'ils dégustent avec effroi. (Marie Piquemal, Libération)

6. Des étudiants boursiers voient leurs études  menacées de destruction dès les premiers mois de l'année universitaire : pour cause de non versement de leurs bourses d'études ! Très vite, la pauvreté devient extrême. (Véronique Radier, Nouvelobs)

7. Mais les étudiants étrangers sont très bien accueillis si, plutôt que de se faire aider par des bourses d'études, ils arrivent chez nous avec des moyens à la hauteur ! Riches, soyez les bienvenus, pauvres c'est un peu différent.... (Julie Owono, Rue89)

8. C'est bien dommage ! Le discours officiel ne correspond pas vraiment à la réalité de la pauvreté et de l'exclusion ! Discours et actes...  (voir le rapport dont nous entretient La Croix) (Attention : l'article dans son intégralité est réservé aux abonnés à ce journal) 

 

attente préfecture,congé maladie,drois de l'homme,effraction,étudiant argent,étudiant boursier,étudiant étranger,extrême droite pouvoir,justice indépendante,laïcité,obsession étrangers,obsession xénophobe,pauvreté,procureur paris,roms expulsions 2010,sécurité sociale,situation régulière,violence verbale assemblée nationale

 

LAICITE, JUSTICE, LES GRANDS PILIERS DE LA REPUBLIQUE

9. Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi dénoncent les attaques contre la laïcité et le mal fait à l'enseignement en France. (Res Publica)

10. Le site des Jésuites de France, de son côté, se réjouit du fait que des diplômes de facultés jésuites sont désormais considérés comme valides. 

11. Le Pouvoir doit se protéger, il le sera ! Le procureur de Paris est choisi de façon convenable, enfin d'une façon qui pose une nouvelle fois la question de cette catégorie de notre blog : Le Pouvoir à l'assaut des pouvoirs ! (L'Humanité)

12. En effet, vous n'avez pas rêvé : "le directeur de cabinet du garde des Sceaux sera procureur de Paris" (titre, Nouvelobs). Justice! Tollé, danger, et quels enjeux ! 

13. Et justement, ils sont exaspérés, les procureurs, comme jamais ! (Nouvelobs)

14. A la limite des questions de justice et d'extrême droite, maître Eolas, en son site, s'exprime sur une manoeuvre et un "Institut pour la justice", où l'on voit point par point, maille par maille, le populisme se faire détricoter par le maître... Ah, le rêve d'une justice qui conviendrait au sentiment d'impunité...

 

attente préfecture,congé maladie,drois de l'homme,effraction,étudiant argent,étudiant boursier,étudiant étranger,extrême droite pouvoir,justice indépendante,laïcité,obsession étrangers,obsession xénophobe,pauvreté,procureur paris,roms expulsions 2010,sécurité sociale,situation régulière,violence verbale assemblée nationaleattente préfecture,congé maladie,drois de l'homme,effraction,étudiant argent,étudiant boursier,étudiant étranger,extrême droite pouvoir,justice indépendante,laïcité,obsession étrangers,obsession xénophobe,pauvreté,procureur paris,roms expulsions 2010,sécurité sociale,situation régulière,violence verbale assemblée nationale

 

 

LA RITOURNELLE DU C'EST LA FAUTE A LUI L'ETRANGER. TIENS ?

15. La ritournelle tourne dans les cerveaux, occupe de la place, résonne mais comment raisonne-t-elle ? L'effet de ritournelle, tout de même, ça compte, pour devenir sentiment sous-jacent généralisé dans la population, non ? Toujours est-il que la ritournelle est discrètement entonnée : oh, pas méchamment, les termes sont tels qu'on pourrait bien les approuver, que voulez-vous, et c'est peut-être vrai, alors, qu'il y aurait "trop d'étrangers" (en France, s'entend ! ), vous croyez ? Hélas, ritournelle qui se répète peut changer de nature, telle la boule de neige mignonne qui grossit en dévalant la pente et devient monstre énorme, puis finalement déclenche une catastrophe ! Ritournelle du "trop d'étrangers", comme tu es bien entonnée ! Pendant que se fait entendre ta mélodie, une bête ronge douceureusement les coeurs, s'infiltre, prête à surgir un matin sur un autre ton, peut-être en chassant des roms (pardi!) car la bête (pas le Pouvoir, lui, il agit et il essaie de défendre le pays au mieux, et d'après ses analyses) : la bête, dis-je, appartient à tous ceux qui veulent bien l'héberger. En général, elle ne s'enfuit pas quand elle entend la ritournelle "trop d'étrangers". On pourrait craindre que la Haine, sournoisement, ne soit partie à l'assaut des coeurs !

Et dans tout ça, où se situe la frontière avec l'extrême droite ? Avions-nous donc raison d'évoquer "une certaine droite" ? (Nouvelobs 27 11 2011).

Et sur le même sujet :

16. Libération 28 11 2011.

17. Site du parti socialiste 28 11 2011.

 .

attente préfecture,congé maladie,drois de l'homme,effraction,étudiant argent,étudiant boursier,étudiant étranger,extrême droite pouvoir,justice indépendante,laïcité,obsession étrangers,obsession xénophobe,pauvreté,procureur paris,roms expulsions 2010,sécurité sociale,situation régulière,violence verbale assemblée nationaleattente préfecture,congé maladie,drois de l'homme,effraction,étudiant argent,étudiant boursier,étudiant étranger,extrême droite pouvoir,justice indépendante,laïcité,obsession étrangers,obsession xénophobe,pauvreté,procureur paris,roms expulsions 2010,sécurité sociale,situation régulière,violence verbale assemblée nationaleattente préfecture,congé maladie,drois de l'homme,effraction,étudiant argent,étudiant boursier,étudiant étranger,extrême droite pouvoir,justice indépendante,laïcité,obsession étrangers,obsession xénophobe,pauvreté,procureur paris,roms expulsions 2010,sécurité sociale,situation régulière,violence verbale assemblée nationale