Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2012

"Néonazi" : en Hongrie, en Grèce, Aube dorée, gouvernement, populations

.

        a/  Nous sommes en Hongrie. Le gouvernement sévit en matière d'impôts, de menées contre la liberté d'expression et la presse, de tentatives de contrôle des pensées et des mentalités, d'écoles, de droits des femmes : la haine est présente, elle se porte bien, le racisme est présent dans l'administration, dans la population, dans la jeunesse. Un mauvais exemple à connaître et à démasquer ! A lire, article de Mihaly Csako in L'Humanité, 29 05 2012. Lien : NéONAZI VOIR HONGRIE.

        b/  Mais voici un exemple concret de ce qui peut apparaître dans ce beau pays qu'est la Hongrie : où il est question d'un "test de pureté génétique". Le contexte est rappelé, et il compte ! Lire Charlotte Chabas, in Le Monde, 15 06 2012. Lien : HONGRIE TEST PURETé GéNéTIQUE

        c/  Salut hitlérien, vote en faveur du parti "Aube dorée", fierté d'être "extrêmes", ferveur et xénophobie : non, ils ne se disent pas nazis, mais seulement nationalistes, c'est en Grèce que cela se passe. Le Point, 16 06 2012. Lien : ÊTRE NéONAZI GRèCE.   

        d/  Tournons notre regard vers le parti grec "Aube dorée" et quelques autres réalités xénophobes ! Nous apprenons ainsi comment certains en Grèce font du "travail social" en éloignant les étrangers comme on éloignerait de la saleté pour faire le ménage, et comment le salut hitlérien peut revendiquer une origine antique ô combien respectable. Ah oui ? Tiens ? Mais voyons donc plutôt Rue89, 08 06 2012. Lien : NéONAZI GREC PRAXIS

        Apparemment, le néonazisme, l'extrême droite, la xénophobie ne sont pas seulement des mots mais également des actes : et c'est ainsi que nous apprenons à mieux connaître gouvernements, partis politiques, mouvements d'opinion, mentalités. Ce qui se passe ailleurs en Europe est-il sans conséquence pour la France ? Notre pays est-il sur une autre planète ?

. 

12/08/2012

"Roms" : Romeurope, associations, ministre de l'Intérieur, riverains solidaires

 

     a. / Au Secours catholique, quand on pense "Rroms", on pense aussi au collectif Romeurope, et à la lettre par laquelle ce collectif s'est adressé au Premier ministre pour lui demander la mise en place d'un moratoire sur les expulsions. Pour le Secours catholique, comme pour d'autres associations d'aide humanitaire, "roms" évoque le soutien apporté quotidiennement, la défense de la dignité des personnes, la lutte pour la scolarisation des enfants ou en faveur d'un retour "viable" dans le pays d'origine... Site du Secours catholique, 05 07 2012. Lien : DIGNITé.

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains

        b. / A Rue89, dans le regard de Laurent Burlet et Leïla Piazza les roms sont inséparables des habitants, voisins, sympathisants, membres d'associations qui les ont soutenus aussi activement que possible. Il est question aussi d'expulsions, d'errance, de discours (en progrès par rapport au précédent gouvernement) et d'actes (encore très problématiques, ou du moins pas du tout assez rassurants). Pour ce qui est de la cohérence entre discours et actes, on a constaté une absence aussi bien de concertation que de propositions de relogement ! Et ceci précisément est contraire aux discours. Voir l'article de Laurent Burlet et Leïla Piazza dans Rue89, 09 et 10 08 2012. Lien : DISCOURS ACTES

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains

        c. / Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, parle de "concertation", de "fermeté", et vise l'accès au logement et au travail pour ces roms en faveur desquels il n'a, de toute évidence, que les meilleures intentions. NouvelObs, 08 08 2012. Lien : INTENTIONS.  

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains

        d. / Nouvelle variante de la sensibilité et des mots si l'on se rapporte à l'article signé par trois parlementaires et un membre du CNDH Romeurope : les roms sont des citoyens européens, ils sont justifiés à accéder au droit commun, et sont pourtant victimes de marginalisation, de "discriminations quotidiennes", contraints de partager ce genre de souffrances avec de nombreux autres citoyens. Et ils relèvent, tout comme leurs compagnons en infortune sociale, du domaine de compétences de la ministre chargée de la lutte contre l'exclusion. Lire Pouria Amirshahi, Christian Favier, Jean-Yves Leconte, Laurent Ghozi in Le Monde, 08 08 2012. Lien : CITOYENS EUROPéENS

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains

        e. / A propos d'Europe, justement, la Commission européenne s'inquiète et décide de veiller à la façon dont la France applique la réglementation européenne à laquelle elle a adapté sa propre législation. Législation, application, "obligations internationales" (de la France envers les citoyens européens) sont donc les termes en lesquels la réalité "roms" est présente dans les préoccupations de la Commision, inquiète. Le Monde, 10 08 2012. Lien : INQUIéTUDE

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains 

        f. / S'exprimant à nouveau, le ministre de l'Intérieur répond à ces inquiétudes. Il est donc question d'actions légales, qui se trouvent ainsi fort justifiées, certainement... On a parfois affaire à des "campements insalubres", ou à des personnes de nationalité étrangère "en situation irrégulière". NouvelObs, 10 08 2012. Lien RéGULARITé 

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains 

        g. / Des voisins, des riverains, des sympathisants, des membres d'associations ont exprimé leur soutien à ces roumains qui ne causaient aucun problème et qu'on se promettait d'expulser. L'expulsion, a-t-on appris, était annulée : pour de bon, ou simplement repoussée, s'interroge le blog de LibéLyon daté 10 08 2012. Lien : SOUTIEN ROUMAINS

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains

        h. / Revenons encore aux amis des roms avec Alain Fourest et sa lettre au ministre de l'Intérieur, datée du 30 07 2012. "Est-ce bien vous qui avez... ?", interroge-t-il ; et il répète la question à plusieurs reprises, comme étranglé par l'indignation. Pour lui, la réalité "roms" est un appel urgent (notamment en ce qui concerne le ministre en question) à se ressaisir, à écouter... C'est aussi la réalité des "bulldozers", comme celle de l'indignation de "quarante neuf prêtres"... Lire la lettre d'Alain Fourest sur le site de Romeurope. Lien : INDIGNATION

 

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains

 

     Comme on le voit, le sort de centaines de personnes porte en lui non seulement les complications de la responsabilité politique, mais aussi celles des problèmes matériels, humains, administratifs inévitables (hélas !), ET AUSSI la part essentielle faite (dans notre pays) à la valeur (la haute valeur) de nos pensées et de nos actes. Le ministre ne doit pas se sentir seul, nous ne devons pas l'abandonner lorsque sa tâche est particulièrement délicate : nous sommes tous prêts à penser droit, agir juste, c'est à dire conformément au droit, à la dignité, à l'humanité. Personne n'en doute, ni lui ni nous ? Mais cela va encore mieux en le disant, tiens, pardi ! Puisque, ainsi que nous nous évertuons à le redire, ces choses-là sont difficiles... Ce qui n'est point excuse, mais plutôt "raison de plus" pour bien faire. Vigilance, es-tu là ?    

 

accès au droit commun,citoyens européens,errance,expulsions,ministre de l'intérieur,romeurope,roms,situation irrégulière,soutien roumains

 

    .

24/07/2012

"Musulman" : islamophobes, précédente majorité, nouvelle majorité

.

     1./ Pour les auteurs de certaines inscriptions, une mosquée ou une tombe musulmane n'ont pas de place dans le langage du beau ou du sacré, il n'y a pas lieu d'admirer, de se recueillir, de prier, d'aimer, de comprendre, de faire la part des choses... Cela, et bien d'autres attitudes sans doute, ne fait pas partie du langage (si l'on peut dire) de ceux qui s'autorisent ce qui revient à des "profanations" ! Leur langage, c'est cette forme de violence bien particulière, ce sont des actes symboliques, des actes qui rendent à nouveau présents les méfaits d'une autre période de notre histoire ! Cela existe encore chez nous, un exemple en a été fourni en mai de cette année, pratiquement au moment où le pouvoir changeait de mains. Voir Libération, 17 05 2012. Lien : ISLAMOPHOBIE

    2./ Mais une grande mosquée vient d'être inaugurée à Cergy. Il est intéressant de voir comment elle a pris corps, on pourrait dire comment elle a pris corps devant nos yeux mais aussi dans les esprits. Prenant la parole lors de l'inauguration, Manuel Valls a en quelque sorte tourné la page d'une ère politique désormais révolue. Et c'est tant mieux ! On pourra lire Bernadette Sauvaget dans Libération, 06 07 2012. Lien : DROIT D'ÊTRE MUSULMAN

    3./ Les actes anti-musulmans ont-ils diminué depuis les dernières élections ? Oui, si l'on en croit le président du CFCM ; et même si l'on doit se contenter d'un optimisme prudent, suivant la formule bien connue. Mais tout de même, là encore nous avons peut-être le signe qu'une page vient d'être tournée. Au moment où il relève ce motif d'espoir, le président du CFCM s'exprime aussi sur d'autres points d'actualité. Voir NouveObs, 20 07 2012. Lien : SOCIALISTES APAISEMENT

    On est parfaitement en droit de se demander si, par hasard, la présence des socialistes à l'Elysée, à Matignon et dans les deux Assemblées ne serait pas tout simplement propice à une vie apaisée ; plus que ne l'était, semble-t-il, l'influence de la précédente force de Pouvoir... On peut se le demander ; on a le droit de se poser la question...      

 

actes anti-musulmans,cfcm,islamophobie,mosquée cergy,musulman,profanation mosquée,profanation tombes

 

.

14/07/2012

"Pauvreté" : droite évincée, gauche au pouvoir, socialistes, associations

.

          

assistanat,dépenses d'etat,exemplarité,indemnité,modération volontaire,pauvreté,revenus fonctionnaires,salaires,smic,volonté

        1.  La pauvreté n'avait pas bonne presse, en ce temps-là. Et les pauvres, encore moins !

     Le quinquennat de Nicolas Sarkozy n'est pas très ancien, mais la distance morale qui nous en sépare est considérable. Qu'on se souvienne, par exemple, de la façon dont l'aide aux chômeurs était présentée, ou perçue comme de "l'assistanat" : ce simple mot de la langue ou de la pensée d'alors semble avoir réellement joué un rôle dans l'échec dont fait mention Débats 2012, 23 02 2012. Lien : ASSISTANAT        

assistanat,dépenses d'etat,exemplarité,indemnité,modération volontaire,pauvreté,revenus fonctionnaires,salaires,smic,volonté

       2.  Nous voici à l'aube d'un vrai combat contre la pauvreté ; et pour les pauvres !

    C'est précisément ce mot d'"assistanat" que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, souhaite voir disparaître de notre façon d'appréhender les situations difficiles !  Pour elle, il faut renoncer à cette "stigmatisation" de la pauvreté, dont nous avons remarqué et dénoncé ici-même les méfaits lors du précédent quinquennat. Elle s'en est expliquée lors d'une rencontre avec des associations, tel le Secours catholique qui a du reste chaudement acquiescé à ses intentions et ses projets. Site du Secours catholique, 02 07 2012. Lien : PAS DE STIGMATISATION  

assistanat,dépenses d'etat,exemplarité,indemnité,modération volontaire,pauvreté,revenus fonctionnaires,salaires,smic,volonté

 

        3.  Renoncer à une partie de sa propre richesse, c'est manifester que le dieu Argent n'est pas au-dessus de tout, et que la valeur suprême se trouve plutôt du côté de la pauvreté, en tout cas du côté des pauvres.

    A la suite de Gérard Larcher, mais également en compagnie et en accord avec le président François Hollande et le gouvernement Ayrault, Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, a volontairement diminué son indemnité de trente pour cent. Cela ne servira pas à sortir la France de ses difficultés financières, cela servira simplement d'acte symbolique. On peut du reste imaginer que d'autres, en France, se montreront désireux de s'appliquer la même diminution volontaire symbolique de revenus, puisqu'elle est si symbolique que ça ! Et pour commencer, les dépenses des élus seront désormais fortement diminuées, dans un but non seulement "d'exemplarité", mais également réel et concret de participation à l'effort de redressement du pays. Les petits ruisseaux font les grandes rivières, n'est-ce pas, surtout si les petits ruisseaux sont nombreux et répondent à l'appel... Libération du 29 06 2012. Lien : DIMINUTION VOLONTAIRE D'INDEMNITé.  assistanat,dépenses d'etat,exemplarité,indemnité,modération volontaire,pauvreté,revenus fonctionnaires,salaires,smic,volonté

        4.  A l'heure où manquent des milliards d'euros   __ des dizaines de milliards __  la défense des salaires les plus faibles par rapport au coût de la vie est un signe de responsabilité, de solidarité : un signe modeste mais qui a le mérite d'être vrai.

     Que de bons sentiments, pourrions-nous dire ! Oui, mais il y a des actes aussi ! Le gouvernement prend soin de ne pas alourdir le fardeau que doivent supporter les plus modestes d'entre nous. Le smic n'est pas laissé à la traîne, et son augmentation au tout début de ce mois est suivie de la hausse du salaire minimum pour les fonctionnaires. C'est trop peu, bien sûr ! Personne ne le conteste. On souhaiterait bien davantage. Toujours est-il que, sous ce quinquennat, ce n'est pas l'enrichissement des plus fortunés qui fait l'objet des premières préoccupations gouvernementales... Voir le Portail du gouvernement, 13 07 2012. Lien : TRAITEMENT MINIMUM

 

assistanat,dépenses d'etat,exemplarité,indemnité,modération volontaire,pauvreté,revenus fonctionnaires,salaires,smic,volonté

 

Le sens des mots (assistanat, richesse, argent, pauvreté, chômeur, volonté) aurait-il donc changé ? 

__ Apparemment, la réponse est "oui" !  

.

08/07/2012

"Sans-papiers" : N. Sarkozy, Cour de cassation, Gisti, M. Valls, et un témoin engagé

.

        a.  Nikolas Sarkozy a voulu tenir son engagement de campagne et expulser de nombreux étrangers en situation irrégulière (sans papiers). "Du chiffre" ! Brice Hortefeux avait l'obligation de l'efficience ! Des exemples concrets, nombreux, donnent une idée de ce que cela signifia humainement. Lire Fabien Maréchal, site Annu : Art, 12 09 2007. Lien : CHIFFRE EXPULSER.  

        b.  La Cour de cassation précise que le simple fait de ne pas être en situation régulière (donc de ne pas avoir les fameux papiers !) ne constitue pas un motif légal d'emprisonnement. On peut en profiter pour jeter un coup d'oeil sur ce qu'a été chez nous la situation, et sur les perspectives de changement désormais ouvertes. NouvelObs, 05 07 2012. Lien : COUR DE CASSATION.   

        c.  Avocat, membre de GISTI, Stéphane Maugendre considère que nous revenons à la normalité grâce aux onze arrêtés de la Cour de cassation que nous venons d'évoquer. La France s'était donc éloignée de la normalité, nous semble-t-il. Et, en effet, Stéphane Maugendre rappelle que dès 1938, la criminalisation de l'étranger avait commencé à se faire jour et à progresser. On verra, au passage, qu'il va falloir supprimer un article du CESEDA. Lire les propos de cet avocat, membre du Gisti, dans l'article de Sylvain Mouillard, Libération 05 07 2012. Lien : NORMALITé HUMANITé.  

        d.  Manuel Valls demande aux préfets d'utiliser l'assignation à résidence plutôt que la rétention lorsqu'ils ont affaire à des familles de sans-papiers, à part quelques exceptions prévues. Avec ce ministre de l'intérieur, on parle de "familles", on parle d''enfant". Cela confirme le caractère plus humain de la nouvelle équipe gouvernementale, surtout si l'on se rappelle l'annonce toute récente suivant laquelle l'étranger sans papiers pourra accéder à l'AME sans avoir à payer 30 euros de "franchise". Détails dans Libération, 06 07 2012. Lien : MINISTRE INTéRIEUR HUMAIN

        e.  Un témoin, et un témoin engagé, c'est une situation qui réserve des joies profondes, mais aussi la souffrance de contempler l'absurde, l'horrible, le cauchemar, la machine à broyer et à expulser vers un destin peu enviable. Ce témoin, c'est Jérôme Bartoli, travailleur social, comme on le verra sur le site de Rue89, 07 07 2012. Lien : TéMOIN CAUCHEMAR

 

criminalisation étrangers,emprisonnement sans-papiers,enfants sans papiers,expulsions faire du chiffre,familles sans papiers,régularisation,rétention enfants

 

        La souffrance et la joie, l'asile, la régularisation donnent lieu à des attitudes, des paroles et des actes qui nous révèlent à nous-mêmes et témoignent de ce que nous sommes... 

.       

25/06/2012

"Lieu" : chômeur, musulman, étranger, sans-abri, pauvre

.

    a  Le chômeur trouve-t-il, comme on le supposerait volontiers, un lieu pour rencontrer de futurs employeurs ou du moins des personnes capables de l'aider dans ses recherches ? Ce lieu, à savoir Pôle emploi, s'avère bien plutôt l'endroit rêvé pour ne pas faire de rencontres ! Une dizaine de témoignages illustrent, et plus rarement tempèrent cette triste impression... Le Monde, rubrique Economie, 25 06 2012. Lien : PÔLE EMPLOI FURTIF

    b  Le croyant, de religion musulmane, trouve-t-il dans sa mosquée le lieu d'une prière apaisée, fidèle, discrète et porteuse d'une amicale bonne entente avec les habitants du quartier ? C'est ce qui apparaît en tout cas si l'on considère ces pratiquants dont la mosquée présente le charme du "sous-sol d'une maison traditionnelle" dans un quartier ordinaire... Le Monde, blog de Frédéric Potet, 25 06 2012. Lien : MOSQUéE DISCRèTE

    c  Pour l'étranger, venu en France dès 1996, et dont l'aîné de ses deux enfants est autiste, le territoire français est aussi le territoire où il lui est possible de faire face à la terrible épreuve, où il lui est possible de vivre heureux avec son épouse et leurs enfants (tous deux nés sur le sol français). Mais pour l'autorité, en avril 2012, l'étranger était surtout l'objet d'une OQTF (obligation à quitter le territoire français). Le père a été soutenu par des amis, des solidaires, des membres de RESF parmi lesquels Madame le maire ! Un recours a été introduit, on attend maintenant de savoir quelle suite lui sera donnée... Le territoire français, terre d'asile, terre de salut, terre de bonheur familial est aussi terre d'expulsion, mais encore terre de solidarité et d'amitié fraternelle. NouvelObs, 23 06 2012. Lien : TERRITOIRE FRANçAIS SOLIDARITé

    d  Pour le pauvre, le sans-abri, la rue est le lieu du dernier espoir : peut-être celui de la rencontre, de l'amitié, du partage ? Et peut-être en fin de compte l'occasion de trouver un abri ? Que nenni ! La rue est le lieu qui suffit pour mourir dans l'indifférence et l'oubli, le lieu aussi des promesses politiques non tenues. Le "Collectif des morts de la rue" n'est pas indifférent, il n'est pas le complice silencieux de cette indignité et de cette inhumanité. Lire Christian Sauvage, journaliste et éditeur, in Rue89, 21 06 2012. Lien : RUE MORT INDIFFéRENCE

    A lui seul, le mot "lieu" est une scène de théâtre. Ou plus exactement le théâtre complexe aux mille visages de notre vie, de nos vies. Et souvent, le lieu auquel on pense n'est pas du tout ce que l'on croit : il faut s'y rendre pour voir, et pour croire... 

.   

20/06/2012

"Solidarité" : Cameron D., Merkel A., hauts revenus, diplomatie

.

        a/  Monsieur Cameron (David) vient de donner une leçon de langage non diplomatique.

En annonçant son intention de recevoir avec les honneurs les victimes de la fiscalité socialiste, pauvres français riches, tout de même, richissimes même, (dont il accueillerait les entreprises sur le sol britannique), il a manifesté le nouveau sens du mot solidarité  : riches de tous les pays, unissez-vous ! L'internationale richissime est née ! Monsieur le britannique a donc commis plusieurs fautes :

. contre le respect dû à un Président étranger

. contre la diplomatie, en se livrant à une attaque politique contre un chef d'Etat étranger dans un domaine qui relève des affaires intérieures de ce dernier 

. contre la politesse, en ayant la grossièreté d'occuper le terrain qui n'est pas le sien

. contre la diplomatie encore en ravivant des sentiments de nature nationale (pour dire les choses avec modération) du côté britannique et du côté français par réaction possible, voire prévisible

. contre la solidarité européenne, qui n'a rien à faire de pareilles interventions déplacées, hors frontières, hors propos et hors normes, alors qu'il est urgent de mettre en actes la solidarité dans l'épreuve et le courage de nous redresser, nous Europe, pour notre bien et pour celui du monde ! Bannis soient les propos susceptibles de faire écho à la division et la mésentente en Europe !  

. contre l'image de la nation britannique dans les autres pays d'Europe, et du monde, où une certaine arrogance semble avoir été dénoncée, voire haïe de longue date sans qu'il soit nécessaire de raviver des sentiments si regrettables

. contre le sérieux en matière intellectuelle, puisqu'il a apparemment ignoré (volontairement ? ou par véritable négligence et désinvoluture de la pensée ?) le fait que les mesures fiscales d'imposition à 75% en France ne visent pas des entreprises, mais quelques contribuables 

. contre le langage, en se montrant semble-t-il essentiellement solidaire des très riches, alors que la solidarité se caractérise par l'absence du calcul de rentabilité dans les relations humaines : en effet, la pratique d'une solidarité ainsi faussée n'entraîne-t-elle pas de facto une déformation du sens des mots et plus précisément du mot "solidarité", même s'il n'a pas été utilisé verbalement, mais seulement illustré par l'expression des intentions (accueillir certains français) ? 

Telle est notre lecture de la façon dont ce monsieur semble éprouver, comprendre et vivre la solidarité ! Sans tenir le moindre compte des retombées négatives internationales de ses propos dans le cadre d'une réuniion... : internationale !

Lire NouvelObs, 19 06 2012 (Gabrielle Rocca et NouvelObs). Lien : INTERNATIONALE BRITANNIQUE des conservateurs 

cameron europe,diplomatie,division europe,fiscalité hauts revenus,ingérence britannique,internationale des riches,merkel europe,solidarité,solidarité européenne

        b/  Des réactions en France ont déploré les paroles de monsieur Cameron (D.).

 Ainsi celle de J.-P. Sueur, qui a évoqué une "ingérence dans la souveraineté française" ; ou encore celle de Marie-Noël Lienemann, qui a rappelé que l'Europe, en payant un joli chèque à la nation britannique, s'est montrée précisément, disons, ce que nous appellerions volontiers "solidaire" (dans le cadre de ce blog et de ce message) !

 François Hollande a discrètement rappelé que monsieur Cameron (D.) devrait se montrer prudent en matière de comparaison des fiscalités française et britannique. Mais notre président a fait cela par allusion très, très discrète, sans la moindre violence de langage ni de comportement. C'est tout de même un comble que le britannique en cette affaire affiche son pragmatisme au moment même où, probablement, il manque de réalisme au regard de ce qui se passe dans le pays dont il est le "Premier" (prononcer à l'anglaise). Lire Thomas Leroy in Public Sénat, 19 06 2012. Lien : INCONSCIENCE BRITANNIQUE.

 

 cameron europe,diplomatie,division europe,fiscalité hauts revenus,ingérence britannique,internationale des riches,merkel europe,solidarité,solidarité européenne

 

        c/ Du côté de madame Merkel (Angela), la solidarité ... 

... passe par un long chemin parsemé de réserves, craintes, restrictions dues à la prudence, résistance âpre dans les négociations ou rencontres internationales, 

... et finalement la souplesse est désormais entrevue, voire annoncée comme possible de la part de la chancelière allemande. 

Avec cette dame, la solidarité prend le sens d'une fleur rare et précieuse, qui demande, avant d'éclore, la longue patience et même les impatiences des autres acteurs de la vie politique, diplomatique et économique européenne, voire mondiale. On verra, entre autres choses, la patience de monsieur Obama et les lueurs de l'espoir qui s'annonce en lisant (en allemand) Markus Sievers, in Frankfurter Rundschau, 20 03 2012. Lien : MERKEL ESPOIR DANS LA CRISEcameron europe,diplomatie,division europe,fiscalité hauts revenus,ingérence britannique,internationale des riches,merkel europe,solidarité,solidarité européenne

        Finalement, on aurait tort de croire que les nations et leurs vieilles habitudes de repli, d'orgueil, de méfiance  ne pèsent plus de leur poids néfaste sur la solidarité européenne. En vérité, des façons d'être et de penser, avec leurs bons et leurs mauvais côtés, font plus ou moins surface au moment où l'on voudrait espérer mieux. Ce n'est pas du nationalisme. Dont acte. Dont crainte, aussi... Car l'Europe souffre, et la souffrance est mauvaise conseillère.

. .