Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2012

"Mariage" : évêque, LDH, gauche, associations, extrême droite, Civitas

.

        Le mariage peut-il ou ne peut-il pas être une réalité entre deux personnes de même sexe ? A cette question, nous n'apporterons ici ni réponse, ni même la moindre recherche de réponse, du moins pour l'instant.

        Par contre, il est peut-être utile d'observer comment raisonnent et s'expriment différents acteurs de la vie publique, lorsqu'on les sollicite autour de ce mot : "mariage".

        Et pour l'instant nous laisserons de côté, ou presque, les opinions des uns et des autres, les justifications, les idéologies sous-jacentes. Autant et même plus que les idées, observons les comportements : ils nous aideront à comprendre ce que sont les associations, les chrétiens, les partisans ou adversaires du mariage gay, les "religieux" extrêmes, les militants de droite extrême !

       A.   Le 17 novembre, à Toulouse, deux points de vue se sont exprimés dans la rue. Les participants étaient d'origine variée, et c'est ce qui nous paraît révélateur. Surtout si l'on examine l'une, puis l'autre de ces deux "manifs" ! NouvelObs, 17 11 2012. Lien : MARIAGE GAY DEUX MANIFS TOULOUSE

        B.  Et la police, à Toulouse précisément, a dû intervenir pour protéger ceux qui manifestaient contre le projet de loi socialiste. Site de TF1, 17 11 2012. Lien : POLICE GARANTIT CALME.

        C. Mais c'est chez les opposants au mariage gay que s'est exprimée la plus forte violence. Ils s'en sont pris à leurs "adversaires" non seulement en paroles, mais surtout en actes, en gestes violents. Caroline Fourest a reçu des coups. Curieux, me direz-vous : la veille, les adversaires du projet de loi n'avaient pas eu pareille attitude, ils avaient défendu leurs convictions avec force, mais de façon pacifique. Et justement, voilà la différence : samedi, les "anti mariage gay" se nommaient catholiques de préférence à droite, gens de droite d'inspiration modérée, parfois aussi gens de gauche, voire socialistes qui se font du mariage une idée disons classique ; samedi, les "anti mariage gay" pouvaient être un évêque, ou bien des personnalités de sensibilité plus conservatrice que progressiste. Au contraire, dimanche, les opposants au mariage gay se situaient plus près de l'extrême droite, et plus particulièrement de l'Institut Civitas ! Comme disait Jésus (ces gens-là veulent faire de "Notre Seigneur" notre doux maître à tous), "c'est à ses fruits qu'on juge l'arbre". Les fruits de Civitas n'auront pas converti les personnes passées à tabac, probablement. Auront-ils plu à notre "Seigneur" ? La violence a-t-elle été préconisée par le Christ pour établir son Règne ? A notre humble avis, l'institut Civitas va devoir définir un programme de recyclage idéologique à l'intention du mauvais élève Jésus, qui devra faire acte de conversion : demi-tour, et au boulot, on tape sur l'adversaire ! La non-violence dans l'Evangile ? Des clous ! Lire Le Point, 18 11 2012. Lien : INFLUENCE CIVITAS COMPORTEMENT VIOLENT

        D.  Civitas, c'est un mot latin qui signifie "La Cité" : allusion possible à "la Cité de Dieu" (saint Augustin). C'est du très bon religieux, tu parles ! Le mouvement, pardon : l'institut voudrait bien que l'on pense qu'il ne fait pas de politique. Il défend seulement les valeurs de Notre Seigneur Jésus Christ. Et il lançait tranquillement, en février, une campagne contre François Hollande. Notre lecteur comprendra aisément pourquoi nous avons tendance, dans ce blog, à mettre souvent le mot "religieux" entre guillemets. Si c'est ça la religion, alors il va falloir organiser une manif avec le diable pour la reconquérir : à l'assaut ! On pourra lever une partie du voile et découvrir une partie du doux visage de Civitas (pardon : l'Institut Civitas) en lisant Le Monde, 07 02 2012. Lien : CIVITAS CONTRE F. HOLLANDE

 

        On l'aura compris : les opinions comptent énormément, et les idées ne sont pas sans influencer nos comportements. Ainsi, par exemple, les idées nazies firent en leur temps des morts par millions ! Mais ce sont les actes qui témoignent de ce que nous pensons vraiment : parfois, certains affichent des opinions que leurs actes démentent. Et puis surtout : avec certains, on peut placer le débat au niveau des idées. Avec d'autres, l'affrontement est déplacé et se retrouve d'emblée sur un autre terrain, à un autre niveau ; et ça "vole bas" !  

. 

 

11/11/2012

"Etranger" : Collectif du 31 mai. RESF. Droite. Socialistes. Michael Harrington : "être pauvre, c'est..."

.

        a.  Etrangers, ils sont diplômés et ne parviennent pas à obtenir un titre de travail. La circulaire du ministre de l'Intérieur reste pour eux sans effet. C'est le cas pour de nombreux jeunes étrangers qui se sont formés en France, et leurs difficultés perdurent en raison d'une "mauvaise volonté" observée dans "certaines préfectures", indique le Collectif du 31 mai. Voir Libération, 02 10 2012. Lien : COLLECTIF 31 MAI éTRANGERS.

        b.  Deux parents, deux enfants : ils sont en France depuis 2010 car ils ont fui leur pays en guerre où ils sont menacés. Ils ont tout fait pour obtenir une situation régulière et pour s'intégrer dans notre pays. Une OQTF va-t-elle les renvoyer vers le pire des cauchemars ? Site de RESF, 08 11 2012. Pour connaître la situation et le contenu de la pétition : PéTITION RESF FAMILLE

        c.  Parents d'élèves, personnels d'éducation et élèves demandent que Michelle obtienne un titre de séjour. Ils refusent son expulsion. Michelle est une camarade, une amie, une élève que tous veulent voir continuer de grandir et étudier parmi eux. Site de RESF, 11 11 2012. Lien pour en savoir davantage et voir la pétition : PéTITION RESF éLèVE

        Les exemples qui précèdent indiquent assez clairement que l'étranger cesse de nous être étranger dès lors que nous commençons à le voir vraiment, dès lors qu'il n'est plus anonyme, transparent, autre ; dès lors que nous le considérons comme un proche, un ami, une personne connue et éventuellement appréciée. Hélas ! L'inverse peut se produire. Une personne de nationalité française, si elle n'est pour nous qu'un être transparent, anonyme, ni  ami, ni connu, ni apprécié, mais simplement vide, absent, dénué d'existence : une telle personne peut devenir un véritable étranger chez nous, pour nous, un étranger dans son pays, dans notre pays. Car.... : 

        d.  ...ce n'est pas rien que d'être pauvre ! Cela vous fait souffrir certes, mais cela vous transforme aussi en étranger ! On ne se sent plus du même pays que les gens que l'on voit autour de soi, tout a changé. Voir citation de Michael Harrington sur le site citations françaises. Lien : CITATION ÊTRE PAUVRE

        e.  Vie et oeuvre de ce socialiste et intellectuel (Etats-Unis),  voir wikipedia. Lien : MICHAEL HARRINGTON

        Une droite politique qui donne aux très riches, qui fait la guerre non pas à la pauvreté mais aux pauvres, c'est une droite impensable. Cela ne peut pas exister ! On a pourtant dénoncé ces dernières années des comportements de ce genre chez les détenteurs du Pouvoir du précédent quinquennat. On pourrait se demander si le mépris des pauvres, la fabrique de têtes de turcs et les petites phrases douteuses sur les étrangers ne seraient pas (lorsqu'ils surviennent de façon forte) des éléments à la fois divers et convergents, convergeant sans l'avouer vers une société d'un type effroyable. 

        Chaque pas qui est fait pour soulager les moins fortunés parmi nous, pour mieux répartir la richesse, pour relancer l'économie est un pas qui rejoint la lutte contre l'ostracisme en général et la xénophobie raciste en particulier. Un rapide coup d'oeil sur l'action des socialistes au pouvoir montre une différence certaine avec les propos et les actes de l'ancienne majorité. 

        Saurons-nous, dans nos réflexions ou commentaires, voir un peu le bien lorsque nous le rencontrons ? Ou serons-nous fidèles à une véritable démangeaison de mal dire, de craindre, de mésestimer et finalement de mettre à zéro le moral des consommateurs, entre autres ? 

        RESF, Collectif du 31 mai, socialistes au pouvoir, citoyens de sensibilités diverses sont, dans leur diversité même, à l'oeuvre pour nous sortir d'une mauvaise passe économique et idéologique dont les effets atroces font encore souffrir de nombreuses personnes dans notre beau pays ! 

.    

01/10/2012

"Etranger" : responsables politiques, humanitaires, école, Université, hôpitaux, artiste

.

    Des politiques et le ministre Valls :

critères et enjeux de la naturalisation

des étrangers

 

1.  Manuel Valls annonçait de nouveaux critères pour la naturalisation des étrangers. Il annonçait également la fin du "délit de solidarité", autrement dit des mesures favorables à plus de justice et d'humanité. On en trouvera l'écho dans NouvelObs, 25 07 2012. Lien : Etrangers humanité.  

    2.  En effet, le ministre socialiste de l'Intérieur voulait que la naturalisation ne soit plus désormais une "course d'obstacles", mais bien plutôt "un moteur de l'intégration". Et, pour commencer, il bloquait la mise en oeuvre de la loi du précédent quinquennat qui se serait, sinon, appliquée dès le premier juilllet 2012, rendant les choses plus difficiles encore pour les candidats à la nationalité française. Tout cela est particulièrement bien exposé dans un article de Rached Cherif, in Courrier de l'Atlas, 26 07 2012. Lien : Valls bien compris.

    3. L'appréciation portée par une ancienne ministre de droite permettait à cette personne de faire des propositions en soulignant le fait que les critères de naturalisation des étrangers, c'était aussi un aspect de "notre pacte républicain". Etre attentifs à Rachida Dati, telle qu'elle apparaît dans Le Monde, 27 07 2012. Lien : Etrangers pacte républicain

    4.  L'appréciation portée par un autre ancien ministre du précédent quinquennat n'était pas incompatible avec celle de sa collègue ci-dessus mentionnée, puisque Claude Guéant évoquait, à propos de cette question des critères de naturalisation annoncés par M. Valls, "... la préservation des valeurs de la République". Une certaine convergence semble bien perceptible. Le Monde, 26-27 07 2012. Lien : Etrangers valeurs République.  

 

 

enfants enfermés,étrangers acteurs,étrangers pourchassés,expulsion,malades étrangers,naturalisation,opéra,régularisation,scolarisation enfants étrangers

Enfants étrangers enfermés ou pas,

étrangers pourchassés dans des

conditions inhumaines ou pas,

défense des droits de l'Homme,

des droits de l'enfant...

    5.  Un défenseur du droit des enfants sommeille en chacun de nous. Mais certains parmi nous osent lui prêter leur voix, ou leur plume, pour dénoncer l'enfermement des enfants. Ou, au contraire, pour se réjouir lorsque la circulaire du 6 juillet 2012, de Manuel Valls ministre de l'Intérieur, mettait fin à la possibilité de cette horrible aberration. Blog de DEI-FRANCE, 11 07 2012. Lien : enfermement des enfants étrangers.  

    6.  La défense de la dignité humaine trouvait également un ardent défenseur sous la plume de Thierry Brigaud, président (nouveau président) de Médecins du Monde, lorsqu'il décrivait le calvaire des clandestins de Dunkerque en attente d'un hypothétique départ vers Londres. Difficultés, présence de la police française, vie pénible, telles des "bêtes pourchassées" ! Médecins du Monde cependant trouvait le moyen de vivre avec ces clandestins des moments de riche humanité. A lire sur le site de Youphil, 06 08 2012. Lien : clandestins pourchassés

 

 

enfants enfermés,étrangers acteurs,étrangers pourchassés,expulsion,malades étrangers,naturalisation,opéra,régularisation,scolarisation enfants étrangers

De l'école à l'Université,

la dignité de l'enfant étranger

revêt parfois des allures

de tragédie exemplaire

    7.  L'accès au savoir, à l'éducation, à l'école, est un droit. Un droit pour tout enfant, quelle que soit la nationalité ou la situation de ses parents. Réseau Education Sans Frontières et la première magistrate de Montauban ont trouvé là un terrain d'affrontement, dans la mesure où l'élue contrariait l'association en refusant "l'inscription de trois enfants dans les écoles de sa ville"; Resf évoquait donc la loi de juillet 1975 et juillet 1989 sur la question ! A lire dans LibéToulouse du 14 09 2012. Lien : scolarisation enfants étrangers refusée

    8.  L'enfant a 14 ans. Il est (déjà) étudiant en médecine, en France. Son père a reçu une OQTF et s'il est expulsé de France, son brillant fils étudiant verra ses études brisées. Exposé du problème sur le site du journal Le Monde, 24 09 2012. Lien : jeune prodige étranger.

    9.  La mobilisation autour du jeune étudiant étranger a permis une issue heureuse. Resf, tout en soulignant que "Christian et sa famille ne seront pas expulsés grâce à la médiatisation", rappelle par ailleurs que des milliers d'autres enfants, ou jeunes majeurs étrangers, vivent dans l'angoisse permanente du risque d'être expulsés. RESF, 25 09 2012. Lien : médiatisation utile.

 

enfants enfermés,étrangers acteurs,étrangers pourchassés,expulsion,malades étrangers,naturalisation,opéra,régularisation,scolarisation enfants étrangers

L'argent, parfois compte beaucoup,

mais pas dans le sens qu'on croit.

Ou même il ne compte pas du tout,

car l'essentiel est nettement plus subtil !

Un peu de finesse.... et tout s'éclaire.

    10.  Les étrangers contribueraient-ils donc à la réussite de notre système de santé ? Oui : non seulement ils peuvent être de brillants étudiants en médecine, et éventuellement travailler pour nous par la suite, ou repartir au loin et y faire rayonner la médecine française, mais encore il arrive que des patients se présentent pour recevoir des soins dans nos hôpitaux, et il arrive que ces patients soient des étrangers riches. Pour "AP-HP" (hôpitaux de Paris) cette présence de malades étrangers riches comporte un immense avantage : "accroître ses recettes" ; et il est précisé que la proportion de ces étrangers n'a pas à dépasser "1% du total des malades", ce qui signifie que nos hôpitaux ne sont pas envahis à notre détriment ! Pas de panique, la France n'est pas menacée. Mais des patients qui paient bien, ça se respecte tout de même, on apprécie, n'est-ce pas ? Libération 05 08 2012. Lien : malades étrangers très utiles

    11.  Le point de vue se renverse dans l'exemple qui suit : ici, nous ne partons pas de l'étranger, et nous n'observons pas qu'il nous soit utile en termes financiers. Au contraire, nous partons de l'art, plus précisément de l'opéra, et nous avons affaire à un artiste, à un rayonnement, un enseignement, et des publics variés : deux cents acteurs qui sont des "immigrés, collégiens de banlieue, personnes âgées". L'étranger apparaît ici un peu comme à la marge, parmi d'autres personnes, dans un cadre de gratuité monétaire aussi bien que relationnelle et artistique. Car l'essentiel, c'est que la personne soit, ou redevienne une personne, un être humain créatif et heureux dans son identité. C'est tout un travail. Et ce travail si bénéfique n'est qu'une conséquence (heureuse) de l'art. Et de la bonté de l'artiste qui anime tout ce travail. N'est-ce pas là une jolie forme de résistance à la méchante bêtise ? Voir Libération, 08 07 2012. Lien : opéra pour identité

 

 

enfants enfermés,étrangers acteurs,étrangers pourchassés,expulsion,malades étrangers,naturalisation,opéra,régularisation,scolarisation enfants étrangers

 

    Comme on le voit, l'étranger nous révèle ce que nous sommes les uns ou les autres, mais il nous apprend beaucoup, aussi, tout simplement sur la valeur et la nature de la vie.

    Certains parmi nous se montrent plus artistes que d'autres, et c'est là que 'l'étranger' n'est pas le mot qui compte, mais plutôt 'l'humain'.  

    L'étranger est simplement un humain, le français présenté ci-dessus comme "artiste" est simplement humain lui aussi, tout autant que les collégiens, les personnes âgées, et peu importent les provenances, les origines, l'histoire et la tragédie dont on souffre, dès lors que l'identité se construit dans un avenir déjà bénéfique. Un avenir d'identité, non seulement pour la personne, mais aussi pour le groupe, pour la vie sociale... .

..

23/09/2012

"Néonazi" : France, passants, retraités, laïcité, mentalités, mépris, racisme, xénophobie

.

        Le néonazisme n'est pas en France. Le néonazisme, cependant, possède en France des atouts, des éléments favorables à son instauration. Cela va du simple vent d'opinions et d'émotions qui peut souffler sur les mentalités jusqu'à la systématisation de la xénophobie, de l'intolérance, autant de faits petits ou grands qui peuvent devenir des signes précurseurs au fil du temps.

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Mentalités

        1Un éboueur nous débarrasse de ce qui pour nous est à la fois sale et encombrant. Il le fait dans des conditions de travail souvent particulièrement pénibles. En guise d'admiration, de remerciements et de considération, il lui arrive souvent, trop souvent de recevoir moqueries, agressions verbales, agressions physiques. Il lui arrive souvent, trop souvent, de devoir "...faire face à la méchanceté et au mépris..." (ce sont les mots de l'un d'entre eux). La France n'est pas un régime néonazi. L'élévation spirituelle de quelques français en présence d'un éboueur peut cependant éveiller quelque inquiétude. Des français, de simples passants... On lira, pour des exemples dans la ville de Paris, l'article de Willy Le Devin, in Libération 21 09 2012. Lien : MéCHANCETé MéPRIS.

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Passage à l'acte

        2.  Des français, des retraités, à Aigues-Mortes en France, quoi de plus doux, quoi de plus sympathique ? Ils n'aiment pas les arabes, à ce qu'il semble. Si des arabes offrent de renseigner des automobilistes, et si ces automobilistes récompensent ces arabes à coups de plomb de chasse, les retraités font connaître leur sentiment : éloquent ! On peut se demander si les pensées sont indifférentes, si la pensée raciste ne risque pas de favoriser le passage à l'acte raciste, même lorsqu'il est susceptible d'entraîner la mort. Il est bon de lire Alice Géraud, in Libération, 16 08 2012. Lien : PENSéES PAROLES ACTES.

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Fierté sans complexes : la banalisation

    3.  Un homme, un adulte, un français adulte, ça n'est pas du genre qui pourrait ignorer le sens et la portée des insignes nazis qu'il porte sur son "tee-shirt". Si vous rencontrez un adulte qui porte ce genre de signes extérieurs visibles (non religieux), ne manifestez pas trop vite, ni trop fort votre indignation. Surtout, ne le giflez pas : ce serait imprudent de votre part, la violence n'étant pas admise par la loi française. Et vous désirez plus que tout respecter la loi de notre pays, pas vrai ? L'épisode, qui n'a rien de comique si l'on y pense, est présenté par Vincent Coquaz, Le Point 13 07 2012. Lien : INSIGNES NAZIS

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Fraîcheur, vigueur : c'est la jeunesse. 

Mais leurs couteaux, leurs barres de fer, 

Que peut-on faire ? 

    4.  Jeunesses, c'est beau. Nationalistes, c'est séduisant, non ? Rassemblement, c'est rassurant, convivial, social, on dirait presque fraternel. Rassemblement interdit par le préfet du Rhône? Les "Jeunesses nationalistes" ne sont pas désarmés pour autant, ni moralement, ni matériellement ! Ils sont fiers de leurs opinions. Pour de plus amples informations les concernant, lire Catherine Coroller in LibéLyon, 23 06 2012. Lien : JEUNESSES RASSEMBLEMENT BARRES DE FER COUTEAUX

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

 

Parole publique, partis politiques d'extrême droite

    5.  Ont-ils fait leur rédaction ensemble ? Le professeur s'apercevra-t-il que pour dire à peu près la même choses ils ont utilisé à peu près les mêmes mots ? Toujours est-il que le Bloc identitaire et le Front national laissent voir publiquement des ressemblances flagrantes, si l'on en croit la façon dont ils s'y sont pris pour mentionner Harlem Désir... C'est dans Le Monde, 12 09 2012. Lien : FN BLOC IDENTITAIRE HARLEM DéSIR.

 

bloc identitaire,front national,insignes nazis,laïcité,mentalités,mépris,racisme,xénophobie

Propos, sentiments : une synthése politique

comme un début de systématisation ? 

    6.  La loi de 1905 a défini la laïcité, c'est notre histoire, y compris en ceci : tous les essais que l'on fit à l'époque pour la rendre intolérante aux signes religieux dans la rue furent repoussés ! La laïcité à la française sépare l'Etat des religions, mais ne se permet pas de refuser que, dans la rue, on puisse porter un signe visible qui évoque une religion. Malgré cela, madame Marine voudrait interdire le port du voile comme celui de la kippa. Elle voudrait... Elle voudrait aussi être au pouvoir, dans la mesure où elle pourrait alors faire cette autre chose qu'elle voudrait : mettre "à la porte tous les intégristes étrangers. Tous". Pour savoir si le FN est toujours le même, ou bien s'il a changé au point de devenir doucement anodin, lire Le Monde, 22 09 2012. Lien : FRONT NATIONAL PAS SI NOUVEAU.

    Nous reprenons donc le refrain :

la France est un simple terrain,

terrain propice ou favorable,

dans certains cas, aux dérapages.

La France : un grand enfant bien sage,

qui de xénophobie s'enrage.

Je me dérobe ou je m'engage ? 

. 

08/09/2012

"Logement" : F. Hollande, N. Sarkozy, C. Duflot

.

        Si le pouvoir d'achat des français est en chute, cela fait belle lurette que le poste qui grève le plus fortement le budget des ménages à revenus modestes est celui du logement. S'attaquer à ce problème est, depuis longtemps, la grande priorité : ne le savait-on pas ces dernières années ?

 

encadrement loyers,hollande loyers,logement,loyers,modération loyers,sarkozy contribuables aisés,sarkozy france propriétaires,sarkozy loyers,sarkozy niveaux de loyers

 

        a.  Pour François Hollande, avec le parti socialiste, il convient d'encadrer les loyers pour "fixer par décret le montant maximum des loyers dans les zones où l'évolution est anormale, accueillant 40% de la population française". Ceci est une mesure d'urgence qui s'applique déjà, mais un travail sur le long terme est amorcé, pour que la situation demeure sous surveillance et que, lorsque cela (et si cela) est souhaitable, on puisse aller jusqu'à "modérer" les loyers. Voir le site du parti socialiste, 07 06 2012. Lien : HOLLANDE ENCADREMENT LOYERS.

        b.  Nicolas Sarkozy invoqua le souvenir de l'Union soviétique à propos de l'encadrement des loyers, un peu comme s'il avait voulu se moquer doucement des socialistes. Plus tard, il approuva précisément ce qu'il avait ainsi critiqué, du moins c'est ce que nous avons cru comprendre en lisant Augustin Scalbert in Rue89, 16 04 2012. Lien : SARKOZY ENCADREMENT LOYERS PAROLES

        c. Il voulait une "France de propriétaires", mais au bout de son mandat présidentiel le bilan fut maigre. En regardant attentivement les faits, on observe une sorte de décalage entre d'une part l'impression qu'ils produisent, et d'autre part l'éventuel bénéfice social recueilli réellement par la population. On en vient même à mentionner des mesures "profitant aux contribuables les plus aisés sans contrepartie sociale en termes de niveaux de loyers...". NouvelObs, 01 02 2012. Lien : SARKOZY LOGEMENT BILAN

        d. Et c'est à Cécile Duflot que revient l'honneur de la mise en oeuvre de la politique du gouvernement socialiste dans ce domaine, qui relève de son ministère.

        Par un étrange mystère, on a parlé d'elle à propos de choses et d'autres, bien plus qu'au sujet de ce qu'elle a véritablement fait dans le cadre de ses attributions !  Quant à moi, Estival, je n'enroberai pas mon admiration pour Hollande, Ayrault, Duflot, et même dans le cas de cette dernière je n'hésiterai pas à lui "envoyer des fleurs". Bonnes lectures, chers visiteurs. Voir site du gouvernement, 17 08 2012. Lien : LOYERS CéCILE DUFLOT.

 

encadrement loyers,hollande loyers,logement,loyers,modération loyers,sarkozy contribuables aisés,sarkozy france propriétaires,sarkozy loyers,sarkozy niveaux de loyers

 

        C'est curieux, comme le logement, le prix des loyers, le pouvoir d'achat, peuvent révéler ce que sont certains hommes, certaines femmes, non pas dans le brouillard trompeur des mots, mais dans la vérité de l'action, qui vient du coeur !  

.

04/09/2012

"Roms" : pouvoir, associations humanitaires, Amnesty international, Youphil

.

        A.  Savoir qui sont les personnes que nous désignons comme roms, gitans, manouches, gens du voyage, c'est déjà leur témoigner un peu de respect, c'est déjà ne pas les ignorer ! Nous en saurons un peu plus en lisant Pauline André, sur le site de Youphil, 15 08 2012. Lien : ROMS GITANS MANOUCHES VOYAGE.

        B. L'été 2012 a été riche en expulsions de camps roms. Qui furent les acteurs de ces tragédies, qui leur fut favorable et au nom de quels arguments, qui s'y opposa et en quels termes, quelle fut la souffrance subie par les familles, les enfants : pour le savoir, lire Fanny Roux sur le site de Youphil, 23 08 2012. Lien : ROMS CAMPS SQUATS

        C. Une grande organisation humanitaire s'est adressée au Premier ministre pour lui rappeler, dans une lettre, l'importance des droits qu'il convient de respecter à l'occasion du démantèlement d'un camp de roms. La lettre aide à prendre conscience également d'un certain nombre de données concernant la France et d'autres pays d'Europe, on y retrouve l'angoisse et la souffrance endurées. Rappel est fait, enfin, de quelques engagements venus des rangs de l'actuel pouvoir. Amnesty international, 21 08 2012. Lien : ROMS EXPULSIONS RAPPEL DROIT INTERNATIONAL.

        D. C'est une analyse plus ample, et en même temps particulièrement profonde qui nous est proposée par Pierre Micheletti. On le suivra dans un article très documenté et engagé, dénonciateur et enthousiasmant, qui nous explique pourquoi et comment les roms sont une "ultra minorité" en France, et surtout pas un problème insurmontable. Même si la France se montre incapable de mettre en oeuvre une réponse digne des enjeux. Car l'auteur montre comment nous pouvons déplorer une regrettable absence de volonté politique de la part de notre pays, en somme un manque de compassion, une sorte de complaisance factuelle et tacite avec ce que nous désignerions quant à nous comme les relents d'une mentalité nationaliste. Une article dans lequel la solidité, ainsi que la richesse documentaire s'allient à la fraîcheur d'une intelligence complice du coeur, et en noces de bonheur avec lui. Site de Youphil, 27 08 2012. Lien : ROMS CAMPS SOYONS RESPONSABLES.

 

Anpozzr1001.gif

 

        Le nouveau pouvoir socialiste peut donner parfois l'impression qu'il traite les roms comme s'ils constituaient essentiellement un problème. Pour faire face aux dangers de l'insalubrité, on ferait appel à des évacuations. Ce qui, par un côté, se comprend sans effort. Et, par un autre côté, donne lieu à quelques difficultés si l'on se demande ce que sera la vie des familles expulsées quelques jours, quelques heures après leur expulsion...

        Les intentions, pourtant, apparaissent louables, et les déclarations du candidat François Hollande ne doivent pas être mises en doute. On pourra prendre acte des déclarations vertueuses du ministre Manuel Valls. 

        Cependant, pour Amnesty international, les évacuations de camps doivent nous rappeler que les roms ont des droits, et que le droit international doit être respecté, notamment le droit européen.

        Les associations humanitaires, présentes dans ce message essentiellement sous le visage et les visages de Youphil, nous mettent en face de nos responsabilités.

        Nous évoquions ci-dessus la possibilité de mieux connaître roms, gitans, manouches, gens du voyage. Mais, à n'en point douter, leur présence auprès de nous est un véritable révélateur de ce que nous sommes, dans la diversité de nos pensées, nos raisonnements et nos actes. 

        A l'heure et à la date où nous écrivons ces lignes, des éléments rassurants sont apparus du côté du gouvernement socialiste. En ce qui nous concerne, nous sommes, nous serons encore à la fois sensible à la difficile tâche des autorités et à la nécessaire vigilance pour la défense des plus fragiles et de leurs droits les plus fondamentaux.

Bonne rentrée à tous,

Estival

.

02/09/2012

"Etranger" : administration, Etat français, RESF, collectif de soutien

.

         L'Etat, c'est nous ! Mais nous, c'est aussi, d'une certaine manière, le gouvernement que nous avons contribué à mettre en place pour une politique que nous avons choisie ; c'est aussi une administration préfectorale qui exerce son autorité de façon certes indépendante, mais pas vraiment sans lien avec le pouvoir central, lequel peut donner des directives, des orientations, rédiger des circulaires; c'est encore "nous" quand des organismes nommés OFPRA ou CNDA prennent des décisions susceptibles de sauver ou de briser la vie d'une famille, parents et enfants ; et c'est encore nous, bien sûr, quand nous sommes membres de Réseau Education Sans Frontières, ou d'un collectif de soutien à une famille kosovare menacée d'expulsion et mise à la rue (la rue française) en pleine canicule de l'été 2012. Tout ça, c'est nous, et c'est parfois beau à voir : pas toujours ! 

 

administration,cnda,collectif soutien étrangers,collectif soutien famille étrangère,etat français,expulsion,ofpra,resf

 

        Des organismes ou commissions ont peut-être de beaux sentiments, mais les actes ont parlé. 

        L'autorité administrative a sans doute de généreux desseins, des dispositions HUMANISTES indéniable (nous sommes en France), mais les actes ont parlé. 

        RESF, mais aussi le collectif de soutien à la famille (X), venue du Kosovo pour cause de persécutions et insécurité avérée (premier paragraphe de la pétition dont lien ci-dessous) ont sans doute eux aussi de beaux sentiments, mais pas seulement : car les actes sont là, éloquents, ils soutiennent cette famille dont les parents font tout ce qu'ils peuvent pour apprendre le français, dont les enfants ont à l'école une attitude parfaitement appliquée, voire remarquable, et travaillent eux aussi de toutes leurs forces dans le sens de leur intégration parmi les camarades de leur âge avec qui ils ont commencé à préparer leur avenir.

        Et si vous désirez savoir quel est ce drame qui nous révèle ainsi à nous-mêmes, nous tous si divers et pourtant si français, il est temps de lire (et de signer si le coeur vous en dit !) la pétition mise en ligne par RESF. Lien : ETRANGER FAMILLE FRANCE EXPULSION.

.