Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2015

L'islam, les doctrines et l'histoire

.

« Histoire de l’islam Fondements et doctrines».

 

MERVIN Sabrina.

Collection Champs histoire,

Flammarion nouvelle édition 2010.

ISBN : 978-2-0812-2054-6  

 

 

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

§

 

Impressions après lecture

 

 

        Ce livre est aussi riche, aussi condensé, aussi étourdissant qu’un grand dictionnaire placé sous le signe de l’érudition. Et parce qu’il n’est pas démesurément long, on ne peut pas poursuivre sans fin les perspectives ouvertes : c’est heureux dans la mesure où une vie n’y suffirait pas ! On est donc renvoyé à d’autres ouvrages si l’on souhaite approfondir telle époque de l’histoire, ou se familiariser avec une école de pensée, une théologie, un aspect de la religion musulmane.

 

        Qu’est-ce donc que ce livre, qui donne tout à la fois le goût d’apprendre davantage l’histoire et celui d’étudier la religion musulmane en tant que religion ? Serait-ce un mauvais livre d’histoire, ou bien un trop modeste traité de religion ?

 

        Ni l’un, ni l’autre. Sabrina Mervin place sa quête sur la ligne de crête, entre les deux versants que sont l’histoire et la religion. Elle perce du regard les profondeurs et la foisonnante richesse de l’une comme de l’autre. Mais elle garde assez de hauteur pour ne pas se laisser entraîner à un examen détaillé, car elle préfère rendre compte de cette autre réalité, trop peu souvent abordée nous semble-t-il : le mouvement de la pensée, le mouvement des faits historiques, leur nombre (impressionnant), leur sens, et le jeu sans cesse renouvelé de leurs rapprochements et de leurs éloignements.

 

        Même si l’on préfère découvrir la religion, ou l’histoire, d’une manière approfondie, il est recommandable de profiter tout d’abord de ce regard plus global : on évitera de la sorte de se trouver perdu au fond d’une vallée de la pensée théologique ou historique et de s’apercevoir qu’on avait, au départ, oublié de prendre un plan de l’ensemble du massif montagneux !

 

        L’étonnante continuité qui se dégage d’un passé multiple pour venir habiter la période présente, la nôtre, surprend le lecteur ainsi émerveillé, une fois encore, à la lecture de cet ouvrage.

 

        Après une première lecture, on souhaitera peut-être revenir sur le contenu de ce livre : à propos de tel sujet ou telle période, ou au détour d’un nom propre, voire d’une idée : qu’à cela ne tienne, les deux index ainsi que la chronologie et la bibliographie offrent des outils précis et précieux à la curiosité et à l’exigence du lecteur le plus passionné comme de celui qui, modestement, aimera revenir dans ce beau jardin de la connaissance.

.

Les commentaires sont fermés.