Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2014

Poutine : Chine, Russie, Europe. Et demain ?

.

        Nous vivons au jour le jour les événements qui constituent sans doute une évolution historique à moyen terme de la carte du monde. Prenons donc un peu de recul par rapport aux nouvelles qui concernent la Russie, l'Ukraine, et l'Europe, ainsi que le président Hollande dans ce contexte.

 

 

chine et russie,chine europe,domination occidentale,europe des nations indépendantes,europe et poutine,intentions de moscou,ukraine,vnoukovo hollande poutine

 

 

        A.  L'actualité immédiate, c'est la conversation qu'ont eue Vladimir Poutine et François Hollande vendredi à l'aéroport Vnoukovo de Moscou. L'avenir nous dira, peut-être dès ce mardi neuf décembre 2014, si Poutine s'assagit, ou s'il persiste et signe, ou encore s'il se contente de gagner du temps comme à son habitude. Pendant que ses troupes font mouvement ! Mais on a eu le plaisir de voir notre président se démener, menacer aussi si l'on fait quelques déductions de ses propos, et se montrer en tout cas capable de parler, de créer ou maintenir des liens dans le monde ! Fermeté et habileté de la France apparaissent dans Le Parisien, 06 12 2014. Lien : Poutine Hollande Vnoukovo.

 

        BOn ne peut pas en rester là. Il faut essayer de savoir quelles sont les intentions de Moscou à l'égard de l'Europe. C'est pourquoi il est indispensable de prendre en compte les dégâts que ces deux immenses forces économiques pourraient, si elles en décidaient ainsi, se causer l'une à l'autre. Politique énergétique, partage de la science, rôle éventuel de la Chine pour remplacer l'Europe auprès de la Russie : sur toutes ces questions on lira les propos de Nicolas Mazzucchi recueillis par Morgan Bourven in Atlantico 03-04 03 2014. Lien : Russie Europe dégâts solidaires

 

        C. Il nous semble en tout cas que l'avenir ne se joue pas seulement entre l'Europe et monsieur Poutine. Si nous avions affaire à la seule Russie, les choses seraient encore relativement simples, on n'ose pas dire faciles mais presque. Si par contre Chine et Russie s'entendent ne serait-ce que pendant quelques années, elles peuvent mettre sérieusement à mal la domination occidentale sur les affaires du monde. Ce serait pour ces deux immenses pays le premier acte de la nouvelle ère historique, sachant que l'acte suivant consacrerait leur amitié ou verrait au contraire la rivalité s'installer.

        Mais nous n'y sommes pas encore. Voyons plutôt comment la Chine est actuellement en pleine lune de miel avec l'Europe, au moment même où Vladimir prend des allures guerrières inamicales.

        Par ailleurs, si nous voulons continuer de prendre du recul par rapport au court terme,  sachons apprécier le fait que les postures actuelles de la Chine et de Moscou ne sont pas entièrement nouvelles : la Chine impériale a eu depuis des siècles le don de rayonner, voire de s'agrandir en faisant preuve d'une forme particulière d'intelligence. La Russie impériale de son côté a toujours eu une prédilection pour d'autres types de comportement dans la conduite des affaires internationales... Dans un cas comme dans l'autre, on peut supposer sans trop de risques qu'une grande et profonde continuité est encore à l’œuvre derrière les petits événements de l'actualité immédiate, ces arbres qui nous cachent la forêt.

 

        Pour la continuité dans la Russie éternelle, et particulièrement de Staline à Poutine (mais pas seulement), on lira l'article infiniment précieux de Daniel Vernet : "Joseph Staline, plus russe que rouge", in Le Monde (papier) du vendredi 28 novembre 2014, section "Éclairages", page 16.

 

        Pour la continuité dans la Chine et ses façons de conquérir, mais aussi pour le visage de la Chine aujourd'hui, on lira Christian Makarian in L'Express, 17 04 2014. Lien : EUROPE CHINE RUSSIE.

 

 

chine et russie,chine europe,domination occidentale,europe des nations indépendantes,europe et poutine,intentions de moscou,ukraine,vnoukovo hollande poutine

 

 

        D. Enfin, le lecteur patient pourra lire ou relire le message de ce blog en date du 27 04 2014 intitulé : "POUTINE RÊVE LE MONDE ET L'EUROPE", ou encore écrire dans l'onglet de recherche (tout en haut de la colonne de gauche ci-contre) les trois mots : Chine Europe Poutine, et retrouver ainsi des informations concernant :

le Front national,

Poutine,

des amis de Poutine en France,

les gestes amicaux de monsieur Juppé en Russie,

le Mistral,

le parti nationaliste de Poutine et l'UMP d'après les propos tenus, à une certaine époque, par monsieur Juppé,

l'avenir d'une Europe des nations indépendantes (voire nationalistes !) formant avec la Russie un vaste ensemble a priori fort sympathique,

et la grande entité eurasienne de la Sibérie orientale à l'Europe occidentale, voire de Brest à Vladivostok

 

 

chine et russie,chine europe,domination occidentale,europe des nations indépendantes,europe et poutine,intentions de moscou,ukraine,vnoukovo hollande poutine

 

 

       En effet, le monde est appelé à changer. Les démocraties ne sont pas particulièrement aptes à survivre face aux régimes autoritaires. La Russie de Poutine, la Chine d'aujourd'hui, le Front national de demain moins proche de Marine que de Marion et de Jean-Marie, toutes ces forces peuvent nous préparer une carte économique, politique et militaire du monde terriblement modifiée, mais fille à bien des égards du passé, hélas !

        L'enjeu n'est pas de savoir si changement il y aura, mais si le changement se fera par la guerre ou par la construction de la paix dans la fraternité. Ne serait-ce que pour sauver la vie de l'homme sur la planète, l'un de ces deux choix est inévitablement le seul envisageable.

        Notre président n'a sans doute pas beaucoup de choses à se reprocher en ce qui concerne ces enjeux. Nous pouvons même rêver, nous aussi, que Vladimir se prenne au jeu, reçoive favorablement le message ferme de François Hollande, saisisse la main tendue, et continue d’œuvrer pour unir, magnifier et élever son pays en travaillant précisément, avec d'autres, à la construction de la paix et de la fraternité.

        Si l'on pense à la continuité si magistralement décrite par Daniel Vernet (ci-dessus, D.), on peut craindre le pire pour l'Ukraine ! Et pour le reste du monde... 

 

        E. Il convient de reprendre ce message pour renvoyer le lecteur à l'émission "3D" de Stéphane Paoli sur France Inter, 14 12 2014, avec Jean-Luc Domenach, Claude Meyer, Frédérick Douzet : Chine, Russie, l'évolution en cours et à venir du paysage mondial. Une pièce d'anthologie de la radio. Bonne écoute. Lien : Chine Russie monde

.

Les commentaires sont fermés.