Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2014

Aimer l'étranger

.

        A. Ils sont venus pour étudier en France, ils sont donc étudiants parmi nous, étudiants français. L'Association des Villes Universitaires de France fête ces étudiants venus d'ailleurs, c'est ce qu'on appelle la "Nuit des étudiants du monde". Elle était annoncée, et s'est tenue le 23 octobre. Fêter, accueillir, échanger, apprécier, mieux connaître, n'est-ce pas là un début de fraternité universelle, une pierre pour la paix, un véritable acte d'amour ? Contre la xénophobie, la vérité de la vie ! Lire les informations fournies par Matteo Maillard in Le Monde, 21 10 2014. Lien : AIMER ÉTUDIANTS ÉTRANGERS

 

 

        B. Et lorsqu'un français épouse une étrangère, ou inversement, le maire est prié de bien vouloir célébrer leur mariage. C'est la loi, c'est aussi la simple application des Conventions internationales, c'est surtout conforme à, et exigé par la Constitution de notre pays. Mais cela ne plaît pas à tout le monde. Il est vrai que l'amour n'a pas grand-chose de xénophobe, il tend à être universel, fraternel, ouvert de cœur et d'esprit !  Et c'est ce que rappelait l’association "Les amoureux au ban public", le 24 04 2014. Lien : AIMER ÉPOUSER ÉTRANGER.  

 

        Aimer ne plaît pas à la Bête. Aimer est un acte de résistance par simple humanité, par simple fidélité à la nature humaine, à la vérité de la nature humaine. Xénophobie s'abstient d'aimer, hélas...

        Quant à elle, France résiste !

.

 

Les commentaires sont fermés.