Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2014

Les agitateurs polis

.

        A. Au sommet sur le climat, à New York, on vient de voir combien les directions recommandées sont louables, et combien inégales sont, malheureusement, les réponses des divers pays présents ou, pire, absents ! Un sommet pour rien, alors ? Non, pas complètement pour rien, car voilà au moins que, quelque part sur notre planète, on a évoqué un enjeu un tout petit brin important pour nous tous, milliards que nous sommes : la vie sur terre possible ou impossible, continuée ou définitivement disparue. Et c'est pour demain ! Mais cela n'occupe qu'une petite place dans la vie médiatique de nos cerveaux. Merci à Youphil de nous avoir rappelé ce qui est si important...  Lire Romain de Oliveira sur le site de Youphil, 24 09 2014. Lien : MORT UNIVERSELLE AU PROGRAMME.

 

        B. Amnesty international lance une campagne de mobilisation pour résister aux entreprises multinationales lorsqu'elles ne respectent pas les "droits humains". Il s'agit, entre autres, de la mort de vingt mille personnes, pour ne donner qu'un seul exemple. L'agression contre l'humanité est gravissime, sournoise, aussi glissante qu'une anguille dès lors que l'on essaie de démasquer des responsables. Une vraie catastrophe d'importance majeure pour les quelques milliards que nous sommes ! Mais, une fois encore, ceci n'occupe qu'une petite place dans la vie médiatique de nos cerveaux. Merci à Amnesty international de nous avoir rappelé de quoi la réalité est faite ! Site : Amnesty international, 23 09 2014. Lien : multinationales contre droits humains

 

        C. La "Manif pour tous" n'est, apparemment, pas du tout un problème pour un certain nombre de Français, qui apprécient les valeurs de la famille dite traditionnelle. D'autres, plus nuancés, admettent que des homosexuels puissent vivre heureux. Pas mal, non ? Quelle nouvelle largeur d'esprit ! Mais il en est aussi qui, même avec une si grande largeur d'esprit, se cabrent dès lors qu'on souhaite utiliser la PMA ou la GPA pour faire le bonheur des gens. Il se trouve en effet que, parmi tous les sujets que nous venons d'évoquer, certains ne font pas l'unanimité de la même façon que d'autres. Il y a là une multitude de questions extrêmement différentes les unes des autres. C'est du reste grâce à cela qu'on a vu, côte à côte, des gens qui réagissent assez différemment lorsqu'il s'agit de l'un, ou de l'autre de ces enjeux. Mais ils ont tous en commun une certaine peur de la nouveauté, de l'étrangeté, de ce qui est étranger à notre passé ! Et cela a donc permis que se rassemble en une unique "Manif" tout ce petit monde si divers en vérité, mais si uni sous les projecteurs de l'immédiateté médiatique.

 

        Un éditorial a au moins le mérite de dénoncer l'hypocrisie et de découvrir dans cette "manif" une direction profonde, bien que masquée, tel, nous semble-t-il, un bâtiment de guerre sous la surface de la mer : lire l'éditorial de Laurent Joffrin, dans Libération, 05 10 2014. Lien : Homophobie et stratégie politicienne.

 

 

EN GUISE DE CONCLUSION

        Certains se battent, ou du moins essaient d'engager la lutte contre les souffrances et les menaces les plus graves, inouïes même, qui sont là devant nous et qui n'occupent qu'une petite place dans la vie médiatique de nos cerveaux.

        Pendant ce temps, d'autres préfèrent s'emparer des opinions les plus policées, et des sentiments les plus nobles pour occuper l'espace médiatique. L'amalgame ne dit pas son nom. Le mélange des questions les plus différentes n'explose pas à la figure des tireurs de ficelles qui, derrière des manifestants sincères, préparent leur prise du pouvoir. 

 

MAIS en vérité...

        L'enjeu, c'est bien l'amour : celui de nos frères humains, avec leur diversité y compris d'orientation sexuelle.

        L'enjeu, c'est bien la famille humaine, dont la souffrance est infinie sous les coups de certaines entreprises multinationales, à l'occasion !

        L'enjeu, c'est bien la famille humaine, dont la maison brûle, la planète se défait, cependant que nous regardons ailleurs.

        L'enjeu, c'est bien, encore une fois, la famille humaine dont une partie, notamment française, met dans le même sac l'homosexualité et la GPA, par exemple. Certains s'en défendent, en toute sincérité. Mais la "Manif" est là, globalisante...

        L'enjeu, c'est aussi et tout simplement la famille de papa, maman et les enfants. Une famille assez intelligente, assez chrétienne (par exemple), assez laïque, assez républicaine et française pour se réjouir de retrouver, au travail et dans toute la vie publique, d'autres familles qui sont différentes, et pour retrouver aussi d'autres opinions, d'autres cultures. Toute réalité humaine dans l'Histoire n'a de sens que si elle se dépasse. Un cœur ne se ferme que pour s'ouvrir à nouveau, et s'il s'ouvre, il reste capable de se fermer, c'est sa vie. Ainsi devrait-il en être de quelques fausses oppositions, quelques fausses guerres de fausses religions qui servent à semer le trouble et à rendre les gens méchants ! Se retrouver soi-même dans la fidélité et l'approfondissement salutaire, pour s'ouvrir dans la fraternité, la liberté, l'égalité, la laïcité. Ce n'est pas simple ? Non, bien sûr, parce que c'est multiple. Parce que c'est la vie. On ne change pas la vie. On la respecte. On ne part pas en guerre de religions, pas en France, pas maintenant. Résistons !  

 .

       

Les commentaires sont fermés.