Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2014

FN aimable, danger !

.

        La France s'endort doucement au son de la berceuse de la Bête qui ronfle délicatement, pour n'effrayer personne. Musique de la dédiabolisation, anesthésie plus dangereuse que les alertes qui dérangent mais stimulent.

 

        1. Le Front national est devenu tout doux et "patelin" , le "loup s'est déguisé". Alors ? Devons-nous consentir par simple tranquillité et trahir par notre rassurante insouciance ? Mais non, bien sûr ! Ouvrons le yeux et choisissons les meilleures armes ! Lire Laurent Joffrin, Nouvel Observateur, 29 03 2014. Lien : FN aimable déguisé

 

        2. Pour les jeunes qui manifestaient le 29 mai contre le FN, "Le FN n'est pas le parti des jeunes". Ils voulaient tenter de "montrer qu'il n'y a pas de fatalisme". Ceux-là montrent, dans la rue sinon dans les urnes peut-être, qu'ils ne baissent pas les bras... Lire François-Damien Bourgery, Radio France international, 29 et 30 05 2014. Lien : JEUNESSE COURAGE

 

        3.De 2010 à 2013, le bénévolat et la solidarité ont progressé dans la jeunesse en France. Les chiffres, encourageants, sont apportés par un travail dû à France Bénévolat, Crédit Mutuel et l'Ifop. Remarquons tout de même qu'une population, jeune ou pas, éprise de paix ou de solidarité, peut fort bien se retrouver dans un pays en guerre ou une société raciste, comme on l'a déjà vu, lorsque la vie politique est devenue excessivement vilipendée, méprisée, dévalorisée ! D'autre part, la générosité elle-même peut servir d'arme à un mouvement extrémiste comme Aube dorée en Grèce..., à des fins de propagande et de conquête des cœurs ! Solidarité, oui ; mais dépolitisation , non ! Lire l'article d'Alexandre Riahi avec AFP, lcitf1 10 06 2013. Lien : JEUNESSE Bénévolat Solidarité

 

        4. Les étudiants, à Paris, sont jeunes ; ils sont français ; ils sont étrangers ; ils aiment l'amitié et la rencontre, la diversité et le partage. Remarquons cependant qu'il serait dangereux de croire que cela assure à notre pays un avenir protégé de la vilaine tumeur raciste, xénophobe et violente, ennemie de l'indépendance de la justice, de la culture, des arts, de l’Éducation nationale, de la solidarité (érigée en délit) ! La valeur d'une jeunesse n'est pas, par elle-même et à elle seule, une défense sans faille contre les idées extrémistes ou la montée de certaines tendances d'extrême droite. Tant que la génération qui se trouve actuellement aux commandes permettra que se développe la désaffection de la politique, le danger nous menacera totalement ! Bon, tempérons tout ce pessimisme en disant ceci : une belle jeunesse, si elle n'est pas l'assurance contre l'extrême-horrible, représente, il faut tout de même l'avouer, une sacrée raison de nous battre pour elle, avec elle... Voir le site étudiants de Paris, 17 01 2014. Lien : JEUNESSE RENCONTRE INTELLIGENCE CULTURE

 

    Conclure ? 

 

    Nous sommes tragiquement en danger dans la mesure où nous sommes bercés par le chant des sirènes rassurantes ; et parmi ces sirènes, l'entreprise de dédiabolisation du FN joue un rôle éminent pour nous désarmer, nous endormir, nous faire accepter, peu à peu, comme une évidence, le pire ! Le FN serait pur, blanc comme neige et comme patte de mouton, il ne serait pas raciste, il ne serait pas xénophobe, il ne serait pas violent et la preuve en est qu'il condamne les paroles ou les actes violents, racistes... En tout cas, il faut croire le FN, puisque c'est lui qui le dit, tiens, pardi ! Oui, vraiment, le danger est extrême. Et la première victime d'un régime extrême serait la jeunesse, soumise à l'endoctrinement contraire à toutes nos valeurs ! Ne dites pas qu'on n'a jamais vu ça ! 

.

 

Les commentaires sont fermés.