Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2014

Soutiens français à Poutine, voire plus si...

.

L'extrême droite et la Russie : des affinités anciennes

 

1.  Pour le Front national, pour des groupes ou mouvements d'extrême droite, le rêve d'un grand espace européen incluant la Russie n'est pas nouveau. Il perdure depuis des générations, il est largement distribué sur l'échiquier politique de droite qui ne se trouve pas gêné, semble-t-il, par les caractéristiques de l'actuelle Russie poutinienne. C'est que le goùt des identités, et même des identitaires, rassemble bien du monde depuis chez nous jusqu'au Kremlin. Lire Rue89, 03 01 2012. Lien : EXTRÊME DROITE FRONT NATIONAL RUSSIE POUTINE.

 

Le Front national dédiabolisé n'est-il pas l'ami du diable à Moscou ?

 

2.  Chez les Le Pen, Marine comme Marion apprécient la Russie. On visite, on est gratifié d'égards et de grands honneurs, et le parti "Russie unie" revêt une majestueuse importance : c'est que "Russie unie, le parti de Vladimir Poutine, et le Front national ont beaucoup de choses en commun", comme il est précisé par Rémi Duchemin et Ksénia Bolchakova, Europe1, 21 06 2013. Lien : MARION MARINE ATTACHEMENT RUSSIE POUTINE.

 

Nicolas était content, on allait vendre le Mistral à Poutine

 

3.  Oui, un accord allait être signé, Vladimir Poutine était sur le point de nous rendre visite, nous allions faire de bonnes affaires ! "France résiste" a déjà mentionné cet épisode de l'histoire économique et commerciale de la France, et reviendra peut-être encore sur la question, notamment en raison de la vente de technologies du Mistral que les Russes convoitaient et que l'OTAN n'avait aucune envie de voir partir... Mais restons-en, dans le présent message, à la joie si conviviale, si commerciale et en même temps si amicale de Nicolas, se frottant les mains en attendant Poutine ! Et puis, finalement, comme il s'est avéré depuis, nous l'avons vendu à la Russie, ce fleuron appelé le Mistral ! MSN, 26 05 2011. Lien : SARKOZY VEND LE MISTRAL à POUTINE.

 

Alain Juppé heureux, la Russie aussi. Que du bonheur !

 

4.  En tant que député-maire de Bordeaux, Alain Juppé s'est rendu à Saint Pétersbourg et à Moscou en juillet 2003, accompagné d'hommes d'affaires. Bonnes affaires en effet, et bonne entente ont couronné le déplacement.  L'amitié culturelle aussi était au beau temps, et il y a même eu des rencontres plus politiques, avec de hauts responsables russes. C'est touchant, de voir comme dans certains médias les choses ont une saveur paradisiaque. Il faut se rendre sur le site de Russie.net, 09 07 2003. Lien : JUPPé MOSCOU AU BEAU FIXE.

 

Le même événement in Le Monde : droit dans le malheur

 

5.  D'accord, monsieur Juppé a donc bien rencontré d'éminentes personnalités politiques russes. Il a, semble-t-il, accordé une particulière attention au parti "Russie unie" : et c'est le moins que l'on puisse dire. Dans la page ouverte par le lien qui suit, le lecteur pourra nuancer sa perception de l'événement présenté comme si heureux dont nous venons de faire mention ; il pourra également choisir dans la colonne de droite le moyen de se rediriger vers des documents sur Vladimir Poutine, sa façon de dominer la situation intérieure russe, l'assassinat d'Anna Politkovskaïa, "principale journaliste anti-Poutine", entre autres sujets. Quelques lignes plus bas, on trouve des liens concernant monsieur Juppé. A voir sur le site Le Ruisseau, qui cite l'article de Marie-Pierre Subtil in Le Monde du 11 07 2003. Lien : JUPPé POUTINE PARTI RUSSIE UNIE.

 

Alain Juppé, extrême droite à Bordeaux, un passé déjà évoqué

 

Concernant Alain Juppé et la droite extrême, il faudrait revenir à certains épisodes auxquels "France résiste" a consacré des messages. Nous choisissons aujourd'hui d'attirer plutôt l'attention du lecteur sur cette sorte de compréhension large et généreuse à l'égard de monsieur Poutine Vladimir, compréhension qui est le fait de personnages politiques majoritairement de droite extrême ou d'extrême droite. Quant à la droite dite classique, nous avons montré également dans ce blog comment elle s'était, sous le précédent quinquennat en particulier, "droitisée" au point de brouiller les repères et d'entraîner les esprits, et surtout les émotions vers le pire.  

 

Ouvrons enfin les yeux sur un large horizon politique actuel

 

6.  Des soutiens à Vladimir Poutine, on en trouve : "De Fillon à Marine Le Pen en passant par Jean-Luc Mélenchon, tour d'horizon", comme titre JDD, 04 03 2014. Lien :  SOUTIENS à POUTINE en FRANCE.

 

Est-il possible de conclure ?

 

        Oui ! Anna Politkovskaïa, nous sommes avec toi comme avec les autres héros qui t'accompagnent, et la mort ne t'a pas séparée de nous ! En France aussi nous crions "La Russie sans Poutine !" (Россия без Путина), "Voleur !", "Honte aux vandales", ces slogans pour lesquels nos frères et soeurs de Russie se font arrêter. Nous aussi, nous aimons la Russie ! Et le peuple russe martyr ! Et la Russie attend de nous que nous sachions lutter, veiller, résister ! Amis russes, la "France résiste", avec vous.

Les commentaires sont fermés.