Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2014

Homme, femme, "gender" : l'extrême droite conduit la foule

.

        Qu'en est-il de la grande émotion largement soutenue par la droite au sujet des prétendues attaques que le gouvrnement socialiste serait en train de mener contre la famille ? Nous rappellerons d'abord quelques événements récents concernant la question DU "GENRE" dans les écoles, puis nous nous demanderons s'il n'est pas par ailleurs urgent de poser le problème dans sa profondeur...

 

        1. Qu'est-ce que l'"ABCD de l'égalité", et qui l'a lancé ?

Qu'est-ce que la "théorie du genre", et qui est à l'origine de la rumeur concernant la soi-disant réalité de cette "théorie" ?

Qu'est-ce que le collectif JRE 2014, et qui sont Farida Belghoul et Alain Soral ?

Que peut-on savoir de Saphir News, Al-Kanz, Al-Imane.org, et de leurs positions par rapport au mouvement d'indignation qui s'est lancé après et contre l'ABCD de l'égalité ?

Et qu'en est-il des forces ou mouvements suivants : la Manif pour tous ; Egalité et Réconciliation ; le Printemps français ; l'Action française ; Familles de France ?

Pour revoir ou augmenter vos connaissances, rien ne vaut la lecture d'un article de Caroline Brizard in Nouvel Obs 29-30 01 2014. Lien : TOUT SUR THéORIE GENRE ET ORIGINES RUMEUR.

 

        2. Cinq idées fausses ont été promues au rang d'"intox", au sujet de la "théorie du genre", ou encore au sujet de l'enseignement de la masturbation aux élèves, etc. ! L'intox est dénoncée par Jonathan Parienté et Samuel Laurent in Le Monde, 28-29 01 2014. Lien : CINQ INTOX SUR DIX.

 

        3. Cinq autres intox sont dénoncées concernant des sextoys (jouets sexuels, sans doute, en français ?), un lien entre le gouvernement et une association soi-disant favorable à la soi-disant théorie du genre, ainsi que d'autres dangers qui menaceraient nos enfants dans les écoles de notre pays ! La dénonciation est menée par Jonathan Parienté, Samuel Laurent et Philippe Euzen in Le Monde, 31 01 2014. Lien : CINQ AUTRES FANTASMES GENDER.

 

        4. Bernard Accoyer critique la politique de François Hollande en particulier en ce qui concerne l'emploi. Mais il soutient Vincent Peillon lorsque celui-ci agit pour que le calme revienne dans les esprits et que les enfants reprennent tous le chemin de l'école. Plus largement, Bernard Accoyer prend de la hauteur au sujet des grandes questions de société telles la famille, le masculin, le féminin et les valeurs que tout cela met en cause. Il estime que la gauche serait en train, de façon à ses yeux regrettable, d'attaquer des données très profondément liées à notre culture, notre histoire... Lire Françoise Fressoz in Le Monde, 29 01 2014. Lien : ACCOYER HOLLANDE PEILLON GENDER FAMILLE.

 

        5. "Manif pour tous" du 20 février 2014 dans l'ordre et la bonne tenue, GPA, PMA, "familiophobie" coupable, paraît-il, de la part du gouvernement socialiste : tel est le beau et large décor d'un dimanche pas tout à fait comme les autres dans la France de 2014. Mais derrière beauté (bon ordre) et innovation linguistique ("familiophobie"), on remarquera la présence de l'extrême droite. Non pas en nombre, non pas pour s'identifier aux foules présentes, mais quand même... C'est ainsi que l'on retrouvait avec cette "manif" les silhouettes inquiétantes du Gud ou d'Alain Soral. Voir Nouvel Obs, 02 02 2014. Lien : MANIF POUR TOUS ORDRE SORAL.

 

        6. On pourra remarquer à la lecture des divers articles ci-dessus indiqués que la manifestation du 2 février 2014 est très largement précédée, entourée, conditionnée par toute une entreprise d'intoxication des esprits, de rumeurs, de création de peurs et alarmes dans l'opinion autour de la question du "genre" à l'école, ce qui constitue une partie (une partie seulement) des préoccupations des manifestants.

        Mais on se demandera aussi pourquoi les rumeurs concernant le "genre" ont rencontré un si rapide et immense succès auprès des parents. On se demandera enfin pourquoi l'attachement de nombreux français aux valeurs de la famille telle qu'on la connaissait jusqu'ici a eu un tel succès. Comment se fait-il que des gens qui ne sont pas à l'extrême droite aient si facilement mordu à l'hameçon, pris peur, sauté sur leurs deux pieds pour entrer en guerre contre le prétendu danger ? Danger contre les jeunes enfants à l'école, et danger contre la famille dans les actes ou projets du gouvernement. Quelles sont les valeurs assez profondément ancrées dans la trame de nos esprits et de notre héritage pour qu'il soit totalement exclu d'y toucher de près ou de loin, au point que la simple rumeur crée le réflexe de défense avant même que l'on ait pu prendre le temps de vérifier la réalité des accusations, de la rumeur, des actes du gouvernement ? La rumeur concernant la GPA ou la PMA, dont on a craint que le gouvernement n'essaie de les imposer avec habileté et persévérance, n'était pas plus fondée que d'autres rumeurs, mais ces thèmes faisaient partie des revendications de la "manif pour tous" du 2 février.

        C'est qu'il existe en France une population nombreuse qui considère qu'il faut respecter des valeurs telles la famille, le père, la mère, l'enfant, la différence entre la personne homme et la personne femme, et autres idées parfois dénoncées comme "traditionnelles" par celles ou ceux qui n'y voient que des barrières dressées devant leurs propres préoccupations prioritaires : égalité, modernité, et autres valeurs parfaitement estimables elles aussi, du reste !

        Il nous semble que les valeurs dites "traditionnelles" ne sont pas forcément dénuées de valeur, en tout cas pas par le seul fait qu'elles sont "traditionnelles", et il nous semble au contraire qu'elles peuvent et doivent faire bon ménage avec les aspirations du monde socialiste et les actes du gouvernement. Il est urgent que chacun considère posément"l'autre", ou l'adversaire, et fasse le compte de tout ce que cet "autre" tente de promouvoir (ou de défendre) de bien. Le gouvernement n'a pas intérêt à laisser le doute s'emparer des esprits, et il a tout à gagner en affichant clairement ses intentions. C'est ce que nous souhaitions en préparant le présent message hier soir. C'est ce que le gouvernement a parfaitement compris semble-t-il si l'on en croit ses déclarations (ce 03 02 2014) sur la GPA, la PMA, déclarations rassurantes pour une certaine partie de l'opinion : à vrai dire une partie importante et de grande dimension de l'opinion. Et nous remarquerons enfin que le gouvernement n'a pas en cela fait demi-tour, puisque les intentions qui étaient les siennes en ces domaines AVANT LA MANIF du 2 février étaient bien celles qu'il vient de rappeler. Petite voix du pouvoir face à la clameur des foules en rumeur ? Lire JDD, 03 02 2014. Lien : GOUVERNEMENT GPA ET PMA

        En conclusion : l'extrême droite est capable de lancer une rumeur et d'agir sur les foules en mobilisant des gens très divers, certains un peu raides dans leur tradition, d'autres parfaitement modérés autour de valeurs profondément ancrées dans la population et l'histoire de notre pays. L'extrême droite est capable de tirer les ficelles, d'impliquer des religieux de divers horizons, des athées attachés à la "famille", des politiques de droite très à droite et  des politiques de droite très modérés ! 

        L'extrême droite n'a eu qu'un mot à dire ("genre"), et des foules de parents se sont émues. En faisant admettre une idée grâce à l'aveuglement que provoque la peur (peur qu'on détruise la famille), on peut manipuler des foules et des personnes qui ne suivraient pas un chef d'extrême droite mais qui lui obéissent dès lors qu'il suggère, oriente les émotions, se sert des mots pour mettre les foules en mouvement (les "é-mouvoir") ! Et la suprême habileté consiste à ne pas dire aux gens ce qu'ils doivent penser, mais bien plutôt à se servir de ce qu'ils pensent, ce qu'ils aiment, ce à quoi ils tiennent avec ferveur et conviction pour les manipuler en quelque sorte de l'intérieur, par eux-mêmes : un art martial mental dont les adeptes du judo ne sont que l'image matérialisée. Il s'agit de mettre en déséquilibre une personne dont on utilise ce qu'elle est, son propre poids, son propre mouvement : c'est la personne elle-même qui provoque sa chute, et dans le cas présent les foules suivent leurs nobles et respectables valeurs parce qu'on les a mises en mouvement : une force extérieure a mis en oeuvre les forces intérieures de conviction profonde et quasi sacrée ! Un véritable judo mental dont les sectes, ces dernières décennies, nous ont parfois donné les démonstrations les plus admirables et redoutables, faisant "tomber" des individus hautement cultivés et intellectuellement armés. Manipuler ! Déséquilibrer la personne grâce à ce qu'elle est elle-même !

        Derrière la manif en bon ordre se profile un ordre parfaitement connu de celles et ceux qui ont su résister dans les années les plus sombres de notre histoire. Comme nous l'avons souvent écrit dans le blog "France résiste", le but de l'Horrible qui cherche à contrôler au moins la France, mais en vérité les différentes nations d'une future Europe de nations libres et d'extrême..., le but, donc, est fondamentalement la possession de nos émotions et, par là, de nos opinions et de notre comportement. Il s'agit du contrôle des coeurs et des esprits. La querelle de la faussement prétendue "théorie du genre" et autres éléments d'intox autour de l'école s'est ajoutée à un climat de défiance anti-socialiste autour du thème de la famille. Le touir était bien joué, tout a bien fonctionné comme certains pouvaient en rêver. Chacun est resté dans son rôle, l'extrême droite surveille les choses de près, les meilleurs sentiments et valeurs de la droite sont exploitables à qui sait jouer de la rumeur, de la défiance, de la peur. A bon entendeur, salut !

        La manif était donc une "brillante" réussite, de celles que déplore France résiste. A quoi ressemblerait le monde si la manipulation n'en faisait pas partie ?

__Au paradis dont rêvent, en toute sincérité, des foules nombreuses de citoyennes et citoyens modérés et hautement respectables.

. .

Les commentaires sont fermés.