Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2013

Des uns, des autres, et des Rroms

.

        a/  Devant un campement de 120 personnes, une voix du Front national se fait entendre : expressions, vocables, style, on lira ce que nous en révèle Charlotte Rotman in Libération, 25-26 04 2013. Lien : UNE VOIX AUTORISéE DU FRONT NATIONAL

        b/  Au bidonville de Ris, au bord de la nationale 7, une petite communauté de fortune avait vu le jour. Les difficultés posées à la ville étaient réelles. Réelle également, la situation exécrable de ces personnes en situation très difficile. Les politiques, les habitants, les associations et d'autres encore adoptèrent des attitudes et des comportements fort variés... La ligne d'horizon, c'était le 3 avril 2013 à 4 heures du matin, point de rebondissement dans le tragique ! Lire Agathe Logeart in Nouvel Observateur, 24-27 04 2013. Lien : BULLDOZER à RIS

        c/  Présence de la présidente du Front national devant un campement de personnes. Son attitude est mise en perspective avec celle d'autres acteurs politiques, ainsi qu'avec la façon dont la presse fait grand cas de certains faits et peu de cas de certains autres faits. Pourquoi, par exemple, ignorer les paroles, les actes, le courage et l'exemplarité de telle personne, Rrom, alors que rien ne semble justifier un tel traitement, un tel silence, un tel manque d'engagement ne serait-ce qu'intellectuel, informatif ? L'article est assez sévère, et malheureusement ce n'est pas forcément à tort, loin de là ! Lire Laurent Ott, instituteur, in Rue89, 27 04 2013. Lien : Roms, médias, vérité humaine

 

        d/  Pour des personnes bien définies, et de façon renouvelée, le tragique s'est montré capable d'acharnement. Incendie d'une usine où elles s'étaient réfugiées, plusieurs décès à déplorer dans cet incendie, puis logement provisoire dans un gymnase avant un nouveau retour à la rue ! Un député réagit dans le même sens que le MRAP, des associations s'expriment... Un enfant ne doit pas être mis à la rue comme si ce n'était rien ! On parle même de "honte" : car la résistance à la bête cruauté n'a pas disparu de la France, pardi. Hier encore, dans la France en guerre, un cardinal déclarait qu'un enfant juif qui souffre est un enfant : de même pourrait-on dire aujourd'hui qu'un enfant Rrom qui souffre, c'est un enfant qui souffre...  Mais revenons aux faits de la période actuelle. Lire Delphine Roucaute in Le Monde, 29 05 2013. Lien : ENFANT à la RUE UNE HONTE

        e/  Dans un communiqué, la Ligue des droits de l'Homme dénonce des propos tenus à Nice par le "président d'honneur du Front national", propos jugés scandaleux. La LDH lance un véritable cri d'alarme : le Front national montre là son "racisme" et sa "xénophobie", sa "haine de l'autre". Site de la Ligue des droits de l'Homme, 05 07 2013. Lien : RACISME XéNOPHOBIE HAINE DE L'AUTRE.

        f/  Les diverses attitudes d'hostilité envers l'étranger, ou celui qui est différent de nous, ou celui qui nous gêne, la haine de l'autre, toutes ces choses et d'autres encore ne relèvent pas stricto sensu de l'appellation de "racisme". Mais tout cela existe et il nous faut le voir en face si nous voulons essayer de nous comprendre nous-mêmes, et de comprendre aussi notre histoire, pour faire face plus lucidement aux problèmes présents et à venir.  Une solide culture historique et critique au sujet du racisme, notamment, ne fait jamais que du bien à l'intelligence et au coeur, et ne peut que fonder et éclairer la conduite de l'action sous diverses formes. C'est pourquoi, dans la mesure où tout cela est pris en compte à merveille dans un ouvrage qui nous est cher et qui approfondit les préoccupations que nous venons d'exprimer, nous aimerions signaler une nouvelle fois à nos lecteurs la parution du "Dictionnaire historique et critique du racisme", par et sous la direction de : Pierre-André Taguieff. Voir la présentation faite sur le site de France culture. Lien : P.-A. TAGUIEFF DICTIONNAIRE HISTORIQUE CRITIQUE RACISME.

 

acteurs politiques,écho médiatique,enfant rom à la rue,front national,haine de l'autre,ldh contre président d'honneur du front national,logement gymnase,racisme,rom exemplaire,roms,xénophobie

        Il n'est pas question de faire ici une élégante synthèse des informations diverses, voire disparates que le lecteur pourra puiser dans les référneces données ci-dessus par des liens hypertextes. Mais on constatera, tout particulièrement si on se plonge dans le bel ouvrage de Pierre-André Taguieff, que les mots ont un sens, que notre histoire est d'un intérêt passionnant, qu'elle est riche en enseignements, et que les horreurs du présent ne paraîtraient pas totalement nouvelles, encore moins inédites, à nos parents, grands-parents et même plus loin dans le passé. 

        On verra aussi, à la lecture des informations au présent, comme à celle du "Dictionnaire" cité, que des discours et des théories abominables peuvent s'installer de façon dominante et dominatrice dans une population à une période donnée de l'histoire. Des discours et des théories abominables peuvent se glisser dans l'air du temps. Dans ces moments-là, même des chercheurs, des écrivains, des artistes peuvent être corrompus par l'erreur en vogue. Erreur du sens, erreur du coeur, erreur commise par chaque personne ou par des peuples entiers ? L'histoire nuance ses propres vérités et les combine à l'extrême. Il faut vraiment se plonger dans la lecture de ce "Dictionnaire", sans oublier de lire le quotidien, l'aujourd'hui, cette préparation de demain. Chères lectrices, ou lecteurs, bonnes lectures, bonnes vacances peut-être !

 

Estival.

.

Les commentaires sont fermés.