Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2013

Bonheur pour tous

.

        Le bonheur est pour tous, mais il n'est pas pour maintenant. Cela fait frémir d'impatience !

 

        A/  Une famille peut bien s'évertuer à lutter contre la pauvreté, les difficultés de la vie ; des enfants peuvent bien travailler avec sérieux et se montrer même "brillants", il n'en demeure pas moins que les conditions faites à la mère qui élève seule ses trois garçons, et qui fait l'impossible pour obtenir un emploi un peu moins mal considéré (et rémunéré), le succès (que ce soit pour elle ou pour ses enfants) n'est pas encore au rendez-vous ! Et voilà même que des discriminations viennent mettre leur grain de sable si d'aventure la machine commence à tourner rond ! Voir tout cela : ci-dessous lien A/ 

 

        B/  Un effort important est fait pour aider les plus fragiles, dans toutes sortes de situations et de besoins ordinaires ou extraordinaires, et la France a sur ce point des habitudes généreuses, qui ont rendu moins dramatiques, sans doute, les années de crise que nous venons de connaître et connaissons encore. Qu'en est-il des autres pays de l'Union européenne ? Voir ci-dessous lien B/

 

        C/   Peut-on oublier dans quel péril se trouvait la France il y a bien peu de temps, et avec elle l'Europe, et l'euro ? Qui a remporté des victoires décisives ? Comment se fait-il que l'on puisse désormais s'attaquer aux vrais problèmes d'avenir ? Ci-dessous, lien C/ 

 

        D/  Il est de bon ton de dire, ou de croire, que la France n'est pas à la hauteur de la situation ! Or, la France ne correspond pas à ce cliché pessimiste et méprisant. Ci-dessous, lien D/ 

 

        E/  Nous commencions ce message avec une famille qui lutte et qui peine ! Nous avons vu ensuite que des progrès ont été accomplis pour que l'Europe, l'euro, la France et d'autres échappent au naufrage. Pour terminer, voyons ce qui relève de l'Europe pour que les efforts de la France portent enfin des fruits visibles, perceptibles, y compris par les familles modestes, les pauvres, les chômeurs... Lien E/ ci-après.      

 

 

        A/  Seule, elle a élevé trois enfants déjà grands maintenant. Elle a lutté toute sa vie, ses revenus sont extrêmement modestes, et elle cherche, tout comme ses enfants, à travailler de façon digne, compétente. On remarque au passage que les enfants sont plutôt du genre "brillants". Pourquoi faut-il que non seulement la France offre à cette famille non seulement les difficultés liées au chômage et à la crise, mais aussi les affres de plusieurs sortes de discrimination ? Lire Marion Dubois, étudiante en journalisme à l'IPJ-Dauphine, in Libération, 23 02 2013. Lien : CHÔMEUR COMPéTENT.  

 

 

        B/ Les dépenses de protection sociale sont particulièrement élevées en France par rapport au PIB. On pourra situer la situation qui est la nôtre par rapport à celle des autres pays (des 27 de l'Union européenne), et voir quelles ont été les évolutions récentes et autres caractéristiques de cette politique susceptible

a/ de coûter cher à l'Etat, mais aussi

b/ d'amortir socialement les affres de la crise en lisant Le Monde, 27 11 2012. Lien : EUROPE FRANCE PROTECTION SOCIALE

 

 

        C/  Mario Draghi et François Hollande ont largement contribué à écrire une belle page de l'histoire de l'Europe, si bien que la Grèce ne sortira pas de la zone euro, et que l'euro n'est plus menacé de mort. Les questions qui, désormais, se posent, relèvent davantage des préoccupations normales d'une puissance en gestation. Il s'agit maintenant d'aller au bout du mouvement amorcé, de dépasser le franchissement des plus redoutables dangers pour mettre enfin en oeuvre une véritable politique face aux enjeux nouveaux qui apparaissent, en Italie par exemple. Le Monde, 22 12 2012. Lien : ENSEMBLE EURO AVENIR.

 

 

        D/  Alors que la France est facilement décriée non seulement à l'étranger mais aussi chez elle trop souvent, le ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble, précise les raisons pour lesquelles il nous fait confiance. Pour lui, les réformes structurelles entreprises pèsent d'un poids important en faveur de notre avenir économique et de notre solidité. Le Monde, 23 02 2013. Lien : CONFIANCE FRANCE SCHÄUBLE

 

 

        E/  La France met en oeuvre des mesures qui donneront leur fruit pleinement dès que la reprise se produira. Il ne peut pas y avoir de reprise si la France agit seule. La confiance, le soutien et le rythme de l'activité peuvent renaître grâce à d'importants progrès à l'échelle de l'Europe : une Europe réelle, parlementaire, profondément démocratique ; c'est à dire une Europe capable de relancer l'économie de façon autonome, avec des moyens financiers européens qui lui soient propres, au lieu de dépendre du budget des Etats, et enfin une Europe qui sache se montrer pleinement solidaire tant au plan social que dans sa démarche politique. C'est Liêm Hoang Ngoc qui développait en novembre dernier ces perspectives, notamment dans les paragraphes "Deuxièmement..." et suivants de son discours. Un Monde d'Avance, 20 11 2012. Lien : EUROPE SOLIDAIRE

 

Le pessimisme systématique est un vilain défaut qui rend aveugle... 

 

.

Les commentaires sont fermés.