Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2012

"Etranger" : Collectif du 31 mai. RESF. Droite. Socialistes. Michael Harrington : "être pauvre, c'est..."

.

        a.  Etrangers, ils sont diplômés et ne parviennent pas à obtenir un titre de travail. La circulaire du ministre de l'Intérieur reste pour eux sans effet. C'est le cas pour de nombreux jeunes étrangers qui se sont formés en France, et leurs difficultés perdurent en raison d'une "mauvaise volonté" observée dans "certaines préfectures", indique le Collectif du 31 mai. Voir Libération, 02 10 2012. Lien : COLLECTIF 31 MAI éTRANGERS.

        b.  Deux parents, deux enfants : ils sont en France depuis 2010 car ils ont fui leur pays en guerre où ils sont menacés. Ils ont tout fait pour obtenir une situation régulière et pour s'intégrer dans notre pays. Une OQTF va-t-elle les renvoyer vers le pire des cauchemars ? Site de RESF, 08 11 2012. Pour connaître la situation et le contenu de la pétition : PéTITION RESF FAMILLE

        c.  Parents d'élèves, personnels d'éducation et élèves demandent que Michelle obtienne un titre de séjour. Ils refusent son expulsion. Michelle est une camarade, une amie, une élève que tous veulent voir continuer de grandir et étudier parmi eux. Site de RESF, 11 11 2012. Lien pour en savoir davantage et voir la pétition : PéTITION RESF éLèVE

        Les exemples qui précèdent indiquent assez clairement que l'étranger cesse de nous être étranger dès lors que nous commençons à le voir vraiment, dès lors qu'il n'est plus anonyme, transparent, autre ; dès lors que nous le considérons comme un proche, un ami, une personne connue et éventuellement appréciée. Hélas ! L'inverse peut se produire. Une personne de nationalité française, si elle n'est pour nous qu'un être transparent, anonyme, ni  ami, ni connu, ni apprécié, mais simplement vide, absent, dénué d'existence : une telle personne peut devenir un véritable étranger chez nous, pour nous, un étranger dans son pays, dans notre pays. Car.... : 

        d.  ...ce n'est pas rien que d'être pauvre ! Cela vous fait souffrir certes, mais cela vous transforme aussi en étranger ! On ne se sent plus du même pays que les gens que l'on voit autour de soi, tout a changé. Voir citation de Michael Harrington sur le site citations françaises. Lien : CITATION ÊTRE PAUVRE

        e.  Vie et oeuvre de ce socialiste et intellectuel (Etats-Unis),  voir wikipedia. Lien : MICHAEL HARRINGTON

        Une droite politique qui donne aux très riches, qui fait la guerre non pas à la pauvreté mais aux pauvres, c'est une droite impensable. Cela ne peut pas exister ! On a pourtant dénoncé ces dernières années des comportements de ce genre chez les détenteurs du Pouvoir du précédent quinquennat. On pourrait se demander si le mépris des pauvres, la fabrique de têtes de turcs et les petites phrases douteuses sur les étrangers ne seraient pas (lorsqu'ils surviennent de façon forte) des éléments à la fois divers et convergents, convergeant sans l'avouer vers une société d'un type effroyable. 

        Chaque pas qui est fait pour soulager les moins fortunés parmi nous, pour mieux répartir la richesse, pour relancer l'économie est un pas qui rejoint la lutte contre l'ostracisme en général et la xénophobie raciste en particulier. Un rapide coup d'oeil sur l'action des socialistes au pouvoir montre une différence certaine avec les propos et les actes de l'ancienne majorité. 

        Saurons-nous, dans nos réflexions ou commentaires, voir un peu le bien lorsque nous le rencontrons ? Ou serons-nous fidèles à une véritable démangeaison de mal dire, de craindre, de mésestimer et finalement de mettre à zéro le moral des consommateurs, entre autres ? 

        RESF, Collectif du 31 mai, socialistes au pouvoir, citoyens de sensibilités diverses sont, dans leur diversité même, à l'oeuvre pour nous sortir d'une mauvaise passe économique et idéologique dont les effets atroces font encore souffrir de nombreuses personnes dans notre beau pays ! 

.    

Les commentaires sont fermés.