Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2012

"Etranger" : Guéant ministre, Insee, contrôles, étudiants, Hollande président

 

        a. //  Ministre bien à droite, il était accusé d'alimenter la peur de l'étranger. Et l'étranger, c'était plutôt l'autre, celui qui est différent et qui nous inquiète, ou dérange, par sa nationalité mais aussi peut-être par sa couleur de peau, son appartenance à un groupe ethnique... Le ministre citait l'échec scolaire en France, dû pour une part importante selon lui aux enfants d'immigrés. Voir l'Humanité, 22 05 2011. Lien : PEUR éTRANGER

        b. //  Or, le ministre calculait-il correctement ? L'INSEE donnait un autre résultat et semblait faire fort bien le travail mathématique de 10% des 10% : un petit exercice susceptible de redresser les torts des enfants d'immigrés, non coupables donc de l'échec scolaire à eux injustement attribué. Nous avions réagi et cité l'INSEE dans France résiste, 26 05 2011. Lien INTERNE AU BLOG (pour sortir, ne pas fermer la fenêtre) : SCOLAIRE éCHEC éTRANGER.  

 

calcul faux,circulaire guéant étudiants,contrôle faciès,contrôle identité,contrôle identité efficacité,étranger,étranger échec scolaire,étudiants étrangers,immigrés échec scolaire,insee immigration,peur étranger

 

        c. //  La "circulaire Guéant sur les étudiants étrangers" vient d'être abrogée, conformément à l'engagement pris par François Hollande. Ces étudiants, perçus par certains comme une menace, il se trouve que d'autres parmi nous les considèrent comme un atout pour nos entreprises, pour notre société ; et la circulaire de l'ancien ministre n'a pas été sans causer quelques ennuis à des employeurs qui ont "dû renoncer à les embaucher". Voir Le Monde, 31 05 2012. Lien : CIRCULAIRE éTUDIANTS éTRANGERS

        d. //  Mais les contrôles au faciès, eux, n'impliquent-ils pas encore une fois cette notion psychologique d'"autre" qui fait peur, d'étranger par la nationalité ou (d'une étrange façon) par la couleur de peau, l'apparence, l'appartenance à un groupe ethnique ? Des études ont été menées dans plusieurs pays. Les conclusions devraient nous donner confiance à l'égard de la direction que souhaite prendre le gouvernement. En effet, la remise d'un document, l'échange et la communication que cela suppose, le sentiment de sécurité éprouvé par la personne contrôlée, tout cela a eu pour conséquence une amélioration des rapports public-police ainsi qu'une plus grande efficacité de rendement des contrôles eux-mêmes ! Libération, 04 06 2012. Lien : CONTRÔLES éTRANGERS FACIèS.

        Etranger, on l'est par la nationalité. On cesse de l'être avec l'adoption de la nationalité française. Mais on le redevient par le regard qui exprime la peur de l'"autre", d'une autre couleur de peau, d'une autre apparence physique, peut-être d'une autre appartenance ethnique ou culturelle.

        En somme, le travail de "résistance", d'humanité, d'intelligence et de fraternité ne sera jamais terminé : tant que nous serons des êtres humains capables d'avoir peur, des êtres humains qui ont besoin d'être éduqués à la fraternité pourtant si humaine. Et nous devrons peut-être, à l'occasion, nous opposer fermement à toute tentative d'éducation ou de dressage dans le sens opposé : l'Histoire nous apprend que cela a existé !

.

Les commentaires sont fermés.