Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2012

"Immigration" : organisations, personnes privées, enfants, clandestins, histoire

.

        L'immigration, ce sont des personnes, ou encore...

 

        1/  Pour ces français qui passaient un jour en voiture dans un village, l'immigré était un "sale...". Cela se passait dans la région d'Amiens. En plus du vocabulaire, le geste était choisi ! Ignoble... Et la menace de s'ajouter, pour ne rien laisser au hasard, pardi ! Avec un objet qui devenait menaçant dans le cadre de ce genre de "conversation" ! Et un "regard" : celui de la "haine" , "un regard d'ayant-droit". Voilà l'immigration vue par ces personnes qui circulaient à bord d'une voiture dans une région de France...  Oui, vous avez bien lu : de France, et non pas d'un pays dont certaines périodes pas trés anciennes ont été marquées du sceau du racisme ou de l'apartheid ! Mais nous sommes ici, dans une région de France ! De France ! En France ! Lire Marièke Poulat, Rue89, 21 05 2012. Lien : IMMIGRATION HAINE RACISTE.  

        2/  Pour "la militante Isabelle Charfi et pour d'autres personnes avec elle, l'immigration, c'est cet enfant de onze ans nommé Fahim, champion d'échecs, qui a réussi à faire que la France lui adresse un sourire, ainsi qu'à son père. Venu du Bangladesh en raison de menaces dont il faisait l'objet, cet homme avait vécu une aventure, des aventures pénibles jusqu'à ce que son jeune champion de fils... Lire Sylvain Mouillard dans Libération, 11 05 2012. Lien : IMMIGRATION ENFANT CHAMPION

        3/  Pour d'autres témoins, dont la journaliste Marie Kostrz, l'immigration a le visage d'une petite fille qu'on n'autorise pas à aller à l'école, alors que dans sa famille il y a déjà des enfants scolarisés en France, et même scolarisés brillamment. Dans la famille, on a l'amour de la France et du français. Pourquoi donc la porte de l'école est-elle restée fermée pour cette enfant de trois ans ? Lire Marie Kostrz in Rue89, 08 05 2012. Lien : IMMIGRATION ENFANT REFUS D'éCOLE.

        4/  Ils sont militants associatifs, professeurs, parents d'élèves ; l'immigration signifie pour eux "enfants expulsés", et tout particulièrement ce jeune homme pour qui l'hôpital avait prévu la date à laquelle on pourrait lui apporter des soins d'une importance extrême. Eux, ils continuent de vivre dans notre pays, dans le département de la Marne. Mais lui, il a été renvoyé hors de nos frontières dans un contexte tel qu'il ne peut pas être soigné ! Toutefois et par bonheur pour lui, des raisons d'ordre politique ou administratif font que, désormais, les choses ont changé et qu'il peut de nouveau espérer venir en France et retrouver les chances de... sa VIE ! Libération, 26 05 2012. Lien : IMMIGRATION ENFANT REFUS D'HôPITAL

banalisation xénophobie,clandestins france,défenseur des droits,discours xénophobe,école étrangers,enfant errant,enfants rue,france histoire clandestins,haine raciste,hôpital étrangers,immigration accueil contexte,injures racistes,mairie étrangers,menaces racistes,migrants france,mineurs étrangers,préfecture étrangers,racisme français,régularisation immigrés

        5/  Avec le Secours catholique, une quinzaine d'associations prennent en considération des enfants, des mineurs qui sont "à la rue", "en errance". Ils n'y sont pas de leur plein gré, mais par suite du fait que certaines autorités n'assument pas, semble-t-il, leurs responsabilités légales : c'est pourquoi ces associations, et parmi elles la Cimade, la Ligue des droits de l'homme, France terre d'asile, le Syndicat de la magistrature (...) ont décidé de saisir le défenseur des droits. Site du Secours catholique, 23 04 2012. Lien : IMMIGRATION MINEURS ERRANCE.   

        6/  Vue depuis le Conseil de l'Europe, l'immigration, c'est avant tout "la banalisation du discours hostile aux immigrés". On constate que la xénophobie augmente. Journal Le Monde, 03 05 2012. Lien : IMMIGRATION DISCOURS XéNOPHOBE.  

        7/  A l'aune de l'historien, qui projette sur le moment présent la richesse de sa connaissance du passé, l'immigration est associée à un ensemble de conditions économiques, humaines et sociétales qui ont marqué diverses époques de notre histoire, comme l'explique Tidiane Diakité dans son blog (Lien : IMMIGRATION CONTEXTE HISTOIRE.)

        8/  Pour le même auteur, l'immigration prend aussi le visage des clandestins : là encore, il y a l'histoire, et un certain tournant de notre histoire dont il sait nous parler... Oui, désormais, les clandestins qu'on ne souhaite pas, on les fabrique cependant : suprême paradoxe ! A lire également dans le blog de Tidiane Diakité. Lien : IMMIGRATION HISTOIRE CLANDESTINS

 

banalisation xénophobie,clandestins france,défenseur des droits,discours xénophobe,école étrangers,enfant errant,enfants rue,france histoire clandestins,haine raciste,hôpital étrangers,immigration accueil contexte,injures racistes,mairie étrangers,menaces racistes,migrants france,mineurs étrangers,préfecture étrangers,racisme français,régularisation immigrés 

        Attention : si vous avez lu Tidiane Diakité, vous aurez certainement remarqué qu'il n'a pas l'intention de s'arrêter dans son travail de réflexion sur l'immigration. Il est vrai qu'on arrête difficilement dans ses pensées un professeur agrégé qui se met à investir un sujet en y mettant tout son coeur, sa pensée et son habitude du bon travail (voir dans son blog les différntes catégories et notamment les livres qu'il s'est donné la peine d'écrire)...

        L'immigration, nous pouvons donc découvrir ce qu'elle est : visages divers de la réalité, visages aussi de personnes, d'enfants...

        Nous pouvons aussi, grâce à ce que l'immigration représente pour les uns ou les autres, découvrir des visages de français ! Des visages de la France : généreux, intelligents, bien sûr. 

 

banalisation xénophobie,clandestins france,défenseur des droits,discours xénophobe,école étrangers,enfant errant,enfants rue,france histoire clandestins,haine raciste,hôpital étrangers,immigration accueil contexte,injures racistes,mairie étrangers,menaces racistes,migrants france,mineurs étrangers,préfecture étrangers,racisme français,régularisation immigrés

Les commentaires sont fermés.