Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2011

France et droits de l'enfant : triste anniversaire

.

    Au moment où nous écrivons ces lignes, le 20 novembre 2011 est sur le point de s'achever et il ne semble pas que l'anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant ait donné lieu à une attention médiatique gênante ou envahissante, loin de là ! 

    Pourtant, cette Convention (CIDE), signée par la France, a donné lieu à un rappel à l'ordre que l'ONU nous a adressé en 2009 : un rappel à l'ordre apparamment insuffisamment entendu par notre pays. Nous venons d'assister à la disparition du Défenseur des enfants, nous sommes témoins de la vie de plus en plus difficile (c'est le moins qu'on puisse dire) qui est celle des enfants pauvres chez nous, nous savons également que des enfants sont enfermés dans le cadre des mesures d'expulsion d'étrangers . Pour plus de précisions, voir Ligue des droits de l'homme, 18 11 2011. Lien : DROITS DE L'ENFANT NON RESPECTéS

    Il est bon de disposer parfois de chiffres clairs : ceux des pratiques et performances de notre pays par exemple, notamment depuis 2004 et notamment en ce qui concerne les enfants "internés dans une prison pour étrangers baptisée centre de rétention", et allez donc voir d'un peu près si cela est légal aux yeux de la Convention internationale des droits de l'enfant, signée par la France ! Voir RESF, 19 11 2011. Lien : CHIIFRES ENFANTS EN CRA.  

   Pour lire le texte de la Convention internationale des droits de l'enfant, cliquer ICI.

.

Les commentaires sont fermés.